DÉVELOPPEMENT HUMAIN

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Le verbe latin volvere (dans sa forme active faire rouler, faire avancer ; dans sa forme neutre, tourner) a engendré voloper en vieux français. Dès le xiie siècle, on oppose déjà envelopper (enrouler) et développer (dérouler). Au xve siècle le substantif « développe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_88411

SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 457 mots

Les techniques de simulation visent à reproduire par une suite de calculs les processus psychologiques et leurs manifestations expérimentales ou cliniques. On pourrait donc penser que plus la reproduction artificielle des observables est exacte, plus la simulation est réussie. Mais ce n’est pas tout à fait le cas car il faut aussi que la simulation repose sur des principes plausibles du point de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simulation-et-developpement/#i_88411

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le bébé « statisticien » des formes sonores de sa langue  »  : […] Le nourrisson de deux mois est capable de différencier sa langue d’une autre langue, si elles n’appartiennent pas à la même famille rythmique de langues (français et japonais). À partir de cinq-six mois, les patrons d’accentuation spécifiques des mots sont repérés et sont utilisés à partir de huit mois pour la segmentation en mots de la parole continue. Le bébé est alors capable de détecter parmi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_88411

ACQUISITION DU NOMBRE ET DU CALCUL

  • Écrit par 
  • Jean-Paul FISCHER
  •  • 2 083 mots

Dans le chapitre « Le nombre »  : […] Pratiquement dès leur naissance, les bébés ont une capacité attentionnelle qui leur permet de marquer leur surprise lorsqu’ils voient qu’une collection de trois objets succède à plusieurs collections de deux objets. Âgés de quelques mois, ils arrivent aussi à différencier deux collections plus grandes, par exemple de huit et seize objets, d’après l’impression de quantité ou de grandeur que donnent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-nombre-et-du-calcul/#i_88411

AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 441 mots

Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié. L'aménorrhée primaire, qui se manifeste chez la jeune fille pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenorrhee/#i_88411

ANDROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 983 mots

Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal androgène parmi ceux qui circulent dans le sang. D'activité plus faible et produite en outre à concen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androgenes/#i_88411

APPRENTISSAGE DES LANGUES ÉTRANGÈRES

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 1 239 mots

Les recherches sur l’apprentissage des langues étrangères ont d’abord été liées au domaine de la psycholinguistique, puis à celui du bilinguisme. Elles prennent actuellement davantage en compte les concepts de la psychologie cognitive : modalités d’apprentissage, automatisation, coût cognitif. En lien avec la psycholinguistique, on a montré que la structuration progressive du système de la langue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-des-langues-etrangeres/#i_88411

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'autisme, une maladie ou un ensemble de signes ? »  : […] L 'autisme a été défini comme entité nosographique par le psychiatre américain Leo Kanner en 1943. Kanner sépare ainsi l'arriération mentale, qui se réfère aux troubles de l'intelligence, de l'autisme, qui concerne l'ensemble du développement psychique de l'enfant. L'autisme est, chez le jeune enfant, la première identification de troubles mentaux qui entravent son développement comportemental […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autisme-prise-en-charge-de-l/#i_88411

BATES ELIZABETH (1947-2003)

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 444 mots

Elizabeth Bates, nommée professeur de psychologie en 1983 à l’université de Californie à San Diego, est cofondatrice, en 1988, du premier département de sciences cognitives aux États-Unis. Elle y crée et dirige le prestigieux Center for Research in Language. En trente années, Liz Bates a produit une œuvre de pionnière dont la cohérence et l’envergure expliquent le rayonnement : acquisition du lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-bates/#i_88411

BILINGUISME INDIVIDUEL

  • Écrit par 
  • François GROSJEAN
  •  • 4 267 mots

De nombreux facteurs favorisent le bilinguisme tels que le contact de langues à l'intérieur d'un pays ou d'une région, la nécessité d'utiliser une langue de communication ( lingua franca ) en plus d'une langue première, la présence d'une langue parlée différente de la langue écrite au sein d'une même population, la migration politique, économique ou religieuse, le commerce in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bilinguisme-individuel/#i_88411

CARTILAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 395 mots

Tissu de soutien d'origine mésenchymateuse dont la différenciation dépend étroitement de la mise en jeu de facteurs mécaniques (pressions et frottements), le cartilage comprend des cellules appelées chondrocytes, de forme arrondie. Leur multiplication par mitose correspond à la croissance interstitielle du tissu. Les chondrocytes, dont la dimension est de 25 μm environ, ont un noyau arrondi centra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartilage/#i_88411

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La ou les plasticités ? »  : […] On peut différencier parmi les événements neuraux plastiques ceux qui relèvent de la plasticité développementale, de la plasticité adaptative et de la plasticité réparatrice. La plasticité touche tous les registres, sensoriels, moteurs et cognitifs. La plasticité développementale concerne l'ontogenèse. Elle désigne, sous l'action conjuguée des facteurs génétiques et épigénétiques, les événements d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_88411

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Croissance humaine »  : […] La croissance staturale humaine résulte avant tout du développement du squelette jusqu'à l'âge adulte. Elle dépend donc essentiellement de l'activité des cartilages de conjugaison, constitués de cellules en constant renouvellement, qui préparent à leur contact la formation de tissu osseux permettant l'allongement des pièces squelettiques. La disparition de ces cartilages remplacés par du tissu o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_88411

DÉFICIENCES MENTALES

  • Écrit par 
  • Bernard GIBELLO
  •  • 3 791 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apprentissage »  : […] L'apprentissage est le fait d'apprendre, d'acquérir et de retenir de nouveaux savoir-faire ou de nouvelles connaissances. C'est aussi le temps passé pour cela. Le mot a d'abord désigné l'apprentissage d'une formation technique et artisanale ; il s'entend aussi des expériences nouvelles, des premiers essais d'une tâche jusque-là non pratiquée, et de la maîtrise de ces tâches. Dans le domaine des n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deficiences-mentales/#i_88411

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les protéines régulatrices précoces »  : […] Les caractéristiques et la fonction de ces quatre protéines « maternelles » sont connues, essentiellement grâce aux travaux de C. Nüsslein-Volhard et de ses collaborateurs. Nous prendrons comme exemple les produits des gènes bicoïd et dorsal . Les protéines de régulation peuvent être subdivisées généralement en régions fonctionnelles appelées domaines. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_88411

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « Les régularités universelles du développement »  : […] Au-delà des différences, les comparaisons interculturelles révèlent certaines régularités transculturelles du développement psychologique. Ces régularités peuvent être repérées à différents niveaux d’analyse. Tout d’abord, les comportements des enfants apparaissent parfois très semblables. C’est le cas de l’expression des émotions fondamentales (comme la colère, la joie, la tristesse, etc.). Cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-psychologie-interculturelle/#i_88411

DÉVELOPPEMENT DE LA CATÉGORISATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Agnès BLAYE
  •  • 1 129 mots

La catégorisation a une fonction adaptative essentielle : elle permet de faire des inférences sur les propriétés d’objets rencontrés pour la première fois. Catégoriser consiste à regrouper mentalement des objets considérés comme équivalents d’un certain point de vue. Ainsi, dès lors qu’un objet nouveau est identifié comme relevant d’une catégorie familière, les propriétés partagées par les membres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-categorisation/#i_88411

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « Quel développement ? »  : […] Bien que les systèmes élémentaires de codage soient fonctionnels relativement tôt, les contextes d’application restent limités (déplacements simples, espaces de petites dimensions, etc.). Les compétences spatiales poursuivent leur développement pendant toute la période de l’enfance. À l’instar de l’apprentissage de lieux qui atteint sa maturité vers sept-huit ans, le codage métrique gagne en préc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-cognition-spatiale/#i_88411

DÉVELOPPEMENT DES FONCTIONS EXÉCUTIVES (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 268 mots

Les fonctions exécutives (F.E.) sont des capacités du cortex préfrontal, à l’avant du cerveau, et plus exactement d’un circuit pariéto-frontal, qui contrôlent l’exécution des conduites, le choix des stratégies, la prise de décision. Les trois principales F.E. sont la mémoire de travail, l’inhibition et la flexibilité ( switching en anglais). La mémoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-fonctions-executives/#i_88411

DÉVELOPPEMENT DU RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « Les approches modernes et les capacités du jeune enfant »  : […] Les travaux des psychologues à partir des années 1970 du siècle dernier remettront doublement en cause cette conception. Il apparaîtra, d’une part, que les capacités des jeunes enfants d’âge préscolaire sont nettement supérieures à ce que supposait Piaget et que, d’autre part, la pensée adulte est beaucoup moins logique et rationnelle qu’on ne l’avait toujours supposé. Ainsi, la compréhension des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-raisonnement/#i_88411

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 1 635 mots

Dans le chapitre « Normes et indicateurs »  : […] La notion de développement peut désigner d'abord un processus historique par lequel les sociétés se transforment. C'est alors un concept positif, dont l'analyse relève de la description des changements de tous ordres enregistrés dans la durée. Mais l'idée de développement comporte également une dimension normative ; elle renvoie, d'une manière générale, à la notion de progrès, qui peut désigner, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-notion-de/#i_88411

DYSGÉNÉSIE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 183 mots

Nom donné par Broca au cas particulier d'hybridité où les métis, stériles entre eux, sont féconds avec l'une ou l'autre race mère. Il semble que ce sens ait été oublié et que le terme ait été repris au sens de perturbation, non plus dans la génération, mais dans le développement de l'organisme : ainsi parle-t-on dans le myxœdème de l'enfant d'une dysgénésie épiphysaire touchant les points d'ossifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dysgenesie/#i_88411

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Gastrulation chez les invertébrés à trois feuillets »  : […] D'autres invertébrés, tels les échinodermes, notamment l'oursin (cf. fig. 4) ont une gastrulation qui génère trois feuillets. À partir d'un stade à l'aspect globuleux (cœloblastula), lorsque la gastrulation commence, le pôle végétatif s'aplatit, tandis qu'une touffe de longs cils vibratiles marque le pôle « animal » . Des cellules, dérivant des cellules du pôle « végétatif », se détachent et migre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_88411

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Les composants de l’empathie »  : […] De nombreux travaux théoriques et empiriques en biologie de l’évolution, psychologie et neurosciences sociales chez l’animal et l’homme convergent pour considérer que l’empathie reflète une capacité innée de percevoir et d’être sensible aux états émotionnels des autres, souvent couplée avec une motivation pour se préoccuper de leur bien-être. La plupart des théoriciens décomposent l’empathie en u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_88411

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Enfance et adolescence peuvent être définies comme étant cette période de l'existence durant laquelle l'individu croît et se développe jusqu'au moment où il atteint l'âge de la maturité. Les termes de croissance et de développement sont souvent confondus. Il convient cependant de les distinguer. La croissance traduit une augmentation mesurable de l'organisme ou d'un organe particulier. On parle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-developpement-psychomoteur/#i_88411

ÉPIPHYSITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 375 mots

On entend par épiphysites les affections des points d'ossification cartilagineux du squelette en période de croissance. Le plus souvent, il s'agit de points d'ossification tardive, concernant les extrémités des membres, certains points d'insertion musculaire (tubérosité antérieure du tibia) et le pourtour des corps vertébraux. Ces épiphysites semblent correspondre en grande partie aux désuètes « d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epiphysites/#i_88411

FÉMINISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 140 mots

Ensemble de phénomènes morphogénétiques, sous contrôle endocrinien, qui orientent le développement de l'enfant (ou du jeune mammifère) vers l'acquisition des caractères sexuels secondaires de l'individu de sexe féminin. Les hormones ovariennes œstrogènes, folliculine principalement, sont les agents de l'expression du sexe génétique féminin lequel est déterminé par la combina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisation/#i_88411

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’elle est gauchère si elle écrit avec sa main gauche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaucherie/#i_88411

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 920 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le chimérisme lié à la reproduction humaine »  : […] Dans la population des jumeaux dizygotes, frères et sœurs simultanés issus de deux ovocytes et de deux spermatozoïdes différents, l'existence d'une chimère sanguine n'est pas exceptionnelle, puisqu'elle survient dans 8 p. 100 des cas environ, la pratique de la fécondation in vitro ayant en outre considérablement augmenté le nombre des grossesses multiples. Cet échange se produit au niveau du plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hybridation/#i_88411

IMITATION, psychologie

  • Écrit par 
  • André GUILLAIN
  •  • 1 973 mots

L’imitation reproduit un modèle, plus ou moins fidèlement. Cette reproduction n’est pas automatique. Elle est intentionnelle et sélective. L’imitation est en effet une construction de similarité par ajustement, réajustements et corrections des erreurs, qui sont des indicateurs de l’intentionnalité d’une conduite. Ses modèles sont divers : mouvements, actions et rôles sociaux. Elle présente égaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-psychologie/#i_88411

INTERSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Katy HAFFEN
  •  • 2 775 mots

Dans le chapitre « Intersexualité génétique »  : […] L'intersexualité génétique, due à la constitution génétique même des sujets qui la manifestent, s'observe chez des animaux à faible détermination sexuelle. Chez ces animaux, l'un des groupes de gènes masculinisants (M) et féminisants (F), qui sont portés à la fois par les hétérochromosomes et par les autosomes, n'assure pas la dominance qui oriente dans le sens mâle ou femelle le développement s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intersexualite/#i_88411

MASCULINISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 127 mots

Ensemble de phénomènes morphogénétiques sous contrôle endocrinien qui orientent le développement de l'enfant (ou du jeune mammifère) vers l'acquisition des caractères sexuels secondaires de l'individu du sexe masculin. Les hormones testiculaires (leydigiennes) androgènes, testostérone surtout, sont les agents de l'expression génétique masculine. Celle-ci est déterminée par la combinaison chromosom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masculinisation/#i_88411

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 4 250 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment étudier la mémoire ? »  : […] Vue à travers le prisme de la psychologie et des neurosciences, la mémoire permet à l’individu de voyager mentalement dans le temps et dans l’espace et d’interagir avec un monde qu’il essaie de comprendre ; elle permet aussi de construire une représentation du passé et de simuler un futur pour imaginer des scénarios, anticiper des décisions… Les scientifiques cherchent à décrire les multiples pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_88411

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 444 mots

La mémoire est une fonction mentale indispensable aux apprentissages et, au-delà, elle est essentielle à la construction de l’identité personnelle. La mémoire est ici considérée comme un ensemble de systèmes en partie indépendants et en interaction constante, mis en place progressivement au cours du développement. Considérant le nombre d’informations pouvant être mémorisées et la durée du mainti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-chez-l-enfant/#i_88411

MÉMOIRE DE TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET, 
  • Valérie CAMOS
  •  • 2 024 mots

Dans le chapitre « Mémoire de travail, développement et vieillissement »  : […] L’empan en mémoire de travail augmente de manière spectaculaire et beaucoup plus régulière avec l’âge (de moins de 2 items aux alentours de quatre ans à 6, voire 7 ou plus, chez certains adultes) que ne le font les empans simples. Comme la mémoire de travail est par ailleurs conçue comme le cœur du système cognitif en charge de toutes les activités contrôlées, elle s’est vu accorder un rôle essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-de-travail/#i_88411

MORTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BOURGEOIS-PICHAT
  •  • 2 985 mots
  •  • 1 média

« La vie, c'est la mort », a dit Claude Bernard, et c'est en effet en décrivant comment l'être vivant s'efforce de vivre qu'on comprend le mieux les forces contraires à la vie. Dans le cas de l'être humain, quand un spermatozoïde a fécondé un ovule, un nouvel être vient de se former qui n'est encore qu'une combinaison des gènes distribués sur vingt-trois paires de chromosomes. L'existence de l'ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mortalite/#i_88411

NAISSANCE - Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 252 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'appréciation du terme »  : […] Le poids de naissance étant un critère infidèle, la date des dernières règles souvent imprécise et l'échographie en cours de grossesse n'ayant pas toujours été faite, l'examen neurologique donne des critères importants. En effet, au cours de la vie intra-utérine le fœtus développe progressivement son tonus en commençant par les membres inférieurs, en poursuivant par le tronc, les membres supérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-neonatologie/#i_88411

NAISSANCE - Prématurité

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RELIER
  •  • 3 750 mots
  •  • 1 média

La définition de la prématurité est une acquisition de la «  néonatologie », mais les accoucheurs avaient, depuis longtemps déjà, apprécié le risque de la prématurité. S. E. Tarnier (1828-1897), puis P. Budin signalent qu'au xix e  siècle, à Port-Royal, les nouveau-nés étaient divisés en deux groupes : « Les enfants sains pesant plus de six livr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-prematurite/#i_88411

NANISME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 474 mots

Retard de croissance responsable d'une petite taille à l'âge adulte, secondaire à différentes pathologies héréditaires ou métaboliques. Le terme de nain était traditionnellement utilisé pour décrire des sujets présentant un corps et des membres disproportionnés, ou des sujets de taille réduite mais de proportions normales. Aujourd'hui, les personnes présentant des retards de croissance extrêmes so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanisme/#i_88411

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Carences énergétiques et carences protéiques »  : […] En pratique les besoins énergétiques des organismes sont prioritaires devant leurs besoins structuraux. Pendant la carence énergétique, tous les nutriments disponibles sont immédiatement utilisés ; les acides aminés sont oxydés de façon prématurée, ce qui provoque une carence protéique. De la même façon, un déséquilibre entre les acides aminés indispensables apportés par les aliments affecte leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_88411

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 308 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre «  De l'embryon au fœtus »  : […] Dans l'espèce humaine, l'œuf fécondé (fig. 1 ) migre à travers la trompe, et ne s'implante que vers le huitième jour dans la muqueuse utérine (nidation). Pendant ces sept jours d'autonomie, des divisions cellulaires successives ont partagé la masse ovulaire en une centaine de cellules, sans augmentation du volume global. Du fait de la duplication chromosomique qui précède chaque division, toutes l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_88411

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES RELATIONS PARENTS-ENFANTS

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 775 mots

Dans le chapitre « L’apport de l’enfant »  : […] L’enfant a été longtemps le partenaire oublié dans l’étude des relations parents-enfant. Or, un bébé a d’emblée les compétences pour interagir avec un et même plusieurs adultes simultanément, et ce dès les premiers mois, comme l’ont montré par exemple les recherches sur la distribution de l’attention visuelle de bébés qui assistent à une discussion entre leurs parents. D’autres études, nombreuses, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-des-relations-parents-enfants/#i_88411

PSYCHOLOGIE DE LA CRÉATIVITÉ

  • Écrit par 
  • Maud BESANÇON, 
  • Todd LUBART
  •  • 1 264 mots

Dans le chapitre « Développement du potentiel créatif et techniques de créativité »  : […] Il est possible de développer le potentiel créatif de chaque individu, celui-ci étant influencé par de multiples facteurs : niveau d’éducation, connaissances, motivation, facteurs familiaux et culturels, développement de la pensée logique, changements liés à l’âge. Plusieurs études montrent également que l’âge moyen des contributions créatives varie en fonction du champ disciplinaire : par exempl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-creativite/#i_88411

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

L’utilisation du terme « émotion » dans son acception actuelle n’a été préférée à « passion », « affection » ou « sentiment » que depuis deux siècles ; cependant, les études historiques suggèrent que l’analyse des émotions en tant que phénomènes psychologiques, corporels et sociaux date au moins de l’Antiquité. Des penseurs tels qu’Aristote, René Descartes ou Charles Darwin ont largement contribué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/#i_88411

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 169 mots
  •  • 3 médias

L’ étude scientifique du développement de l’enfant a véritablement débuté vers le milieu de xix e  siècle dans un contexte idéologique qui nous étonne aujourd’hui. À cette époque, en effet, on hiérarchisait allègrement l’intelligence de l’enfant et celle de l’adulte avec la même ardeur que l’on hiérarchisait entre elles les espèces ou les sociétés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-developpement/#i_88411

PSYCHOMOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel BERNARD
  •  • 3 266 mots

Dans le chapitre « Les origines théoriques du concept : Piaget et Wallon »  : […] L'ambiguïté dont souffre le concept de psychomotricité tient, d'une part, aux concepts qu'il associe, d'autre part, à la signification de cette association. Si, en effet, le concept de mouvement revêt un sens précis, celui de psychisme prête toujours à confusion : on peut soit le limiter au « mental » ou au conscient, soit l'étendre au comportement au sens néo-watsonien. A fortiori la juxtapositio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychomotricite/#i_88411

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Hormones sexuelles : rôle des androgènes »  : […] Le rôle des estrogènes est étudié dans l'article appareil génital  : ils sont responsables de la morphogenèse « neutre » à savoir féminine. Nous ne l'envisagerons pas ici. Les androgènes ont longtemps été considérés comme des hormones exclusivement virilisantes, c'est-à-dire responsables de la différenciation et du développement de l'appareil génital masculin ; leurs ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualisation-biologie/#i_88411

STADE DU MIROIR, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Alejandro DAGFAL
  •  • 1 204 mots

Le stade du miroir est une phase structurelle de la constitution de la subjectivité introduite par Jacques Lacan dans la psychanalyse. En s'appuyant sur des expériences de la psychologie du développement et de l'éthologie de son époque, il fait une relecture phénoménologique du concept freudien de narcissisme. L'illusion mortifère de Narcisse, amoureux de son propre reflet, devient chez Lacan un m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stade-du-miroir-psychanalyse/#i_88411

TEST PSYCHOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GRÉGOIRE
  •  • 7 013 mots

Dans le chapitre « Les formats de test »  : […] Les tests psychologiques peuvent prendre de nombreux formats, dont la variété s’étend avec l’apparition de nouvelles technologies. Afin de catégoriser ces différents formats, une première distinction peut être faite entre les tests mesurant des connaissances ou des compétences cognitives et ceux évaluant d’autres caractéristiques mentales, comme les traits de personnalité, les intérêts ou les émot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-psychologique/#i_88411


Affichage 

Annexes d'un embryon humain

dessin

Schéma montrant la disposition des annexes d'un embryon humain 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau humain : développement

dessin

Développement des hémisphères cérébraux et du cortex cérébral de la 10e à la 40e semaine Les cerveaux sont représentés à la même échelle (d'après A Boué, R Henrion et G David, « Développement prénatal normal et pathologique ») 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Couveuse

photographie

Dès sa naissance, un bébé prématuré est mis en couveuse; en 1995 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Embryon humain : quatorzième jour

dessin

L'embryon au 14ejour : du 2eau 7ejour, après la nidation, les villosités du futur placenta sont nées du trophoblaste ; du 9eau 11ejour, les cellules du bouton embryonnaire ménagent entre elles une cavité (cavité amniotique) Sa voûte est une mince membrane (amnios), son plancher sera... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Embryon humain : sinus urogénital

diaporama

Transformations du sinus urogénital chez un embryon humain (6e semaine) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Embryon humain à quatre semaines

dessin

À quatre semaines, l'embryon humain (en haut) rappelle, par sa structure générale, les traits anatomiques des poissons (alevin, en bas) : c'est un exemple de récapitulation 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Embryon humain à six semaines

photographie

Bien qu'il ne soit pas encore dénommé fœtus (il le sera à partir de la huitième semaine de sa vie) l'embryon humain apparaît déjà comme un homunculus, un humain en réduction: les traits de l'espèce sont esquissés À partir de la morula, la croissance qu'a permise la nidation de l'embryon... 

Crédits : Neil Harding/ Getty Images

Afficher

Longévité chez quatre espèces

graphique

Longévité moyenne en fonction de l'espèce (in « Revue Triangle », Journ Sandoz des sciences médicales, 2e trim 1974) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Main et pied chez l'enfant

dessin

Développement osseux dans la main et dans le pied chez l'enfant normal 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Migration des cellules de la crête neurale

dessin

Migration des cellules de la crête neurale, depuis le tube neural (en position dorsale) jusqu'au tube entérique (ventral) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sac ovulaire renfermant un embryon humain

dessin

Sac ovulaire renfermant un embryon humain d'environ 10 mm de long Observez les nombreuses villosités hérissant le chorion « chevelu » 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sinus urogénital de l'embryon humain

dessin

C'est une formation tubulaire axiale qui reçoit trois paires de canaux dont la fonction initiale était excrétrice La masculinisation rattache la gonade (testicule) au canal de Wolff (W) La féminisation implique la disparition de ce dernier et l'affectation du canal de Müller (M) à la gonade... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Un embryon humain au stade morula

photographie

Après la fécondation, l'œuf se divise Cette figure représente un stade dit morula, où toutes les cellules sont encore identiques et capables chacune de donner un enfant Pour voir les cellules, l'embryon a été débarrassé de la coque protectrice qui l'entoure C'est à ce stade que l'on peut... 

Crédits : Y. Nikas/ Biol Reprod. Stone/ Getty

Afficher

Vraie et fausse gémellité

diaporama

Jumeaux vrais et faux jumeaux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Courbes de croissance de l'enfant

graphique

Les courbes présentées ici ont été établies à partir d'un échantillon de population considéré comme normal dans le pays où ces diagrammes sont destinés à être utilisés Il a été procédé, pour établir chacun des abaques, à une estimation, par voie statistique, de la valeur moyenne... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Développement : la cellule embryonnaire

dessin

Séquence de l'organisation à l'échelle cellulaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Manifestations pubertaires

dessin

Diagramme de la séquence des manifestations pubertaires (d'après J M Tanner, J C Czyba et coll, « Ontogenèse de la sexualité humaine », SIMEP, Villeurbanne, 1974) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurogenèse humaine

diaporama

La mise en place du système nerveux central de l'être humain est un processus complexe Issu des parois d'un tube rempli de liquide qui deviendra le système ventriculaire adulte, le système nerveux central se développe très tôt durant l'embryogenèse C'est l'un des premiers organes à se... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Périmètre crânien de l'enfant

graphique

Évolution du périmètre crânien de l'enfant (in J M Robert, « comprendre notre cerveau », Seuil, Paris, 1982) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Annexes d'un embryon humain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau humain : développement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Couveuse
Crédits : Hulton Getty

photographie

Embryon humain : quatorzième jour
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Embryon humain : sinus urogénital
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Embryon humain à quatre semaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Embryon humain à six semaines
Crédits : Neil Harding/ Getty Images

photographie

Longévité chez quatre espèces
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Main et pied chez l'enfant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Migration des cellules de la crête neurale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sac ovulaire renfermant un embryon humain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sinus urogénital de l'embryon humain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Un embryon humain au stade morula
Crédits : Y. Nikas/ Biol Reprod. Stone/ Getty

photographie

Vraie et fausse gémellité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Courbes de croissance de l'enfant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Développement : la cellule embryonnaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Manifestations pubertaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurogenèse humaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Périmètre crânien de l'enfant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique