DEUX ANS, HUIT MOIS ET VINGT-HUIT NUITS (S. Rushdie)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une guerre philosophique

En préambule, il faut remonter à 1195, quand le philosophe Ibn Rushd, connu en Occident sous le nom d’Averroès, tomba en disgrâce et vit ses livres brûlés. Averroès fut séduit par la jeune Dunia, sans se douter qu’il s’agissait d’une djinnia attirée hors du Peristan, le monde des fées, par sa curiosité pour les humains. En l’espace de mille et une nuits, Dunia accoucha d’une vingtaine d’enfants, à qui elle légua ses gènes magiques, et que leur père, en hommage à la sœur de Schéhérazade, appela Dunia-zat, la tribu de Dunia.

En se faisant le défenseur d’un islam tempéré qui pût rimer avec science et raison, Averroès, grand commentateur des penseurs grecs, avait pris le contre-pied du Persan al-Ghazālī qui, à la fin du xie siècle, avait miné dans le monde islamique l’influence de cette philosophie, coupable selon lui de contredire la révélation divine.

Quelque huit cent vingt ans plus tard, dans la ville de New York, commence le temps des « étrangetés » : une terrible tempête s’abat sur la ville, détruisant notamment le sublime jardin qu’avait dessiné Geronimo. Longtemps refermés, les passages entre monde des fées et monde des humains, qui avaient permis à Dunia de venir sur Terre, se sont ouverts une nouvelle fois. Les grands Ifrits, puissants djinns mâles, cherchent à accomplir un vœu jadis accordé à al-Ghazālī : il leur faut terroriser les humains rationalistes qui ont rejeté Dieu. Dès lors, Dunia part en quête de ses descendants, les enrôlant sous sa bannière pour bouter les djinns hors du monde humain et le rendre à nouveau étanche. Parmi eux, on trouve, à New York, Geronimo, jardinier d’une soixantaine d’années, d’origine indienne, Jinendra Kapoor dit Jimmy, comptable qui rêve d’être dessinateur de comics et, à Londres, Hugo Casterbridge, compositeur de musique persécuté par un prédicateur haineux du nom de Yusuf. Une bataille épique oppose alors les descendants de Dunia, partisans d’Averroès, qui manient l’arme de la foudre, aux Ifrits inspirés par al-Ghazā [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Catherine PESSO-MIQUEL, « DEUX ANS, HUIT MOIS ET VINGT-HUIT NUITS (S. Rushdie) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/deux-ans-huit-mois-et-vingt-huit-nuits/