DÉPENDANCE ET VULNÉRABILITÉ, handicap et gérontologie

ALZHEIMER MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE
  •  • 1 863 mots

Dans le chapitre « Conséquences sociales : vivre avec la maladie d'Alzheimer »  : […] Pour un pays comme la France, la prévalence de la maladie après 80 ans (près de 30 p. 100) et l'augmentation très significative de la durée de vie amènent à poser des questions auxquelles la société n'était pas préparée il y a encore vingt-cinq ans. Les perspectives démographiques montrent que le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans (20,6 p. 100 en 2000) sera de 35,1 p. 100 en 2050. Les ch […] Lire la suite

CARE, philosophie

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 3 849 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  L'humain comme vulnérable »  : […] La pensée du care , en proposant de donner tout leur sens à des valeurs morales d'abord identifiées comme féminines – le soin, l'attention à autrui, la sollicitude – a contribué à modifier une conception dominante de l'éthique. Par là, elle a introduit des enjeux éthiques dans le politique et placé la vulnérabilité au cœur de la morale au lieu de valeurs centrales telles que l'autonomie, l'imparti […] Lire la suite

GILLIGAN CAROL (1936- )

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 1 120 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers un élargissement de la notion de justice »  : […] Prendre la mesure de la centralité du care non seulement comme dimension de la moralité mais comme dimension de la forme de vie humaine permet de reconnaître que la dépendance et la vulnérabilité ne sont pas des accidents de parcours qui n’arrivent qu’aux « autres » : ce sont des traits propres à la condition de chacun. Si le terme vulnérabilité n’est pas central dans la formulation de Carol Gil […] Lire la suite