DIFFUSION GAZEUSE

MEMBRANES, transferts

  • Écrit par 
  • Michel RUMEAU
  •  • 5 887 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Diffusion gazeuse »  : […] La séparation est fondée sur la différence de vitesse de transfert des gaz. Elle est effectuée par diffusion à travers une barrière poreuse de céramique ou de métal fritté. Une différence de pression de part et d'autre de la membrane assure le passage du mélange de gaz. Pour des pores de petite taille, le transfert de chaque gaz a lieu suivant la loi de Knudsen : où P 1 et P 2 sont respectiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-transferts/#i_25442

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 074 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La diffusion gazeuse »  : […] La diffusion gazeuse est un des plus anciens procédés de séparation, utilisé dès 1920 par Lindemann, Aston et Harkins, puis par Hertz en 1932, pour séparer les isotopes du néon. Appliquée à l'uranium dès 1943 dans le Manhattan Project, aux États-Unis, cette technique, qui assurait encore en 2000 plus de 90 p. 100 de la capacité d'enrichissement mondial, possède les références industrielles les plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/#i_25442

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Propriétés physico-chimiques »  : […] La première idée qui vient à l'esprit est d'utiliser les différences de masse des isotopes pour les séparer par centrifugation. Mais, malgré les facteurs de séparation relativement importants, les temps nécessaires pour réaliser l'équilibre constituent un inconvénient à l'utilisation industrielle de cette méthode. L'effet des écarts de masse se fait également sentir lorsqu'on fait agir, sur des io […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_25442

URANIUM

  • Écrit par 
  • Bernard BOUDOURESQUES, 
  • Jean CARALP, 
  • Jeanne LEHMANN, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 230 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Enrichissement »  : […] L' uranium naturel contient 0,71 p. 100 atomique de 235 U fissile. Les réacteurs à eau ordinaire demandent de l'uranium enrichi en 235 U à environ 3 p. 100. Les explosifs nucléaires et l'alimentation des réacteurs des sous-marins nucléaires nécessitent un enrichissement qui doit dépasser 90 p. 100. Le premier uranium enrichi, destiné à la fabricati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranium/#i_25442