DIABÈTE INSIPIDE

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones posthypophysaires (ou neurohypophysaires) »  : […] Les hormones présentes dans la posthypophyse prennent en réalité naissance dans les noyaux supra-optiques et paraventriculaires de l'hypothalamus. De là, elles cheminent le long de la tige pituitaire vers le lobe postérieur de l'hypophyse, où elles seront seulement stockées, pour n'être libérées dans la circulation générale qu'au fur et à mesure des besoins de l'organisme. Ce sont toutes deux d […] Lire la suite

HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Universalis
  •  • 6 568 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Syndrome par défaut d'ADH »  : […] On ne connaît pas de tableaux cliniques précis imputables à un défaut ou à un excès d'ocytocine. En revanche, le défaut d'hormone antidiurétique (ADH), réalise le syndrome connu sous le nom de diabète insipide . Les tubes rénaux ayant perdu le pouvoir de réabsorber la majeure partie de l'eau filtrée en très grande abondance par les glomérules, il en résulte une émission intense d'urine (polyurie) […] Lire la suite

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 696 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle de l'hypothalamus sur les régulations osmotiques et hydrominérales et sur le comportement de soif »  : […] Sans entrer dans le détail des mécanismes extrêmement complexes qui président au maintien d'une composition saline stable des compartiments liquidiens extracellulaires et intracellulaires, ainsi que de leurs échanges, nous rappellerons cependant qu'une des nécessités les plus critiques de l'homéostasie réside dans la conservation de l'iso-osmolarité entre ces deux compartiments. Tout déficit ou […] Lire la suite

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Régulations osmotiques et besoins hydrominéraux »  : […] Les mouvements d'eau dans l'organisme, le maintien d'une osmolarité normale, le contrôle des déperditions d'eau rénales par la réabsorption tubulaire dépendent essentiellement de l'hormone antidiurétique posthypophysaire (ADH). Une double intervention de l'hypothalamus – son rôle dans le contrôle de la sécrétion de l'ADH et dans l'ingestion d'eau – assure une pression osmotique ainsi qu'une ten […] Lire la suite