DÉVELOPPEMENT ET APPRENTISSAGE DU DESSIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le dessin : un système de notation externe créé par l’humain

Comme l’écriture, le dessin est un objet singulier, bidimensionnel, de notre environnement. Il revêt un caractère ludique chez l’enfant qui représente graphiquement des objets et scènes de son environnement, réel ou imaginaire. Parce qu’il laisse une trace externe perceptible, intentionnelle (motivée par une volonté de représentation figurative ou abstraite), et signifiante (qui peut être reconnue au sein d’un groupe culturel donné comme symbolisant des catégories d’objets), le dessin constitue un instrument public de représentation. Au même titre que le langage verbal écrit, le dessin s’apparente à un code que les enfants apprennent à utiliser. Le dessin fait appel à un ensemble de formes graphiques qui sont limitées en nombre et largement porteuses de plusieurs sens. Ainsi, la forme ovoïde ou le trait peuvent signifier, selon le contexte, une tête avec des cheveux, une main avec des doigts, ou un soleil avec ses rayons. Elles sont produites et arrangées dans un espace graphique grâce à un ensemble de principes ou régularités syntaxiques qui spécifient notamment les points de départ préférentiels des mouvements pour le tracé (en haut à gauche), et leur direction (de gauche à droite pour un segment horizontal, du haut vers le bas pour un segment vertical, et dans le sens antihoraire pour une forme ovoïdale).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeure des Universités, enseignante-chercheuse, membre de l'Institut universitaire de France

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Delphine PICARD, « DÉVELOPPEMENT ET APPRENTISSAGE DU DESSIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-et-apprentissage-du-dessin/