DINOSAURES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les dinosaures et leur environnement

La Terre au Mésozoïque

L'histoire des dinosaures se déroule dans le monde du Mésozoïque, monde différent de l'actuel à bien des égards même s'il en constitue la source lointaine. Au début de cette ère, la géographie mondiale est marquée par l'existence d'une Pangée rassemblant tous les continents en une masse unique, ce qui explique une relative uniformité des plus anciennes faunes de dinosaures d'un point du globe à un autre. À partir du début du Jurassique, il y a un peu moins de 200 Ma, la tectonique des plaques provoque un éclatement graduel de la Pangée, par ouverture d'océans qui séparent les blocs continentaux. Ce phénomène va tendre à isoler par continent les faunes dinosauriennes, qui évolueront plus ou moins indépendamment et se différencieront de plus en plus. Le phénomène est compliqué par l'apparition et la disparition de connexions terrestres entre diverses parties du globe, liées à des phénomènes tectoniques locaux et aux variations du niveau des mers. L'établissement temporaire d'une telle connexion au niveau du détroit de Béring, permettant des échanges de faunes entre l'Amérique du Nord et l'Asie à certaines périodes du Crétacé, en est un exemple.

Les climats au cours du Mésozoïque sont aussi nettement différents de ceux d'aujourd'hui, avec en particulier des différences de température bien moindres entre l'équateur et les pôles. En dépit de fluctuations, ils sont généralement considérés comme chauds puisqu'ils n'ont jamais permis, par exemple, l'établissement de vastes calottes glaciaires aux pôles. Il serait cependant erroné de considérer les dinosaures comme des animaux adaptés exclusivement à des conditions tropicales, les données paléoclimatiques montrant qu'ils ont vécu à de hautes latitudes, sous des climats tempérés. L'image des dinosaures fréquentant de préférence les zones humides et marécageuses est également fausse puisque des restes de ces animaux ont été découverts dans des sédiments formés en milieu aride.

La faune et la flore au temps des dinosaures

L'environnement végétal des dinosaures a fortement changé au cours du temps. Au Trias et au Jurassique, ces animaux ont vécu dans des paysages dominés par des fougères, des cycas et des conifères. Les plantes à fleurs (angiospermes) n'ont fait leur apparition qu'au cours du Crétacé inférieur (entre 145 et 100 Ma) et leur développement a alors considérablement modifié la flore au milieu de laquelle vivaient les dinosaures. L'évolution et l'expansion de groupes de dinosaures à la denture complexe, tels les hadrosaures et les cératopsiens pourvus de « batteries dentaires », sont peut-être à mettre en rapport avec l'apparition de nouvelles ressources alimentaires végétales nécessitant un broyage plus efficace.

Les dinosaures étaient des éléments d'un monde animal très varié au sein duquel ils représentaient les plus gros animaux terrestres (même si certains d'entre eux étaient de petite taille). Nombre de groupes de vertébrés continentaux contemporains des dinosaures sont encore présents de nos jours, comme les tortues, les crocodiles, les lézards et les serpents. Les mammifères, quant à eux, sont apparus au Trias, à peu près en même temps que les dinosaures. Durant tout le Mésozoïque, les mammifères sont restés des animaux de petite taille, abondants et divers mais incapables de conquérir nombre de niches écologiques occupées alors par les dinosaures. Les interactions réelles entre les dinosaures et les mammifères restent difficiles à reconstituer précisément. Cependant, l'analyse de contenus stomacaux montre, d'une part, que les mammifères étaient parfois la proie de dinosaures carnivores, et, d'autre part, inversement, que certains des plus gros mammifères carnivores (taille d'un blaireau) de cette époque se nourrissaient à l'occasion de jeunes dinosaures. Quoi qu'il en soit, c'est après la disparition des dinosaures non aviens que la grande diversification des mammifères a pu commencer.

Quant aux oiseaux, présents au moins depuis le Jurassique supérieur, ils sont aujourd'hui considérés comme un sous-groupe des dinosaures, qui se diversifia considérablement à partir du Crétacé inférieur.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Dinosaures : deux types de bassins

Dinosaures : deux types de bassins
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dinosaures : cladogramme

Dinosaures : cladogramme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Brachiosaurus

Brachiosaurus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Stegosaurus

Stegosaurus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 16 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  DINOSAURES  » est également traité dans :

DÉFINITION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 158 mots

Dans un rapport sur les reptiles fossiles de Grande-Bretagne, l'anatomiste et paléontologue Richard Owen (1804-1892) propose de rassembler sous le nom de Dinosauria (du grec deinos, « terriblement grand » et sauros, « lézard ») trois genres mis au jour dans […] Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 709 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les temps gondwaniens »  : […] Tandis que le vaste domaine saharien émerge et que la mer se réduit à une Téthys permienne baignant seulement sa marge nord-orientale, l'Afrique migre vers le pôle Sud. Le climat devient de plus en plus froid, une vaste calotte glaciaire s'installe sur le sud du continent. Cette période de glaciation inaugure une histoire commune à l'Afrique, à l'Amérique du Sud, à l'Antarctique, à l'Australie, à […] Lire la suite

ALBERTOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Genre de grands dinosaures théropodes carnivores du Crétacé supérieur (environ 80 millions d'années), trouvé à l'état fossile en Amérique du Nord. Les albertosaures constituent un sous-groupe des Tyrannosaures. Par sa structure et ses mœurs supposées, Albertosaurus ressemblait à beaucoup d'égards à Tyrannosaurus . Tous les deux possédaient des membres antérieurs réduits ainsi qu'un crâne et des […] Lire la suite

ALLOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 304 mots
  •  • 1 média

Grand dinosaure saurischien carnivore (théropode) ayant vécu au Jurassique supérieur, il y a environ 150 millions d'années. Il est particulièrement bien connu par des fossiles découverts dans l'Ouest des États-Unis, notamment dans les États de l'Utah et du Colorado. Allosaurus pesait deux tonnes et mesurait une dizaine de mètres de longueur, certains individus pouvant atteindre douze mètres. Sa q […] Lire la suite

ALVAREZ LUIS WALTER (1911-1988)

  • Écrit par 
  • Alain GRIMAUD
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Physicien américain né le 13 juin 1911 à San Francisco, Luis Walter Alvarez commence ses travaux comme assistant, puis il devient professeur à l'université de Californie (Berkeley), où il découvre en 1938 le phénomène de capture électronique de certains noyaux radioactifs. Avec Felix Bloch, il effectue la première mesure du moment magnétique du neutron en 1940. Entre 1940 et 1943, il poursuit ses […] Lire la suite

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

Les chercheurs américains Luis W. Alvarez, son fils Walter Alvarez, Frank Asaro et Helen Michel annoncent, en 1980, la découverte d'un fort enrichissement en iridium dans un niveau argileux daté à 65 millions d'années (limite entre le Crétacé et le Tertiaire). Cet élément chimique est abondant dans certaines météorites. Ils l'interprètent comme l'indice de la collision, à cette époque, d'un gros […] Lire la suite

ANATOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 363 mots

Dinosaure ornithischien du groupe des hadrosaures (dinosaures à bec de canard), trouvé à l'état fossile dans le Crétacé supérieur (environ 70 à 65 millions d'années) d'Amérique du Nord. Des formes apparentées, telles que Shantungosaurus , ont été trouvées en Asie. Anatosaurus pouvait atteindre une longueur de 9 à 12 mètres et était de constitution robuste. Le crâne était allongé, avec un bec larg […] Lire la suite

ANGEAC-CHARENTE SITE PALÉONTOLOGIQUE D'

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 633 mots

On connaît en France, principalement en Provence et en Languedoc, un grand nombre de gisements de vertébrés continentaux datant du Crétacé supérieur, la plupart se situant entre — 83 et — 66 millions d'années. Ceux qui remontent au Crétacé inférieur (de — 145 à — 100 millions d'années) sont beaucoup plus rares. La découverte d'un site paléontologique particulièrement riche datant de l'Hauterivien […] Lire la suite

ANKYLOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Dinosaure ornithischien cuirassé qui vivait au Crétacé supérieur (il y a environ 70 à 65 millions d'années) en Amérique du Nord. Il appartient à un groupe plus vaste (infraordre des Ankylosauria) de dinosaures herbivores quadrupèdes fortement cuirassés, qui connut son apogée au Crétacé (entre 145 et 65 millions d'années). Ankylosaurus était un des plus gros ankylosaures, avec une longueur d'envir […] Lire la suite

APATOSAURUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 434 mots
  •  • 1 média

Gigantesque dinosaure saurischien sauropode, un des plus grands animaux terrestres ayant jamais existé, qui vivait en Amérique du Nord au Jurassique supérieur (il y a environ 150 millions d'années). Apatosaurus pesait jusqu'à 30 tonnes et atteignait 21 mètres de longueur (cou et queue compris). Ses quatre membres étaient massifs et en forme de pilier. Sa queue, extrêmement longue, se terminait en […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, « DINOSAURES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/