DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le gouvernement provisoire

Dès l'abdication du roi et l'arrivée de manifestants à la Chambre des députés, l'insurrection devient révolution : dans la confusion, Ledru-Rollin, Lamartine, Dupont de l'Eure, qui étaient députés, repoussent l'éventualité d'une régence et annoncent l'établissement d'un gouvernement provisoire comprenant, outre leurs noms, ceux de François Arago et d'Adolphe Crémieux. Ce gouvernement provisoire va s'installer à l'Hôtel de Ville où il s'adjoint Armand Marrast (du journal Le National), Garnier-Pagès, l'avocat Marie, Flocon, rédacteur de La Réforme, Louis Blanc et le mécanicien Albert, imposé par les insurgés. Sous la pression populaire, le gouvernement provisoire proclame la République, sous la réserve de sa ratification par le peuple. Tout en s'efforçant d'apaiser les insurgés, grâce à l'éloquence de Lamartine, le gouvernement provisoire doit prendre, en peu de jours, de nombreuses décisions : ouverture à tous les citoyens de 21 à 55 ans de la garde nationale, d'où est issue, dès le 25 février 1848, une garde nationale mobile ; rejet du drapeau rouge ; annonce, par un décret du 5 mars 1848, de l'élection au suffrage universel d'une Constituante, prévue initialement pour le 5 avril ; garantie de la liberté de presse et de réunion ; abolition de la peine de mort en matière politique. D'autres réformes ont une portée sociale : suppression de l'esclavage dans les colonies ; proclamation du « droit au travail », dont la définition reste confuse ; formation, décidée le 28 février, d'une commission comprenant des ouvriers et des patrons en vue d'organiser le travail, qui devra siéger au palais du Luxembourg ; réduction, le 2 mars, de la durée de la journée de travail.

La révolution a fait rebondir la crise économique ; les nouveaux journaux, les clubs révolutionnaires terrorisent la bourgeoisie par leurs proclamations, même si elles ne sont guère suivies par des actes. Devant l'ampleur du chômage, le gouverneme [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  DEUXIÈME RÉPUBLIQUE  » est également traité dans :

1848 ET L'ART (expositions)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 190 mots

Deux expositions qui se sont déroulées respectivement à Paris du 24 février au 31 mai 1998 au musée d'Orsay, 1848, La République et l'art vivant , et du 4 février au 30 mars 1998 à l'Assemblée nationale, Les Révolutions de 1848, l'Europe des images ont proposé une réflexion remarquable sur un épisode important des rapports entre art et politique. Contrairement à la révolution de 1830 à laquelle […] Lire la suite

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE DANS LES COLONIES FRANÇAISES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La lutte pour l'abolition de l'esclavage commence au xviii e  siècle, menée par les Britanniques Granville Sharp et William Wilberforce, les Américains Anthony Benezet et John Wesley ou le Français Guillaume Raynal. En France, en dépit de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Constitution de 1791 refuse l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises, au motif que […] Lire la suite

AGULHON MAURICE (1926-2014)

  • Écrit par 
  • Quentin DELUERMOZ
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Historien, professeur au Collège de France, spécialiste d’histoire de la France des xix e et xx e  siècles. Né à Uzès (Gard) en 1926 dans une famille d’instituteurs républicains, Maurice Agulhon effectue ses études à Avignon puis à Lyon, avant d’être reçu à l’École normale supérieure en 1946. Agrégé en 1950, professeur d’histoire en lycée et en khâgne, il devient en 1954 attaché de recherche au […] Lire la suite

BARROT ODILON (1791-1873)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Homme politique français, né le 19 juillet 1791 à Villefort (Lozère), mort le 6 août 1873 à Bougival. Monarchiste libéral, Camille Hyacinthe Odilon Barrot commence sa carrière en 1814 comme avocat à la Cour de cassation. Sa notoriété de défenseur des libéraux lui vaut d'être élu président de la société Aide-toi, le ciel t'aidera, qui promeut la résistance, par voies légales, au gouvernement réact […] Lire la suite

BAUDIN JEAN-BAPTISTE (1811-1851)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 480 mots

Fils d'un médecin, Jean-Baptiste Baudin fait ses études de médecine à Lyon, puis à Paris au Val-de-Grâce. En 1832, il est nommé chirurgien sous-aide major de l'hôpital militaire de Toulon ; il passe sa thèse à Paris en 1837, puis, en qualité de chirurgien militaire, il sert de 1837 à 1839 en Algérie où il connaît Eugène Cavaignac. Il quitte l'armée et se fixe à Paris où il devient le médecin des p […] Lire la suite

BLANC LOUIS (1811-1882)

  • Écrit par 
  • Élisabeth CAZENAVE
  •  • 794 mots

Né à Madrid, où son père est inspecteur général des Finances du roi Joseph Bonaparte, Louis Blanc se rend à Paris peu après la révolution de 1830, qui ruine sa famille. À Paris, un ami de son père lui donne des cours de droit. Contraint de gagner sa vie, il est précepteur pendant deux ans à Arras où il collabore au Progrès du Pas-de-Calais . Revenu à Paris, il travaille au National et au Bon Sen […] Lire la suite

BUGEAUD THOMAS ROBERT, marquis de la Piconnerie (1784-1849) duc d'Isly et maréchal de France

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 665 mots

Issu d'une famille irlandaise qui avait émigré en France, Bugeaud s'engage dans l'armée en 1804, comme vélite, dans les grenadiers à pied de la garde impériale. Il est promu caporal à Austerlitz et blessé à Pultusk ; il combat ensuite en Espagne, où il devient capitaine sous les ordres du général Lamarque. Il met en déroute un régiment anglais, ce qui lui vaut le grade de lieutenant-colonel, et il […] Lire la suite

CAVAIGNAC LOUIS EUGÈNE (1802-1857)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

Général et homme politique français, né le 15 octobre 1802 à Paris, mort le 28 octobre 1857 au château d'Ourne, dans la Sarthe. Jean-Baptiste Cavaignac, Jacobin du Comité de sûreté générale mis en place par la Convention en 1791, a transmis à son fils Louis Eugène de forts sentiments républicains. À l'inverse, l'oncle de Louis Eugène, Jacques-Marie, a servi la maison de Bourbon et la monarchie de […] Lire la suite

LES CHÂTIMENTS, Victor Hugo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Et j'ajoute à ma Lyre une corde d'airain » (Les Feuilles d'automne). »  : […] Député conservateur depuis juin 1848, Hugo s'est peu à peu rapproché de la gauche républicaine, lorsque Louis-Napoléon Bonaparte est élu à la présidence de la République. D'abord favorable au programme social du « prince-président », il ne tarde pas à réprouver la dérive autoritaire du régime, et s'oppose farouchement au coup d'État du 2 décembre 1851. Le 11, il quitte Paris pour Bruxelles. Là, il […] Lire la suite

CONSTITUTIONS FRANÇAISES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 1 668 mots

Constitution de 1791 Adoptée le 3 septembre par l'Assemblée nationale constituante, deux années après la Déclaration de 1789 qui forme son Préambule, suspendue d'application le 10 août 1792, la première Constitution française ne dura pas un an. Essai de monarchie parlementaire, elle exacerbait en fait l'opposition entre exécutif et législatif : initiative des lois réservée à l'Assemblée unique (él […] Lire la suite

CRÉMIEUX ISAAC MOÏSE dit ADOLPHE (1796-1880)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 734 mots

Né à Nîmes dans une famille juive de négociants en soie originaires du Comtat Venaissin, Crémieux voit son père, ancien Jacobin, devenir bonapartiste sous la Restauration. Le jeune Isaac, dont le prénom a été francisé par son père en Adolphe, est brillamment reçu au barreau de Nîmes en 1817. Il acquiert très vite une grande notoriété dans la défense de ses coreligionnaires. La révolution de 1830 l […] Lire la suite

DELESCLUZE LOUIS CHARLES (1809-1871)

  • Écrit par 
  • Jean BANCAL
  •  • 480 mots

Cet homme, qui sera la plus grande autorité morale de la majorité communarde, est d'extraction bourgeoise. Ses luttes incessantes pour la République, son courage, sa volonté farouche, malgré ses multiples emprisonnements et ses épreuves, lui vaudront le surnom de Barre de fer. Étudiant en droit, clerc d'avoué, journaliste, Louis Charles Delescluze est poursuivi pour complot républicain en 1836 et […] Lire la suite

LE 18-BRUMAIRE DE LOUIS BONAPARTE, Karl Marx - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuel BAROT
  •  • 1 248 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les contradictions de la IIe République »  : […] Lors du coup d'État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799), le commandant des troupes de Paris, le général en chef Bonaparte, savamment entouré, obtient des députés du Directoire non expulsés par son armée la proclamation d'un texte qui, le 19 brumaire, le nomme consul provisoire avec Sieyès et Roger Ducos. Il deviendra très vite le Premier consul, plénipotentiaire, avant d'être sacré empereur […] Lire la suite

DU PREMIER EMPIRE À LA IIIe RÉPUBLIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 196 mots

1815 Rétablissement de la monarchie. 1830 « Trois Glorieuses » (27-29 juillet) : chute de Charles X, avènement de Louis-Philippe. Février 1848 Chute de Louis-Philippe, proclamation de la II e  République. 2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. 2 décembre 1852 Proclamation du second Empire. Septembre 1870 Défaite de Sedan (le 2) ; proclamation de la III e  République (le 4). […] Lire la suite

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le prince-président »  : […] À la nouvelle de la révolution de Février, Louis-Napoléon arrive à Paris ; mais Lamartine le fait prier de s'éloigner momentanément. En juin, sans être revenu en France, grâce à la légende napoléonienne et malgré la réputation d'aventurier que lui ont faite à tort dans les milieux éclairés ses deux tentatives de Strasbourg et de Boulogne, il est élu représentant à l'Assemblée constituante le même […] Lire la suite

FALLOUX ALFRED FRÉDÉRIC comte de (1811-1886)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 515 mots

Fils d'une famille de propriétaires d'Angers anoblie en 1825, Frédéric de Falloux s'introduit dans les salons littéraires et exprime ses idées théocratiques en écrivant une Histoire de Louis XVI , en 1840, et des articles dans la revue catholique Le Correspondant . Après avoir échoué en 1842, il est élu député légitimiste de Segré en Maine-et-Loire, en août 1846, et défend la cause de la liberté d […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Consolider la Révolution (1830-1848) »  : […] La Révolution de juillet 1830 sembla rejouer celle de 1789. Se souvenant de la faiblesse de caractère de son frère Louis XVI, Charles X voulut frapper durement l'opposition libérale qui se manifestait à la Chambre des députés. Les Trois Glorieuses (27-29 juillet) qui en résultèrent opposèrent ainsi le roi sacré qui désirait l'absolutisme, d'un côté, et le peuple de Paris, son drapeau bleu-blanc-r […] Lire la suite

GARNIER-PAGÈS LOUIS (1803-1878)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 254 mots

Né à Marseille, frère d'un leader républicain qui fut député de la monarchie de Juillet, Garnier-Pagès a participé à la révolution de juillet 1830, mais s'est surtout livré à des activités de courtier de commerce jusqu'à la mort de son frère en 1841. Élu député de Verneuil dans l'Eure en juillet 1842, il siège dans l'opposition radicale et intervient dans des questions économiques et financières. […] Lire la suite

JUIN 1848 JOURNÉES DE

  • Écrit par 
  • Émilien CONSTANT
  •  • 820 mots

L'élection, les 23 et 24 avril 1848, d'une Constituante républicaine modérée a été ressentie comme une défaite par l'extrême gauche révolutionnaire. Au cours de la journée du 15 mai, des émeutiers, peut-être manipulés par la police, réclament une intervention en faveur de la Pologne mais prétendent aussi, à l'exemple des « journées » de la grande Révolution, soumettre l'Assemblée à la pression des […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-30 avril 2020 • France • Annonce du plan de déconfinement.

très médiatisée, le traitement qu’il préconise ne faisant pas l’unanimité au sein du corps médical. Le 9, la Convention citoyenne pour le climat remet au président de la République et au gouvernement une « contribution à la sortie de crise » liée au Covid-19 sous forme d’une lettre d’intention accompagnée [...] Lire la suite

5-31 décembre 2019 • France • Mouvement de contestation de la réforme des retraites.

syndicats. Une partie des députés de La République en marche (LRM) déplore la perte du soutien de la CFDT, qui est favorable à un régime de retraite universel, mais hostile à la fixation d’un âge pivot à soixante-quatre ans. Le 13, Jean-Paul Delevoye remet à la HATVP une déclaration rectifiée dans laquelle [...] Lire la suite

14-15 novembre 2019 • France • Débat autour d’un amendement sur la fiscalité de l’huile de palme.

-du-Rhône, département où se situe la raffinerie de biocarburants de La Mède exploitée par le groupe Total. La mesure est contestée par l’opposition, ainsi que par plusieurs députés de La République en marche. Le 15, à la demande du président Emmanuel Macron, l’amendement est soumis à un deuxième examen devant l’Assemblée qui le rejette massivement, en dépit du soutien réitéré du gouvernement.  [...] Lire la suite

12-13 juin 2019 • France • Discours de politique générale du Premier ministre Édouard Philippe.

venir, sans toutefois fixer de nouveaux objectifs. La « justice sociale » constitue la deuxième priorité affichée par le gouvernement, avec des mesures comme la réforme de l’assurance-chômage, la baisse de l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes, l’aide aux familles monoparentales ou la prise [...] Lire la suite

26 mai 2019 • France • Élections européennes.

Les résultats des élections européennes sont marqués par la victoire du Rassemblement national – pour la deuxième fois de suite –, la bonne performance de La République en marche (LRM), les progrès d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) et le revers subi par Les Républicains (LR) et La France [...] Lire la suite

24 février 2019 • Sénégal • Réélection du président Macky Sall.

Le président Macky Sall, candidat de l’Alliance pour la République, est réélu dès le premier tour pour un deuxième mandat à la tête de l’État, avec 58,3 p. 100 des suffrages. Il devance notamment l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, candidat du parti Rewmi – « le pays » en wolof –, qui obtient [...] Lire la suite

6-30 juin 2018 • République tchèque • Nomination du deuxième gouvernement d’Andrej Babiš.

Le 6, le président Miloš Zeman nomme de nouveau Andrej Babiš au poste de Premier ministre. Nommé une première fois en décembre 2017, à la suite des élections législatives d’octobre remportées par son parti, l’Action des citoyens mécontents (ANO, populiste), il avait été victime d’une motion de censure en janvier. Chargé de former un nouveau gouvernement, il a conclu un accord de coalition avec le  [...] Lire la suite

4 juin 2018 • Iran - France • Retrait de PSA du marché iranien.

Le constructeur automobile français PSA annonce son retrait d’Iran, en raison des menaces de sanctions que les États-Unis font peser sur les sociétés qui commercent avec la République islamique, à la suite de leur retrait en mai du traité sur le nucléaire iranien. L’Iran, où PSA a formé [...] Lire la suite

8-20 décembre 2017 • Union européenne - Royaume-Uni • Accord entre Bruxelles et Londres sur le Brexit.

compétence toutefois limitée de la Cour de justice de l’UE concernant les droits des Européens expatriés. Il acte le versement par Londres d’environ 50 milliards d’euros pour solde de tout compte. Enfin, il garantit le maintien des règlements européens dans les relations entre la République d’Irlande [...] Lire la suite

Pour citer l’article

André Jean TUDESQ, « DEUXIÈME RÉPUBLIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-republique/