DICTIONNAIRE DES LITTÉRATURES POLICIÈRES, (dir. C. Mesplède)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quatre ans après la première édition des deux volumes du Dictionnaire des littératures policières paraissait une deuxième version (Joseph K, Nantes, 2007) enrichie d'une seconde Préface, de cinq cents articles et d'une liste des entrées. Sous la direction de Claude Mesplède, ce dictionnaire, même s'il n'en porte pas le titre, a une vocation encyclopédique. Il se donne en effet pour ambition d'embrasser la scène policière mondiale, sans distinction de genre ni d'époque.

Pour mener à terme ce projet ambitieux qui n'a, à ce jour, pas d'équivalent, Claude Mesplède s'est entouré de cent vingt collaborateurs – auteurs, critiques, professeurs, éditeurs, traducteurs, libraires, bibliothécaires – tous passionnés par un genre littéraire qui n'a cessé de gagner en popularité. Avec ses trois mille articles consacrés aux acteurs du « policier » (auteurs, historiens, critiques, illustrateurs, éditeurs, directeurs de collection, associations), à ses productions (romans, nouvelles, collections, séries), à ses personnages, thèmes et instances de légitimation (anthologies, revues, fanzines, études, festivals, prix et bibliothèques), le défi est brillamment relevé.

Une première consultation de la liste des auteurs étudiés met d'emblée en valeur la richesse de l'ouvrage. Sir Arthur Conan Doyle y côtoie l'écrivain mexicain Rafael Bernal, Agatha Christie, la romancière turque Mine G. Kirikkanat, Raymond Chandler, l'Indien Satyajit Ray, etc. Le désir d'exhaustivité, qui prime ici sur la célébrité, permet la (re)découverte d'une multitude d'auteurs oubliés, feuilletonistes et auteurs de séries du début du xxe siècle notamment, ou encore écrivains méconnus, originaires de lointaines contrées policières. Pour chacun de ces écrivains, une notice biographique et bibliographique actualisée permet au lecteur de saisir l'œuvre à la fois dans son ensemble et dans son essence, qu'il s'agisse par exemple du thème récurrent de la maison-piège dans nombre d'écrits noirs de Georges-Jean Arnaud, ou du lien qui existe entre policier et conte dans les romans de Sébastien Japrisot. Si les créateurs du « policier » sont incontestablement les vedettes de ce dictionnaire, créations et créatures ne sont pour autant pas oubliées.

Certains récits précurseurs, fondateurs ou emblématiques du genre, tels Les Mystères du château d'Udolphe (1794) d'Ann Radcliffe, Double Assassinat dans la rue Morgue (1841) d'Edgar Allan Poe, L'Escalier en spirale (1908) de Mary Roberts Rinehart ou encore La Moisson rouge (1929) de Dashiell Hammett, font l'objet d'articles spécifiques, où l'originalité de ces œuvres et leur place dans l'histoire des fictions policières sont analysées.

Quant aux protagonistes désormais mythiques qui ont largement dépassé le cadre du « policier » pour prendre place dans l'imaginaire collectif, comme Sherlock Holmes, Fantômas, Arsène Lupin, Hercule Poirot ou James Bond, ils frayent ici avec d'illustres disparus de l'édition, comme Aristide Fouinard, dit Toto, personnage de titi parisien enquêteur imaginé par Jules Lermina en 1908, ou la Môme Double Shot, maîtresse d'un caïd, puis directrice d'un établissement de jeu et enfin agent indépendant du F.B.I., créée en 1952 par l'auteur non démasqué Georges Maxwell. Le soin apporté à réunir des éléments biographiques, à brosser un portrait physique et moral, à décrire leur univers familier, leur méthode d'investigation ou de brigandage, fait que ces héros de papier reçoivent un traitement comparable à celui de leur(s) géniteur(s).

Pour ce qui concerne les entrées thématiques, les motifs attendus et néanmoins incontournables du genre, comme le détective privé américain ou les châteaux et manoirs, voisinent avec l'insolite. Au fil des articles, le lecteur découvre ainsi que des animaux de toutes espèces – mammifères, arthropodes, arachnides, reptiles, etc. –, fréquentent assidûment les récits policiers, et que Walter Scott, Jane Austen, Oscar Wilde ou encore Casanova sont devenus, sous des plumes inventives, des personnages de fiction. Multipliant les perspectives, les contributeurs du Dictionnaire favorisent ainsi une pertinente lecture transversale du champ policier.

Quant au système de renvo [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : enseignante en français langue étrangère, D.E.A. de littérature comparée

Classification

Pour citer l’article

Fanny BRASLERET, « DICTIONNAIRE DES LITTÉRATURES POLICIÈRES, (dir. C. Mesplède) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dictionnaire-des-litteratures-policieres/