DICOTYLÉDONES

AIZOACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 1 285 mots
  •  • 2 médias

Les Aizoacées sont des plantes dicotylédones caractéristiques de l'Afrique du Sud. Pour leur intérêt ornemental, elles ont été introduites dans les contrées chaudes et sèches d'Europe et d'Amérique : c'est le cas par exemple des Carpobrotus (Mésembryanthèmes) qui développent des fleurs spectaculaires d'aspect « solaire », et des Lithops qui évoquent pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aizoacees/#i_596

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Classification et phylogénie »  : […] De très nombreux systèmes de classification des Angiospermes ont été proposés depuis la naissance de la botanique et plus particulièrement depuis le système de Linné ( Species P lantarum , 1753). Celui qui est adopté aujourd’hui par la plupart des botanistes est le système APG (Angiosperm Phylogeny Group). Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angiospermes/#i_596

ARBRE

  • Écrit par 
  • Gérard CUSSET
  •  • 4 244 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anatomie du développement »  : […] L'important accroissement en épaisseur qui aboutit à la formation du tronc et des branches résulte de phénomènes anatomiques qui compliquent la structure primaire de la plantule, mais selon des modalités diverses. Chez les Dicotylédones , il apparaît deux couches génératrices concentriques . Le cambium externe produit une couche de liège centrifuge interrompue seulement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbre/#i_596

ARISTOLOCHIALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 480 mots
  •  • 2 médias

On a longtemps rassemblé dans l'ordre des Aristolochiales, d'une part, les Aristolochiacées (aristoloches, asarets...), d'autre part, des plantes parasites curieuses à appareil végétatif rudimentaire, les Hydnoracées et les Rafflésiacées. La plupart des auteurs détachent maintenant ces deux dernières familles et les groupent dans l'ordre des Rafflésiales, ordre assez éloigné du précédent puisqu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristolochiales/#i_596

BOIS

  • Écrit par 
  • Marie Elisabeth BORREDON, 
  • Édouard BOUREAU, 
  • Xavier DÉGLISE, 
  • Carlos VACA-GARCIA
  •  • 9 111 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Bois homoxylés et hétéroxylés »  : […] Les bois de conifères, comme ceux de toutes les gymnospermes, sont constitués par des cellules verticales à ponctuations aréolées, appelées trachéides. On retrouve de tels éléments cellulaires effilés et ponctués dans de nombreuses espèces d'angiospermes dicotylédones (ex. : chêne), alors que dans des espèces plus évoluées comme les légumineuses les ponctuations aréolées sont remplacées sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois/#i_596

CACTACÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 397 mots
  •  • 7 médias

Les Cactacées constituent une famille de plantes dicotylédones, communément appelées cactus, appréciées pour leurs formes curieuses et leurs fleurs brillamment colorées. Caractéristiques de l'Amérique tropicale, ces plantes épineuses, dépourvues de feuilles mais à tiges épaisses et gorgées d'eau (succulentes), constituent une adaptation remarquable à la sécheresse. L'eau nécessaire à leur vie est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cactacees/#i_596

CARYOPHYLLACÉES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 149 mots

Cette famille d'Angiospermes dicotylédones, appartient à l'ordre des Centrospermales (Caryophyllales), en raison de la disposition incurvée de l'embryon au sein de la graine. Cependant, à l'inverse des autres représentants de cet ordre, qui possèdent des fleurs sans pétales (ou presque), les Caryophyllacées se signalent par leurs très belles corolles qui, par surcroît, sont souvent délicieusement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caryophyllacees/#i_596

CASUARINALES

  • Écrit par 
  • Évelyne HODCENT
  •  • 1 435 mots
  •  • 4 médias

L'ordre des Casuarinales (ou Verticillées) ne comporte qu'une seule famille, les Casuarinées, avec un genre unique, le Casuarina , appelé filao à Madagascar et dans les îles avoisinantes. Il est représenté par une cinquantaine d'espèces localisées principalement en Australie. Ce sont des arbustes ou des arbres pouvant atteindre vingt mètres de hauteur, qui se développent dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casuarinales/#i_596

CÉLASTRALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 274 mots
  •  • 4 médias

Les Célastrales constituent un ordre de plantes dicotylédones, comprenant une dizaine de familles répandues surtout dans les régions tropicales. Seuls le fusain (Célastracées), le houx (Aquifoliacées) sont communs en Europe occidentale. Leurs fleurs, assez discrètes, sont caractérisées par un disque nectarifère central. Autour de ce « cœur » rayonnent des étamines positionnées en face des sépale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celastrales/#i_596

CENTROSPERMALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 2 133 mots
  •  • 7 médias

Le choix d'un caractère anatomique précis, considéré comme une particularité distinctive d'importance majeure, amène à réunir un faisceau de familles en un même ensemble auquel on imagine une souche commune. Les plantes angiospermes dicotylédones, ayant en commun des graines qui contiennent un embryon courbe enroulé autour d'un tissu de réserve central, sont donc considérées par les botanistes co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centrospermales/#i_596

COMPOSÉES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT, 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 804 mots
  •  • 10 médias

L'ordre des Compositées ou mieux des Astérales, sa nouvelle dénomination, ne comprend qu'une seule famille, celle des Astéracées ou Composées : famille de plantes dicotylédones des plus importantes, à la fois par son caractère cosmopolite et par sa richesse numérique puisqu'elle groupe entre vingt mille et vingt-cinq mille espèces rangées dans environ mille cent genres. Cette famille est homogène, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/composees/#i_596

CONTORTALES

  • Écrit par 
  • Chantal BERNARD-NENAULT
  •  • 1 842 mots
  •  • 12 médias

L'ordre des Contortales, ou Contortées, comprend quatre familles caractérisées par leur corolle enroulée en parapluie dans le bouton (préfloraison tordue ou contortée). Les gentianes ( Gentianacées), l'oléandre ou laurier-rose et les pervenches ( Apocynacées) sont les plus connus dans les régions tempérées ; les Ményanthacées, encore tempérées, affectionnent les lieux humides ou franchement aqua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contortales/#i_596

CRUCIFÈRES

  • Écrit par 
  • Marie-Claude NOAILLES
  •  • 2 479 mots
  •  • 5 médias

Les Crucifères constituent une importante famille de plantes dicotylédones représentée dans le monde entier, mais principalement dans les régions tempérées de l'hémisphère Nord. Leur proportion dans la flore phanérogamique diminue lorsqu'on s'éloigne des régions polaires ; il y a 19 p. 100 de Crucifères dans la flore du Spitzberg, mais 1 p. 100 seulement au Sénégal. Les Crucifères peuplent la pres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cruciferes/#i_596

CUCURBITACÉES

  • Écrit par 
  • Monique KÉRAUDREN-AYMONIN
  •  • 2 054 mots
  •  • 4 médias

Les Cucurbitacées constituent une famille de plantes dicotylédones répandue dans tous les pays du monde et connue par ses fruits comestibles : courges , citrouilles ( Cucurbita ), melons, concombres ( Cucumis ), pastèques ( Citrullus ). Dans les pays tropicaux, ceux des Lagenaria constituent les calebasses, ceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cucurbitacees/#i_596

ÉBÉNALES

  • Écrit par 
  • René LETOUZEY
  •  • 1 847 mots
  •  • 1 média

Deux familles principales, Ébénacées et Sapotacées, constituent l'ordre des Ébénales. Si chacune présente des caractères généraux bien particuliers, par contre les genres chez les Sapotacées et les espèces chez les Ébénacées sont restés pendant longtemps fort mal délimités ; les études actuelles se sont efforcées de clarifier cette situation et de mettre de l'ordre dans la classification et la no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebenales/#i_596

EMBRYOLOGIE VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE
  •  • 2 124 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Taxonomie et embryogenèse »  : […] Dans la division des Bryophytes (comprenant les classes des Mousses, des Hépatiques et des Anthocérotes), le premier cloisonnement du zygote est transversal par rapport à l'axe de l'archégone ; puis, par des divisions en biais, il s'individualise deux cellules apicales. Celle du pôle inférieur suscite le pied-suçoir qui implante l'embryon sur l'individu sexué porteur de l'archégone, qu'on appelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie-vegetale/#i_596

ÉRICALES

  • Écrit par 
  • Aline RAYNAL
  •  • 1 161 mots
  •  • 2 médias

Les Éricales constituent un ordre de plantes dicotylédones gamopétales, riche de près de deux mille espèces réparties en six familles numériquement inégales (Éricacées, Pyrolacées, Épacridacées, Cléthracées, Empétracées et Diapensiacées). Les Éricacées, avec les bruyères, myrtilles et rhododendrons, en sont la partie la plus importante. Toutes vivaces, à feuilles entières souvent coriaces, les Ér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ericales/#i_596

EUPHORBIALES ou TRICOQUES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 695 mots
  •  • 5 médias

L'ordre des Tricoques, plus communément appelés Euphorbiales, est essentiellement constitué par la famille des Euphorbiacées qui comporte 300 genres et 8 000 espèces. Elle est très répandue dans toutes les régions chaudes, beaucoup moins ailleurs. Certaines Euphorbiacées fournissent des produits industriels de tout premier plan, et d'autres sont des espèces alimentaires, médicinales ou horticoles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphorbiales-tricoques/#i_596

FAGALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 2 280 mots
  •  • 6 médias

Les Fagales constituent un ordre de plantes dicotylédones généralement divisé en deux familles : les Bétulacées et les Fagacées, parfois considérées comme appartenant à deux ordres distincts : Bétulales et Fagales (Hjelmqvist, 1948). Les Fagacées ont leurs fruits entourés d'une enveloppe, ou cupule, d'où le nom de Cupulifères autrefois donné à toutes les Fagales ; mais il n'y a pas de cupule chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fagales/#i_596

FLEUR

  • Écrit par 
  • Louis EMBERGER, 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Paul ROLLIN
  •  • 7 636 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Organographie florale chez les Angiospermes »  : […] À l'aisselle d'une feuille apparaît le bourgeon floral ; puis, le pédoncule floral s'allonge plus ou moins et s'élargit au sommet en un réceptacle, sur lequel sont disposés des cycles successifs de pièces stériles – feuilles plus ou moins modifiées – et de pièces fertiles. Les premiers cycles comprennent les sépales, dont l'ensemble forme le calice, et les pétales, qui forment la corolle ; calice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleur/#i_596

GÉRANIALES

  • Écrit par 
  • Louis LIBEN
  •  • 1 785 mots
  •  • 3 médias

Les Géraniales ou Gruinales constituent un ordre de plantes dicotylédones dont la définition est très variable selon les auteurs. Ainsi Louis Emberger en écarte-t-il les Balsamines (Balsaminacées) pourtant similaires aux Capucines (Tropaeolacées) en raison de différences au niveau ovulaire. En revanche, il embrasse dans l'ordre des Géraniales deux groupes de familles que G. Bentham et J. D. Hooke […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraniales/#i_596

GRAINE

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 418 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Les éléments constants de toute graine sont l'embryon et le tégument ; chez beaucoup de Spermaphytes, la graine contient, en outre, un tissu spécialisé dans lequel des matières de réserve sont accumulées. L' embryon est formé par une prolifération limitée et planifiée de la cellule œuf, dans laquelle a fusionné, avec le noyau à n chromosomes de l'oosph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graine/#i_596

GUTTIFÉRALES

  • Écrit par 
  • Paul BAMPS
  •  • 1 648 mots
  •  • 2 médias

Les Guttiférales constituent un ordre de plantes dicotylédones parfois inclus, dans la classification proposée par Louis Emberger, dans l'ordre des Pariétales où il forme la famille des Guttifères (incluant les Hypéricacées). Elles comprennent trois familles. La plus importante, celle des Guttifères, encore appelées Clusiacées, présente une distribution géographique étendue et comporte un millier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guttiferales/#i_596

JUGLANDALES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 1 548 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Caractères botaniques »  : […] Du point de vue anatomique, les arbres adultes ont un bois résistant, caractérisé par des formations sclérenchymateuses au niveau du péricycle (fréquente lignification du parenchyme circummédullaire). On note aussi une moelle discontinue, dite « diaphragmée » ou « scalariforme ». La ramure largement étalée, très décorative, porte des feuilles, alternes et sans stipules, ayant à leurs aisselles plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juglandales/#i_596

LABIÉES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 1 385 mots
  •  • 3 médias

Les Labiées ou Lamiaceae constituent une vaste famille d'angiospermes dicotylédones à fleurs gamopétales irrégulières, qui groupe surtout des plantes herbacées et sous-arbustives réparties dans le monde entier. Elles sont faciles à reconnaître avec leurs tiges quadrangulaires garnies de feuilles opposées tomenteuses et odorantes insérées sur des nœuds bien marqués. Leurs fl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/labiees/#i_596

LÉGUMINEUSES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 111 mots
  •  • 7 médias

Les Légumineuses, avec quelque 13 500 espèces réparties en 650 genres environ, sont, après les Composées et les Orchidées, une des plus grandes familles d'Angiospermes. La plupart sont des plantes ligneuses des régions tropicales (acacias , flamboyants) ou méditerranéennes (caroubiers, « mimosas ») ; dans les régions tempérées, prédominent les Légumineuses herbacées à valeur alimentaire (pois, har […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legumineuses/#i_596

LIGUSTRALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 1 602 mots
  •  • 5 médias

L'ordre des Ligustrales (synonyme : Oléales) ne comprend qu'une seule famille, celle des Oléacées. Ce sont des plantes dicotylédones caractérisées par leurs fleurs à corolle tubuleuse et leurs fruits ou leurs graines renfermant des tissus oléagineux. Beaucoup de Ligustrales sont fréquemment cultivées pour leurs qualités ornementales (lilas, jasmins, forsythia, frênes, troènes). L'olivier , lié à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligustrales/#i_596

LINACÉES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 322 mots

C'est une famille à laquelle s'applique presque parfaitement la définition que Louis Emberger donne des Géraniales : « Plantes herbacées à feuilles [...] simples, alternes, et presque toujours stipulées. Le type floral cyclique, pentamère, est la règle [...] gynécée toujours supère, à carpelles se séparant souvent à la maturité du fruit.... Ovules anatropes, épitropes suspendus, au nombre de un o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linacees/#i_596

MALVALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 1 928 mots
  •  • 6 médias

Les Malvales sont un ordre d' Angiospermes très important et parfaitement caractérisé. Déjà différenciées au début du Tertiaire, peut-être même dès la fin du Crétacé, elles sont aujourd'hui représentées surtout par des arbres de toutes dimensions, certains de première grandeur, et – mais en minorité – par des herbes bisannuelles ou encore annuelles. Les Malvales sont essentiellement des plantes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malvales/#i_596

MYRTALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 668 mots
  •  • 6 médias

Les Myrtales ( Angiospermes dicotylédones) sont un ordre numériquement très important, dont presque tous les membres sont facilement reconnaissables par d'évidents caractères communs. Cet ensemble taxinomique parfaitement défini aurait pu, à la rigueur, être envisagé comme représentant une seule famille ; les groupements naturels que l'on y distingue sur la base de caractères morphologiques, anat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrtales/#i_596

OMBELLALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 2 637 mots
  •  • 6 médias

Les Ombellales sont un ordre d' Angiospermes dicotylédones présentant une architecture florale caractéristique. La diversité au sein de l'ordre dépend de variables mineures : d'une part, de différences dans les formes et le nombre des pièces florales, qui n'altèrent pas l'architecture originale de la fleur ; d'autre part, des modalités du groupement des fleurs en inflorescences : inflorescences v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ombellales/#i_596

PARIÉTALES

  • Écrit par 
  • Marc-André THIÉBAUD
  •  • 2 866 mots
  •  • 8 médias

Les Pariétales constituent un ordre botanique au sens très large, dans lequel sont réunies des plantes dicotylédones aussi variées que nombreuses, puisqu'il s'agit pratiquement de toutes les Dialypétales à placentation pariétale. De par l'extraordinaire diversification des plantes qui le constituent, l'ordre des Pariétales a donné lieu à de multiples controverses quant à sa valeur systématique. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parietales/#i_596

PIPÉRALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 1 752 mots
  •  • 3 médias

Parmi les plantes dicotylédones l'ordre des Pipérales (synonyme de Saururales) renferme quatre familles dont la plus importante est celle des Pipéracées, à laquelle appartient le poivrier (genre Piper ). Les trois autres familles – Saururacées, Chloranthacées et Lactoridacées – ne groupent que quelques espèces. Les Pipérales sont des plantes herbacées ou ligneuses, possédant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piperales/#i_596

POLYCARPIQUES ou RANALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 4 992 mots
  •  • 9 médias

On rassemble sous le nom de Polycarpiques trois ordres d' Angiospermes dicotylédones : les Nymphéales, les Magnoliales et les Ranunculales. Chez ces plantes, les fleurs, très diversement construites, n'ont manifestement pas atteint la spécialisation suivant un type architectural plus ou moins défini, type qui caractérise les autres ordres angiospermiens. Cette hésitation architectu rale, signe d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polycarpiques-ranales/#i_596

POLYGONALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 2 115 mots
  •  • 4 médias

Les Polygonales constituent un ordre de plantes dicotylédones, longtemps classé parmi les Apétales et maintenant placé dans la sous-classe des Caryophyllidées par A. Takhtajan ; cet ordre ne comprend qu'une seule famille, celle des Polygonacées, qui comporte un millier d'espèces réparties dans trente-huit genres. Ce sont des plantes cosmopolites (renouées), qui ont une préférence marquée pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygonales/#i_596

PRIMULALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 1 724 mots
  •  • 2 médias

L'ordre des Primulales groupe trois familles de plantes dicotylédones, les Théophrastacées, les Myrsinacées, plantes ligneuses des régions tropicales et subtropicales, et les Primulacées, plantes herbacées répandues surtout dans l'hémisphère Nord. L'ordre est caractérisé par les fleurs à corolle gamopétale (sauf exceptions), les étamines généralement en même nombre que les pétales et superposées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primulales/#i_596

PROTÉALES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DEMOLY
  •  • 2 366 mots
  •  • 1 média

L'ordre des Protéales, qui fait partie des plantes dicotylédones, ne comprend, d'après la plupart des auteurs (D. Young 1982, R. Thorne 1983, R. Dahlgren 1983, A. Takhtadjian 1987), qu'une seule famille : les Protéacées. Ce sont des plantes ligneuses (sauf le genre Symphionema ) à floraison souvent spectaculaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteales/#i_596

RHAMNALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 2 192 mots
  •  • 3 médias

L'ordre des Rhamnales comprend essentiellement deux familles de plantes dicotylédones, pour la plupart ligneuses, caractérisées par leurs petites fleurs dialypétales à symétrie rayonnante, à un seul verticille d'étamines antépétales. Les Rhamnacées sont répandues dans les régions tempérées (nerprun) ou chaudes (jujubier ). Les Vitacées ou Ampélidacées sont connues surtout par la vigne ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhamnales/#i_596

ROSALES

  • Écrit par 
  • Georges MANGENOT
  •  • 4 809 mots
  •  • 6 médias

L'ordre des Rosales ( Angiospermes dicotylédones) est un exemple de grand taxon par enchaînement  : très hétérogène, il ne présente pas de caractères généraux évidents, mais il constitue un ensemble de familles tel que chacune est manifestement affine avec au moins une autre ; les familles les plus dissemblables sont ainsi reliées par une chaîne de familles qui se ressemblent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosales/#i_596

RUBIALES

  • Écrit par 
  • Nicolas HALLÉ
  •  • 2 017 mots
  •  • 3 médias

L'ordre des Rubiales comprend six familles de plantes (570 genres et environ 7 000 espèces) des régions chaudes ou tempérées. Les caféiers, les quinquinas, la garance sont les plus connus. Ce sont des Angiospermes dicotylédones et gamopétales, apparentées d'une part aux Ombelliflores, d'autre part aux Rhamnales-Ligustrales. Bien que les anthères soient distinctes, certains caractères secondaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubiales/#i_596

SALICALES

  • Écrit par 
  • André CHARPIN
  •  • 1 311 mots
  •  • 3 médias

L'ordre des Salicales ne comprend qu'une seule famille de plantes dicotylédones : les Salicacées dont les deux genres les plus importants sont les saules ( Salix ) et les peupliers ( Populus ). Les Salicacées actuelles sont répandues essentiellement dans les zones arctiques et tempérées de l'hémisphère Nord ; elles caractérisent en particulier les lieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salicales/#i_596

SANTALALES

  • Écrit par 
  • André LAWALRÉE
  •  • 1 396 mots
  •  • 1 média

L'ordre des Santalales groupe des plantes dicotylédones qui, pour la plupart, vivent en parasites sur les racines ou les branches d'autres plantes et corrélativement présentent des régressions structurales, parfois très poussées. Ce sont des herbes ou des arbustes ( gui, Loranthus ), parfois des arbres : le santal peut dépasser dix mètres de haut. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santalales/#i_596

SARRACÉNIALES

  • Écrit par 
  • André CHARPIN
  •  • 1 501 mots
  •  • 3 médias

L'ordre des Sarracéniales réunit trois familles de plantes dicotylédones, les Sarracéniacées, les Népenthacées et les Céphalotacées. Elles ont en commun d'être des plantes présentant des modifications foliaires remarquables : les urnes, ou ascidies, constituant des pièges à insectes ; ceux-ci une fois digérés seraient une source d'appoint en azote organique. Ces faits leur ont valu le nom de plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarraceniales/#i_596

SCROPHULARIACÉES

  • Écrit par 
  • Aline RAYNAL
  •  • 1 121 mots
  •  • 1 média

La famille des Scrophulariacées réunit plus de trois mille espèces groupées en deux cent vingt genres et réparties dans toutes les parties du monde. Elle se situe parmi les plantes dicotylédones gamopétales. Ses fleurs à symétrie bilatérale dont la génétique du développement a élucidé l'organogenèse évoquent souvent un museau ( muflier) ou un visage ( véronique) et lui ont valu jadis le nom de Pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scrophulariacees/#i_596

SOLANACÉES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 1 264 mots
  •  • 3 médias

Les Solanacées constituent une famille homogène composée de plantes dicotylédones gamopétales, isostémones, superovariées. Longtemps classée parmi les Tubiflorales, ensemble maintenant démembré, cette famille englobe environ deux mille espèces groupées en près de quatre-vingt-dix genres, qui, bien que largement répandus dans les régions chaudes et tempérées du globe, sont surtout représentés en A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solanacees/#i_596

SUBER

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 102 mots

En anatomie végétale, le suber est une couche de liège secondaire qui apparaît par fonctionnement d'une assise génératrice subérophellodermique, au sein des tissus de racines ou de tiges des plantes possédant des formations secondaires, appartenant de façon générale aux dicotylédones. Cette assise génératrice produit, vers l'intérieur, un peu de phelloderme, et, vers l'extérieur, des couches régul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suber/#i_596

THYMÉLÉALES

  • Écrit par 
  • Marc-André THIÉBAUD
  •  • 1 125 mots
  •  • 1 média

Les Thyméléales constituent un ordre de plantes dicotylédones, dialypétales caliciflores, très souvent rattaché à celui des Myrtales par le fait qu'on y retrouve plusieurs caractères floraux très voisins dans leur organisation. Cet ordre est en général représenté par des arbustes, parfois à port éricoïde, ou par des arbres, rarement par les herbes. Il est divisé en cinq familles dont la plus impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thymeleales/#i_596

TUBIFLORALES

  • Écrit par 
  • Marc-André THIÉBAUD
  •  • 2 494 mots
  •  • 2 médias

Les Tubiflorales, ou Tubiflores, constituent un ordre de plantes dicotylédones, gamopétales, possédant une corolle généralement tubuliforme, d'où elles tirent leur nom. Leurs fleurs isostémones et superovariées les rapprochent de l'ordre des Contortales, mais les feuilles alternes les en distinguent. Cet ordre est si vaste qu'il est très loin d'obtenir une situation univoque du point de vue systé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tubiflorales/#i_596

URTICALES

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 3 292 mots
  •  • 3 médias

Les Urticales forment un ordre de plantes dicotylédones apétales qui possèdent des fleurs petites, généralement unisexuées, dépourvues de corolle et ayant un nombre d'étamines épisépales égal à celui des pièces du calice. L'ovaire supère, uniloculaire, renferme un ovule unique. Les fleurs, en majorité anémogames, sont toutefois entomogames chez quelques genres ( Ficus ). Au n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urticales/#i_596

ZYGOPHYLLACÉES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 228 mots

Famille d'angiospermes dicotylédones comprenant une trentaine de genres et plus de deux cents espèces répandues dans les contrées arides de l'Ancien et du Nouveau monde. En France, Tribulus terrestris appartient à la flore méditerranéenne. C'est une plante herbacée grisâtre dont les feuilles sont pennées. Ses fleurs très régulières, à pièces libres, sont construites sur le ty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zygophyllacees/#i_596


Affichage 

Angiospermes dicotylédones

dessin

Les différents types de graines (vues en coupe) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dicotylédones produisant des alcaloïdes

tableau

Principales familles de dicotylédones produisant des alcaloïdes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Moracées : inflorescences et infrutescences

dessin

Évolution des inflorescences et infrutescences chez les Moracées Les inflorescences d'abord très lâches se condensent et deviennent unisexuées Cette condensation n'est pas toujours identique dans les inflorescences mâles et femelles Le réceptacle floral d'abord sphérique, les fleurs étant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Myrtales : types floraux

diaporama

La forme du réceptacle, le niveau d'insertion des étamines, le degré de liberté du pistil, le style unique déterminent les types floraux des Myrtales 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Phylogénétique

tableau

Position phylogénétique des Contortales dans les principaux systèmes de classification 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sauge des prés : structure de la fleur

dessin

Structure de la fleur de la sauge des prés, Salvia pratensis : coupe longitudinale et diagramme 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Angiospermes dicotylédones
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Dicotylédones produisant des alcaloïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Moracées : inflorescences et infrutescences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Myrtales : types floraux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Phylogénétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Sauge des prés : structure de la fleur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin