DÉSHYDROGÉNASES

AMINOACIDES ou ACIDES AMINÉS

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 4 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Désamination oxydative »  : […] La désamination des acides-α-aminés est pratiquement toujours effectuée par oxydation avec formation d'acide α-cétonique et d'ammoniac suivant la réaction simplifiée 5. La nécessité d'un apport d'oxygène a été démontrée : un atome d'oxygène est consommé par molécule d'aminoacide oxydé, et la quantité d'ammoniac libérée est équi-moléculaire de celle de l'acide-α-cétonique formé. La vitesse de désa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amino-acides-acides-amines/#i_94356

FERMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 3 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mécanismes des fermentations anaérobies »  : […] L'ensemble des très nombreuses réactions biochimiques rendant compte de la transformation des sucres en produits de fermentation est difficile à décrire dans ses détails, mais on peut faire les commentaires d'ordre général suivants : 1. Le processus fondamental consiste en une oxydoréduction interne du sucre métabolisé sous l'action d'enzymes. Des réactions d' oxydation (III, 1, 11) portent sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations/#i_94356

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 646 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Voie des pentoses »  : […] La glycolyse joue un rôle très important dans la production d'énergie, soit en aérobiose, soit en anaérobiose. Cependant, certains micro-organismes (notamment Acetobacter suboxydans ) ne possèdent pas tous les enzymes nécessaires pour que cette voie soit fonctionnelle, et d'autre part, certains inhibiteurs peuvent bloquer la voie des trioses sans interrompre la consommation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_94356

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mitochondries et translocation du pouvoir réducteur »  : […] Dans la plupart des cellules, le pouvoir réducteur (NADH + H + ) produit par la glycolyse dans le cytoplasme doit être réoxydé par la chaîne respiratoire afin de récupérer le maximum d'ATP. Les mitochondries sont imperméables au NAD + et au NADH + H + . Des systèmes indirects de translocation du pouvoir réducteur ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_94356

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rôle des oligoéléments indispensables »  : […] La nécessité des oligoéléments essentiels a trouvé son explication soit au niveau physiologique, soit au niveau biochimique. Le mode de participation de certains d'entre eux aux mécanismes de la vie reste encore mal connu. C'est le cas, par exemple, du bore, oligoélément indispensable à la croissance des plantes et dont l'importance économique est marquée, mais dont on ignore le rôle profond. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_94356

RESPIRATION CELLULAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 976 mots

1783 A. Lavoisier (1743-1794) compare la respiration d'un cobaye à la combustion d'une bougie. Il conclut que la chaleur animale résulte de la combustion combinant l'oxygène de l'air avec les aliments carbonés transportés par le sang. Comme la matière charbonneuse de la bougie, les aliments, en brûlant dans les poumons, donnent le gaz carbonique exhalé par la respiratio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration-cellulaire-reperes-chronologiques/#i_94356

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Nicotinamide, vitamine B3 »  : […] La pellagre, causée par une carence sévère en nicotinamide (niacinamide), est associée à un régime alimentaire à base de maïs. Le maïs en est responsable à deux titres : il est pauvre en cette vitamine et en tryptophane, acide aminé indispensable que l'animal est capable de convertir partiellement en vitamine, de l'ordre de 1 milligramme pour 60 milligrammes de tryptophane chez l'homme. On connaî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines/#i_94356