PODALYDÈS DENIS (1963- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une vocation d'acteur

Né le 22 avril 1963 à Versailles, Denis Podalydès forme dans son enfance, avec son frère Bruno, un duo qui enchante famille et camarades par les sketches que tous deux écrivent et jouent sans faire de différence entre interprétation et mise en scène. Tandis que Bruno entame des études universitaires d'audiovisuel à Paris-VIII, Denis abandonne rapidement la faculté de lettres pour entrer au cours Florent. À vingt et un ans il est admis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique dans les classes de Michel Bouquet et Jean-Pierre Miquel. Sa carrière sur les planches commence en 1988. Mais, dès que Bruno accède à la mise en scène, Denis tient le rôle principal de ses premiers films – deux moyens-métrages (Versailles rive gauche, 1991 ; Voilà, 1994) et deux longs-métrages (Dieu seul me voit [Versailles-chantiers], 1997 ; Bancs publics [Versailles rive droite], 2009) – où les deux frères peaufinent un personnage, moyennement sympathique mais surtout lunaire et malchanceux, qui va hanter toute la filmographie de Bruno Podalydès. Denis participera même à l'écriture des scénarios de Bancs publics et d’Adieu Berthe (2012).

En 1997, il entre à la Comédie-Française dont il devient sociétaire en 2000. Respectant en cela les usages du Français, il se produit avec un bel éclectisme dans des pièces de Gogol, Tourgueniev, Tchekhov, Molière, Musset, Marivaux, Euripide, Sophocle, De Filippo, Feydeau, Labiche, mais aussi Tom Stoppard, dans des mises en scène de Jean-Louis Benoit, Matthias Langhoff ou Jacques Lassalle. Il triomphe notamment en 2009 dans L'Avare (mise en scène de Catherine Hiegel).

Parallèlement, hors de la Comédie-Française, son travail se poursuit au Théâtre de l'Athénée, à l'Odéon et à Chaillot, pour une autre trentaine de rôles parmi lesquels Richard II de W [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur honoraire d'histoire et esthétique du cinéma, département des arts du spectacle de l'université de Caen

Classification


Autres références

«  PODALYDÈS DENIS (1963- )  » est également traité dans :

CYRANO DE BERGERAC (mise en scène D. Podalydès)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 157 mots

Le 28 décembre 1897, Cyrano de Bergerac était créé à Paris, au théâtre de la Porte Saint-Martin. Auteur déjà, à vingt-neuf ans, de deux pièces oubliées aujourd'hui – Princesse lointaine et La Samaritaine –, Edmond Rostand pensait courir à la catastrophe. À peine la représentation achevée, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrano-de-bergerac/#i_51772

Voir aussi

Pour citer l’article

René PRÉDAL, « PODALYDÈS DENIS (1963- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-podalydes/