DIALOGUE, notion de

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'échange contrarié

C'est bien évidemment au théâtre que la question du dialogue est la plus manifeste, la représentation en actes excluant, dans le cadre du théâtre dramatique, la narration. Force est cependant de noter que le primat du dialogue n'en constitue pas pour autant une donnée inhérente. La scène théâtrale a commencé par être le lieu du discours lyrique du chœur, avant que ne se détachent de celui-ci un protagoniste (échangeant avec le chœur), puis d'autres acteurs. Dans la tragédie grecque, le dialogue n'est en fin de compte, aux côtés du monologue et du discours choral, qu'une des formes du langage théâtral : la forme de discours propre aux épisodes, dans lesquels, à travers un agôn dialogique individualisé et construit sur le mode de la joute oratoire, s'affrontent deux personnages singuliers qui représentent en même temps deux positions éthiques. À partir du xviie siècle, le théâtre occidental instaure avec le modèle dramatique le dialogue comme vecteur naturel de l'action dramatique et de la représentation des personnages, nécessairement pris dans l'action où ils ne se révèlent que par le biais de leurs paroles, le monologue restant une exception.

C'est alors à cette conception fondamentale du dialogue comme expression d'individus singuliers, et plus largement comme véritable échange, que les remises en cause des principes dramatiques du théâtre s'attaquent à partir de la fin du xixe siècle : la crise du drame sera avant tout une crise du dialogue. Celle-ci se manifeste en particulier à travers la place faite au monologue (qu'il vienne perturber de l'intérieur le dialogue apparent, comme chez Anton Tchekhov, ou qu'il s'impose comme constituant premier, voire unique, du texte et de la représentation, chez Samuel Beckett par exemple), par l'apparition d'une parole théâtrale trouée de silences (Beckett), de déplacements sémantiques (Roland Dubillard) et d'absurde (Eugène Ionesco), ou encore sous-tendue par l'implicite d'un non-dit (Jean-Luc Lagarce, Jon Fosse), par l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-VII, U.F.R. lettres, art, cinéma

Autres références

«  DIALOGUE  » est également traité dans :

DIALOGUE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Robert MISRAHI
  •  • 4 420 mots
  •  • 1 média

L'entrée en dialogue paraît d'autant plus désirable que le partenaire est plus différent ou plus lointain. Le dialogue répond à une préoccupation éthique – il serait l'antiviolence par excellence – et à un souci politique : comment améliorer la circulation de l'information de manière à orienter les conflits vers un consen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue/

ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 371 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Levinas : l'Autre comme visage »  : […] Toutes les tentatives de la « philosophie occidentale » pour penser l'Autre à partir du Moi témoigneraient en fait pour Emmanuel Levinas de l'« insurmontable allergie », de l'horreur qu'inspire l'Autre « qui demeure Autre » ( En découvrant l'existence avec Husserl et Heidegger , 1949). En réduisant l'« étranger » à un thème ou à un objet, incapable qu'elle est de le laisser ê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alterite-philosophie/#i_2006

APORIE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 803 mots

Terme appartenant à la philosophie grecque de l'Antiquité ; c'est la transcription littérale de aporia , dont le sens propre est « impasse », « sans issue », « embarras ». En philosophie, on peut lui donner un sens faible, comme le fait Aristote en insistant sur l'aspect de difficulté à résoudre, notamment lorsqu'il s'agit de la « mise en présence de deux opinions contraires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aporie/#i_2006

ART (Aspects esthétiques) - La contemplation esthétique

  • Écrit par 
  • Didier DELEULE
  •  • 3 639 mots

Dans le chapitre « Catharsis et dialogue »  : […] À travers l'expérience ek-statique du détachement de l'âme du corps – expérience issue des rites dionysiaques – se sédimente, au fil de la tradition orphico-pythagoricienne, une certaine signification de la notion de catharsis, et c'est en fait comme purification morale et intellectuelle seulement possible au niveau du dialogue que la catharsis inaugure, chez Platon, le discours philosophique. Te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-esthetiques-la-contemplation-esthetique/#i_2006

CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 465 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le moi et son envers : l'autre »  : […] L'être conscient acquiert cependant une autre dimension (la conscience de soi) en se constituant selon une figuration systématique et transactuelle de lui-même. Et c'est bien au moi, en effet, que tout le monde pense, y compris Freud et l'école psychanalytique, quand il est question de cet être conscient et organisé qu'est l'homme. Être quelqu'un, c'est en effet s'identifier soi-même à cette perso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience/#i_2006

DIALECTIQUE

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 039 mots
  •  • 2 médias

Le terme « dialectique » dérive du mot composé grec διαλ́εγειν ( dialegein ), qui indique dès le départ que son sens n'est pas simple. La signification la plus courante de λ́εγειν, c'est « parler » et le préfixe δια indique l'idée d'un rapport ou d'un échange. La dialectique est donc, d'après l'étymologie, un échange de paroles ou de discours, c'est-à-dire une discussion ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectique/#i_2006

ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 5 714 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « pôle-tu » de l'éthique »  : […] La position par soi-même de la liberté a pu être appelée le point de départ de l'éthique, mais elle ne constitue pas encore l'éthique elle-même. Ce qui manque, c'est la position dialogique de la liberté en seconde personne. Nous n'avons donc fait que la moitié, et même le tiers, du chemin dans une analyse purement solipsiste de l'exigence d'effectuation de la liberté. On ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethique/#i_2006

INTERSUBJECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 435 mots

Terme qui s'est répandu à la suite des recherches de Husserl sur la constitution de l' alter ego et des recherches de Heidegger sur la coexistence, sur l'être-avec-autrui. Les sociologues, notamment Gurvitch, ont secondé les philosophes en étudiant les valeurs de communauté, celles qui procèdent du nous. Pratiquement, ce sont les personnalistes et les existentialistes, phén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intersubjectivite/#i_2006

LÉON L'HÉBREU JUDA BEN ISAAC ABRAVANEL dit (1460 env.-env. 1521)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 245 mots

Médecin, poète et philosophe juif de la Renaissance. Né à Lisbonne, où son père Isaac (Isaac ben Juda, connu sous le nom d'Abrabanel ou Abravanel) était trésorier d'Alfonse V de Portugal, Léon l'Hébreu étudia la médecine et la philosophie juive et arabe ; il gagna l'Espagne en 1483 puis l'Italie après l'expulsion des Juifs d'Espagne. Il enseigna la médecine et l'« astrologie » à l'université de Na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-l-hebreu/#i_2006

LE NEVEU DE RAMEAU, Denis Diderot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 962 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un dialogue mordant »  : […] « Qu'il fasse beau, qu'il fasse laid, c'est mon habitude d'aller sur les cinq heures du soir me promener au Palais-Royal. C'est moi qu'on voit, toujours seul, rêvant sur le banc d'Argenson. Je m'entretiens avec moi-même de politique, d'amour, de goût ou de philosophie. J'abandonne mon esprit à tout son libertinage. » Tel est le décor de la rencontre du Philosophe lui-même (« Moi ») et d'un personn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-neveu-de-rameau/#i_2006

DIALECTIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Marie GAUTIER
  •  • 1 605 mots

La dialectique se conçoit, à l'origine, comme art du dialogue, c'est-à-dire comme mise en œuvre d'un dialogue effectif devant aboutir à un accord entre les interlocuteurs. Le but de cette entreprise est de parvenir au vrai, grâce à une mise à l'épreuve des arguments en présence. Comme l'exprime son étymologie grecque, qui associe les notions de discernement et d'échange à travers la discussion, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectique-notion-de/#i_2006

PEINTURE ET POÉSIE. LE DIALOGUE PAR LE LIVRE (Y. Peyré) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 1 010 mots

Une fois n'est pas coutume, c'est un livre qui a donné naissance à une exposition, présentée successivement à Cambridge, à Lyon, à Paris (chapelle de la Sorbonne, du 27 mars au 29 juin 2002) puis à la New York Public Library (2006). L'ouvrage d'Yves Peyré, écrivain et directeur de la bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, apporte un nouvel éclairage sur ces livres de rencontre entre peintres et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-et-poesie-le-dialogue-par-le-livre/#i_2006

PLATON

  • Écrit par 
  • Monique DIXSAUT
  •  • 13 741 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Penser et parler »  : […] Si Platon a écrit des Dialogues plutôt que des traités, ce n'est pas pour donner un tour dramatique et plaisant à l'aridité de la recherche philosophique. Le dialogue traduit la structure première de la pensée. Socrate, dans Théétète , dit comment il se représente la pensée : c'est un dialogue de l'âme avec elle-même. La pensée est un discours que l'âme se tient, qui ne s'ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platon/#i_2006

PRAGMATIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES
  •  • 6 532 mots

Dans le chapitre « L'exemple du dialogue référentiel »  : […] Pour tester la suffisance des concepts ainsi dégagés, Jacques a construit (1979) un modèle simple de dialogue référentiel, espèce du dialogue en quête d'information décrit par Hintikka (1980) sur la base de la logique modale quantifiée et de la logique des questions. Le dialogue référentiel doit permettre de comprendre comment il est possible alors de concilier le jeu des conditions de vérité d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pragmatique/#i_2006

RAISON

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 13 167 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des sophistes à Socrate »  : […] Les sophistes expriment cette façon de penser. D'une part, ils s'adonnent à l'enseignement des techniques au sens le plus large (l'un d'eux se présente à Olympie dans un costume d'apparat dont il a façonné lui-même toutes les pièces, jusqu'à la bague qu'il porte à son doigt) ; d'autre part, ils se présentent comme maîtres du discours, non de celui de la vérité absolue, mais du discours efficace, u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raison/#i_2006

SOCRATE (469-399 av. J.-C.) ET ÉCOLES SOCRATIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques BRUNSCHWIG
  •  • 2 725 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La méthode de Socrate »  : […] Socrate, c'est d'abord un geste, une interpellation enjouée, secrètement impérieuse. Les hommes vont à leurs affaires, ils exercent ce qu'ils appellent leurs compétences. Socrate lève son bâton, et dit : « Arrête-toi, mon ami, et causons un peu. Non d'une vérité que je détiendrais, non de l'essence cachée du monde ; mais de ce que tu allais faire quand je t'ai rencontré. Tu croyais cela juste, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socrate-et-ecoles-socratiques/#i_2006

SUPPLÉMENT AU VOYAGE DE BOUGAINVILLE, Denis Diderot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 975 mots

Dans le chapitre « Une œuvre polyphonique »  : […] Le Supplément au Voyage de Bougainville fait entendre plusieurs voix : les deux interlocuteurs, A et B, commentent, texte à l'appui, ce Voyage que B est en train de lire, et dont il prétend restituer l'intégralité, car les passages licencieux en auraient été supprimés. Cette fiction justifie le « supplément », terme défini par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supplement-au-voyage-de-bougainville/#i_2006

Voir aussi

Pour citer l’article

Christophe TRIAU, « DIALOGUE, notion de », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue-notion-de/