DIASTÉRÉO-ISOMÉRIE

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 646 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Autres aldohexoses »  : […] La configuration stérique des diastéréo-isomères du D-glucose peut être établie de la même façon ; c'est beaucoup plus simple pour le galactose provenant de l'hydrolyse du lactose (ou sucre de lait). Trois dégradations lui assignent la série D ; le diacide provenant de l'oxydation (acide mucique) est inactif ; ce ne peut être que : Or, en oxydant l'aldopentose de première dégradation (D-lyxose), o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_4605

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie organique

  • Écrit par 
  • Henri B. KAGAN, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 14 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Méthodes chimiques (recours aux diastéréo-isomères) »  : […] Soit, d'une part, un mélange racémique d  +  l et, d'autre part, un composé Λ actif sur la lumière polarisée, choisi de façon à se combiner à la fois à d et à l . Il en résulte un mélange de deux composés que nous symboliserons par d Λ et l Λ. Ces deux composés ne sont pas inverses optiques, car l'inverse optique de d Λ est l Δ (Δ étant l'inverse optique de Λ). En conséquence, d Λ et l Λ sont de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-organique/#i_4605

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie inorganique

  • Écrit par 
  • Jacques-Émile GUERCHAIS
  •  • 4 038 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'octaèdre »  : […] Dans le cas d'un tétraèdre, il faut que tous les coordinats monodentés situés autour de l'atome nucléaire soient différents pour obtenir une paire d'énantiomères ; on a ce qu'on appelle un élément asymétrique. Quand il s'agit d'un octaèdre cela n'est pas nécessaire. Aux formules M a 2 b 2 c 2 , M a 3 bcd , M a 2 b 2 cd , M a 2 bcde correspondent respectivement 1, 1, 2, 6 paires d'énantiomères (cf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-inorganique/#i_4605

SYNTHÈSE CHIMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie SURZUR
  •  • 1 899 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La synthèse organique »  : […] À cet intérêt historique de la synthèse organique est venu se substituer son rôle dans la vérification des structures de produits naturels . Le développement des méthodes spectroscopiques a progressivement effacé cet intérêt. Au cours de ces vingt dernières années, des réactions de plus en plus sélectives ont été proposées et il semble qu'il n'existe plus de limites à la synthèse des composés org […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synthese-chimique/#i_4605