TROIS CRAYONS DESSIN AUX

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La sanguine et les trois crayons »  : […] Connue dès l'Antiquité, la sanguine – ainsi dénommée en raison de l'analogie de sa couleur avec le sang – est une pierre d'oxyde ferrique argileux appelé hématite qui se présente sous forme de pigment en poudre, de bâtonnet ou encore de plaque dont la couleur va du rouge orangé au rouge-brun violacé. Comme le fusain, et parfois associée à lui, elle fut d'abord utilisée par les fresquistes pour l' […] Lire la suite

WATTEAU ANTOINE (1684-1721)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 5 604 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Watteau et le dessin »  : […] On a vu que Watteau est avant tout décrit comme dessinateur impénitent ; tout lui est bon depuis ses débuts à Valenciennes, et les premiers dessins qu'on lui attribue s'attachent à rendre scènes de la rue ou figures populaires, rapidement mises en place : une estrade, un charlatan, des branchages vite esquissés, la silhouette d'un chien, tout est dit dans une sanguine preste qui ne cherche pas l'e […] Lire la suite