DÉVOTION

BHAKTI

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 1 449 mots

Dérivé de la racine bhaj , partager, bhakti désigne en Inde la sorte de dévotion qui fait participer le fidèle à la personne et à l'essence de la divinité qu'il adore. Une amitié caractérise, dans cette atmosphère, les rapports du dieu et de ses dévots. Les cultes populaires ont dû, de tous temps, connaître cette attitude religieuse ; assimilant leur divinité familière à l'un des grands dieux de […] Lire la suite

FÁTIMA

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 694 mots
  •  • 1 média

Petite ville portugaise, située sur les plateaux d'Estrémadure (district de Santarém), Fátima est devenue un lieu de pèlerinage qui est (comme le site de Lourdes, avec lequel il rivalise en célébrité) une des expressions les plus massives et les plus populaires du développement (contesté jusqu'au sein du catholicisme lui-même) de la dévotion à la Vierge Marie . Ce pèlerinage a pour origine les app […] Lire la suite

FRANÇOIS DE SALES (1567-1622)

  • Écrit par 
  • Louis COGNET
  •  • 2 677 mots

Dans le chapitre « La dévotion dans la vie quotidienne »  : […] Les préoccupations de François de Sales sont au départ surtout pratiques et ascétiques et elles visent l'ensemble des chrétiens. Il cherche à conduire le fidèle à un engagement total de sa personne dans la vie religieuse qui constitue à ses yeux la « dévotion ». Cet engagement s'impose à tous comme une exigence générale, quelle que soit la situation où l'on se trouve placé ; mais, en même temps, […] Lire la suite

HAGIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 5 806 mots

Dans le chapitre « Un document sociologique »  : […] La vie de saint s'inscrit dans la vie d'un groupe, Église ou communauté. Elle suppose que le groupe a déjà une existence. Mais elle représente la conscience qu'il a de lui-même en associant une figure à un lieu . Un producteur (martyr, saint patronyme, fondateur d'une abbaye, d'un ordre ou d'une Église) est donné à un site (le tombeau, l'église, le monastère), qui devient ainsi une fondation, le […] Lire la suite

HEURES LIVRE D'

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Vers la fin du Moyen Âge se manifeste le besoin d'un livre rendant accessible aux laïcs certains éléments du bréviaire utilisé par les prêtres. D'après ce modèle liturgique s'est développé lentement pendant le xiv e  siècle un livre de dévotions privées qui reprend le rôle antérieur du psautier. Ces livres d'heures se sont surtout répandus en France, dans les Pays-Bas du Sud, en Angleterre et, plu […] Lire la suite

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'essor de la lecture en langue vulgaire »  : […] Voici cependant que, à partir du xi e  siècle et plus généralement du xiii e , les manuscrits en langues vulgaires commencent à se multiplier tandis qu'un nombre croissant de laïques se trouve alphabétisé. Il ne peut être question d'évoquer ici les conditions dans lesquelles furent réunies et fixées par écrit des poésies de tradition orale. Ainsi apparurent les « manuscrits de jongleurs », aligna […] Lire la suite

PASOS, sculpture

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 987 mots

On désigne du nom de pasos , les statues isolées ou les groupes de statues portés à dos d'homme au cours des processions de la semaine sainte en Espagne. On a discuté sur l'étymologie du terme. Deux hypothèses sont avancées : ce sont des pasos soit parce qu'ils passent, soit parce qu'ils évoquent la Passion du Christ. Le destin de ces images sacrées est lié aux confréries, c'est-à-dire aux associa […] Lire la suite

PÉNITENCE SACREMENT DE

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 682 mots

L'un des sept sacrements, la pénitence célèbre la conversion et la réconciliation avec Dieu des fidèles qui, après le baptême, se reconnaissent pécheurs. Depuis ses origines, l'Église s'est sentie investie de cette mission, mais elle l'exerça selon des modalités diverses au cours des âges. On réserve d'abord la pénitence à ceux qui ont commis des fautes particulièrement scandaleuses (apostasie, me […] Lire la suite

SACRÉ-CŒUR DÉVOTION AU

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Depuis une centaine d'années, dans les pays catholiques, un cœur couronné d'épines, c'est un sacré-cœur ; une statue ou un tableau qui représente Jésus-Christ avec une poitrine rayonnante ou un cœur à la main, c'est encore un sacré-cœur ou une image du Sacré-Cœur. Si l'on affirme que la dévotion au Sacré-Cœur est en honneur dans l'Église catholique, il arrive que des esprits, même religieux, en so […] Lire la suite

SHĀDILIYYA ou CHĀDHILĪYA

  • Écrit par 
  • Joseph CUOQ
  •  • 1 049 mots

Première confrérie musulmane à avoir vu le jour au Maghreb, la Shādiliyya (ou Shāduliyya) est postérieure aux trois confréries mères qui ont surgi au xii e et au xiii e siècle, au Proche-Orient : la Qādiriyya, la Rifā‘iyya et la Suhrawardiyya. Elle eut pour fondateur Abū l-Ḥasan al-Shādilī, né à Ghumaira, près de Centa, en 1196, et mort en haute Égypte, sur les bords de la mer Rouge, en 1258, au […] Lire la suite

TAMOULES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 3 326 mots

Dans le chapitre « La littérature dévotionnelle »  : […] L'opposition n'est pas absolue entre un Saṅgam « séculier » et la littérature dévotionnelle qui éclôt vers le vi e siècle. Le Paripāṭal faisait pressentir le lyrisme religieux qui va constituer du viii e au ix e siècle le second sommet de la littérature tamoule, expression poétique de la dévotion (   bhakti  ) à Śiva et Viṣṇu. Distincts des préoccupations moralisatrices bouddhistes ou jain, c […] Lire la suite