JOULE-THOMSON DÉTENTE DE

AIR

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 149 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'air liquide »  : […] L' air n'a pu être liquéfié avant que ne soient connues les pressions et températures critiques qui marquent les bornes théoriques au-delà desquelles un composé ne peut exister qu'à l'état gazeux. L'air étant un mélange, ces valeurs n'ont pas de sens strict ; mais, en fait, à une température supérieure à − 140  0 C, l'air n'est plus liquéfiable. Les premières gouttes d'air liquide ont été obtenues […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE - Thermodynamique technique

  • Écrit par 
  • Paul GLANSDORFF
  •  • 2 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Application du premier principe aux machines thermiques. Travail utile et détente de Joule-Thomson »  : […] Au point de vue de la thermodynamique, une machine thermique est un système ouvert, car elle comporte généralement une section d'entrée A et une section de sortie B pour le fluide en évolution. Le travail correspondant Δ p V =  p B V B  −  p A V A , fourni par la machine, s'ajoute algébriquement au travail utile  W u pour lequel elle a été conçue. Il en résulte que, dans un système unifié d'unit […] Lire la suite