DÉRIVE GÉNÉTIQUE

INVASIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 6 275 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des avantages génétiques »  : […] Les espèces invasives étant confrontées à de nouvelles manifestations de la sélection naturelle, la question se pose de la détermination des processus génétiques impliqués au cours du phénomène d'adaptation. Un constat préliminaire est celui de la perte de diversité génétique de ces populations du fait de leurs faibles effectifs. En général, les reproducteurs sont peu nombreux, et ne retiennent q […] Lire la suite

POLYMORPHISME, biologie

  • Écrit par 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI
  •  • 11 326 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Formation des isolats »  : […] La plupart des espèces sont représentées, à chaque génération, par un nombre considérable d'individus. Il est cependant relativement exceptionnel que ceux-ci forment une population unique que l'on puisse considérer comme panmictique, même approximativement. Dans la situation la plus courante, l'espèce est fragmentée en un certain nombre de groupes ou isolats, au sein desquels reste plus ou moins […] Lire la suite

SEXUALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Jean-Marc LOBACCARO, 
  • Étienne PATIN, 
  • Lluis QUINTANA-MURCI, 
  • Charles SULTAN
  •  • 14 029 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La dégénérescence du chromosome Y »  : […] L' absence de recombinaison dans la plus grande partie du chromosome Y est la principale cause de sa perte progressive en matériel génétique et en gènes, tandis que l'X, qui peut recombiner dans les cellules femelles, n'a pas subi les mêmes modifications. Dans ce contexte, il est intéressant de remarquer que le chromosome non recombinant chez les oiseaux et les serpents, le W, est aussi le plus pe […] Lire la suite

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les facteurs modulant la variation génétique intraspécifique »  : […] C'est dans les mutations qu'il faut chercher l'origine profonde de la variation génétique. D'autres facteurs contribuent grandement à la façonner. Le rôle de la recombinaison génétique a été évoqué précédemment. La sélection naturelle agit par l'intermédiaire du milieu. Dans une population, les individus qui participent le plus intensément à la reproduction sont ceux dont les génotypes sont le […] Lire la suite

WRIGHT SEWALL (1889-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 227 mots

Généticien américain, qui fut l'un des fondateurs de la génétique des populations. Né le 21 décembre 1889 à Melrose (Massachusetts), Wright fit ses études au Lombard College à Galesburg dans l'Illinois, puis entra à l'université de cet État, à Urbana. Après avoir obtenu son doctorat en zoologie à Harvard en 1915, il travailla au département de l'Agriculture de 1915 à 1925. Il fut professeur à l'un […] Lire la suite