DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Schéma corporel : une approche neurosensorielle

Le schéma corporel est une représentation interne de la géométrie du corps, de sa dynamique et de son orientation par rapport à la verticale ou à des repères de l’environnement. Le schéma corporel intègre aussi l’orientation relative des différents segments anatomiques entre eux. Du point de vue neurobiologique, le schéma corporel présente une organisation supramodale se nourrissant des afférences en provenance des modalités sensorielles proprioceptive, tactile et visuelle. Plus, précisément, ces afférences donnent lieu à des représentations internes primaires du corps dans l’espace, qui sont ensuite assemblées en une représentation résultante unique, rendue plus cohérente du fait de la fusion des informations sensorielles. Parmi ces modalités sensorielles, la proprioception, ou perception de son propre corps, en renseignant directement sur la position et la dynamique des segments corporels, est la modalité la plus importante dans l’élaboration du schéma corporel. La proprioception résulte d’une intégration de différentes informations provenant des récepteurs articulaires et musculaires situés sur l’ensemble du corps. Elle contribue ainsi à la connaissance des parties du corps, de leurs mouvements et de leurs positions.

D’importantes avancées ont récemment été réalisées quant aux réseaux cérébraux qui sous-tendent le schéma corporel chez l’adulte, via l’étude des illusions de mouvement générées par stimulation musculo-tendineuse des afférences proprioceptives. L’implémentation neurale du schéma corporel est complexe, mettant en jeu des régions classiquement en charge de la planification et de l’exécution motrice (cortex moteur et prémoteur, cortex somatosensoriel, aire motrice supplémentaire, cervelet) ainsi que des régions impliquées dans des fonctions plus cognitives telles que l’intégration et le contrôle des représentations mentales (cortex fronto-pariétal).

Outre une fonction motrice évidente, le schéma corporel contribue plei [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS  » est également traité dans :

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le nourrisson (jusqu'à douze ou quinze mois) »  : […] Tous les auteurs sont d'accord pour faire de cette période un ensemble évolutif et fonctionnel. Globaux, massifs et inadaptés au point de départ, les mouvements du nouveau-né deviennent à la fin de cette période des gestes coordonnés et capables de s'adapter au but. Cette évolution se fait, suivant une direction céphalo-caudale – de haut en bas – et proximo-distale, c'est-à-dire de la racine à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-developpement-psychomoteur/#i_56557

PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

  • Écrit par 
  • Roger LÉCUYER
  •  • 1 345 mots

En 1911, le médecin pédiatre René Cruchet affirmait qu’à la naissance l'enfant n'est qu'un réflexe. Il affirmait même qu'« il n'y a aucune différence de comportement entre un nouveau-né qui a un cerveau et un qui n'en a pas »… […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petite-enfance-et-debuts-de-la-pensee/#i_56557

Voir aussi

Pour citer l’article

Christine ASSAIANTE, « DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-perceptivo-moteur-postures-et-actions/