DÉSHYDROGÉNATION

ACÉTONE

  • Écrit par 
  • Roger GALLO
  •  • 644 mots

Liquide volatil incolore, d'une odeur piquante, miscible avec l'eau, l'alcool, l'éther, le chloroforme et le benzène, l'acétone, ou diméthylcétone, ou propan-2-one, a pour formule brute C 3 H 6 O : un atome de carbone C est lié par des liaisons chimiques simples à deux groupes méthyle –CH 3 et par une liaison double à un atome d’oxygène O. Ses caractéristiques sont les suivantes : Masse moléculai […] Lire la suite

ALCANES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Déshydrogénation »  : […] La coupure de liaisons C−H, avec départ d'hydrogène, est thermodynamiquement possible à température élevée (600  0 C) car, dans ces conditions, les alcènes obtenus sont plus stables que les alcanes correspondants. Des catalyseurs sélectifs à base d'alumine et d'oxyde de chrome favorisent cette réaction aux dépens de la fragmentation thermique. La réaction est équilibrée et on déplace généralement […] Lire la suite

ALCÈNES ou OLÉFINES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 677 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déshydrogénation »  : […] Sous l'action de la température (650  0 C) et en présence de catalyseurs spécifiques (Fe 2 O 3 -Cr 2 O 3 ), les 1- et 2-butènes, en mélange avec un important volant de vapeur d'eau, subissent une déshydrogénation en 1,3-butadiène dont c'est une préparation industrielle. […] Lire la suite

ALCOOLS

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 863 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Réactions de déshydrogénation et d'oxydation »  : […] Le méthanol, les alcools primaires et secondaires subissent une déshydrogénation sous l'action de catalyseurs comme le nickel, le platine, le cuivre réduits. Cette réaction, réalisée en phase gazeuse, est réversible. On peut la rendre totale en la combinant à une oxydation ménagée par l'air. Il se forme un dérivé carbonylé : le méthanal dans le cas du méthanol, un aldéhyde dans le cas d'un alco […] Lire la suite

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Rôle des oxydoréductions »  : […] Les composés organiques dont sont constitués les êtres vivants sont en général des substances réduites par rapport aux composés oxydés du monde minéral. L'assimilation de ces derniers implique donc globalement une réduction, alors que le retour à l'état minéral traduit une oxydation. Mais l'un et l'autre processus ne peuvent se faire que par paliers. La synthèse d'une mole de glucose à partir de […] Lire la suite