DÉTREMPE, technique picturale

ANTONELLO DE MESSINE (1430 env.-1479)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 795 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le « bilinguisme pictural » d'Antonello »  : […] La tradition gothique compte peu dans l'œuvre d'Antonello de Messine en dehors des contraintes imposées par ses premiers clients siciliens : fonds d'or ciselés, structure compartimentée et cadres flamboyants des retables ou des « gonfaloni » (petits tableaux double face aux bordures richement sculptées portés en procession sur des hampes par les confréries, notamment pénitentielles). Antonello est […] Lire la suite

BLAKE WILLIAM (1757-1827)

  • Écrit par 
  • Claude DOUBINSKY, 
  • Régine LUSSAN
  •  • 5 461 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un art insolite »  : […] L'art de Blake est à la fois une révolte contre l'art du passé et celui de son époque ; il condamne surtout l'art mondain de Reynolds, mais il renie aussi la peinture à l'huile des grands maîtres vénitiens et flamands, qualifiant les œuvres de Rubens et de Rembrandt de « barbouillage ». Dans ses aquarelles et dans ses détrempes, Blake veut un contour net qui est selon lui la garantie d'un art aut […] Lire la suite

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 836 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Technique »  : […] Les deux grandes techniques de la peinture d'icônes, toutes deux héritées de l'Antiquité, sont l' encaustique et la détrempe. La première, qui consiste à mélanger les pigments colorés à de la cire chauffée, fut surtout utilisée aux vi e et vii e siècles. À partir du viii e siècle, c'est la détrempe, qui utilise des couleurs délayées dans de l'eau additionnée d'œuf, qui devient la technique habi […] Lire la suite

PEINTURE - Les techniques

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Jean RUDEL, 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 13 202 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Détrempe et tempera »  : […] Il existe une équivoque dans l'emploi des mots « détrempe » et « tempera ». Détremper ( temperare , en italien) une couleur signifie, à proprement parler, mêler les pigments de celle-ci à un liquide qui permette son usage. Ainsi Cennino Cennini, au début du xv e siècle, détrempe-t-il ses couleurs avant de peindre. Mais au cours du xix e  siècle, en France, on a pris très souvent l'habitude de qua […] Lire la suite

PROCACCINI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 595 mots

Peintres lombards d'origine bolonaise. Ercole Procaccini (1520-1591) a été l'élève de Prospero Fontana, émule bolonais de Vasari. Il a également subi l'ascendant de Corrège, sans s'éloigner pourtant d'un académisme sage et assez froid ( Conversion de saint Paul à San Giacomo Maggiore, 1573). Il part pour Milan en 1585, ouvre une école de peinture, exécute quelques tableaux pour les églises de Mil […] Lire la suite

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le décor peint de l'autel »  : […] Au décor coloré des absides romanes s'ajoute un ensemble de panneaux peints à la détrempe, plus directement attachés à l'autel. C'est en Catalogne qu'on peut le mieux les étudier, car c'est ce pays qui en conserve le plus grand nombre. Le plus souvent, la partie inférieure de l'autel était dissimulée par un parement consacré à divers thèmes religieux. Il s'agit communément du Christ en majesté, e […] Lire la suite


Affichage 

Christ de douleur avec Marie et saint Jean, N. Zafuri

photographie : Christ de douleur avec Marie et saint Jean, N. Zafuri

photographie

Nicolaus Zafuri: Christ de douleur avec Marie et saint Jean Détrempe sur bois, vers 1490, Candia (Crète) Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : AKG

Afficher

Le Sauveur, A. Roublev

photographie : Le Sauveur, A. Roublev

photographie

Andreï Roublev: «Le Sauveur» Détrempe sur bois, vers 1420 Galerie Tretiakov, Moscou 

Crédits : AKG

Afficher

Christ de douleur avec Marie et saint Jean, N. Zafuri

Christ de douleur avec Marie et saint Jean, N. Zafuri
Crédits : AKG

photographie

Le Sauveur, A. Roublev

Le Sauveur, A. Roublev
Crédits : AKG

photographie