DÉMOCRATIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Représentation et délégation

La représentation repose sur une division du travail entre des spécialistes des questions du gouvernement (désignés comme « hommes politiques ») de la cité et des non-spécialistes (les « simples citoyens »). En vertu de ce « dogme des compétences », les premiers jouent un rôle politiquement actif, les seconds un rôle corollairement plus passif. Les représentants sont des initiés proches des lieux de pouvoir et informés des questions de pouvoir. Les citoyens souvent qualifiés d'« ordinaires » sont placés en position de « profanes » plus extérieurs aux lieux de pouvoir et moins informés (relativement, mais inégalement) des jeux et enjeux de pouvoir. Les citoyens ordinaires se tiennent et sont tenus à l'écart de la plupart des activités et des décisions politiques. Ainsi, moins de 2 p. 100 des Français sont membres d'un parti politique. Ils se bornent la plupart du temps à « surveiller » (plus ou moins attentivement) les représentants et à se tenir (inégalement) informés de leurs principaux faits et gestes. Tout se passe d'ailleurs comme si la surveillance des représentants par les représentés faisait l'objet d'une division du travail entre les sexes, les générations et les groupes sociaux. Les hommes en moyenne plus souvent que les femmes, les membres des générations intermédiaires, les plus diplômés et les titulaires des positions sociales supérieures et moyennes supérieures se révèlent davantage intéressés et informés des questions politiques et s'autorisent plus volontiers à exprimer des avis personnels sur l'action des gouvernants. À l'inverse, la majorité des femmes, les plus jeunes et les plus âgés et tous ceux qui occupent les positions inférieures et moyennes inférieures de l'espace social s'estiment « incompétents » et se tiennent plus à l'écart. Il est notable que ce sentiment d'incompétence est éprouvé à l'égard de la politique et qu'il l'est beaucoup moins quand les citoyens envisagent les affaires, à leurs yeux plus concrètes, de leur commune. En moyenne, seule une minorité (autour de 15 p. 100 des citoyens) se déclare « beau [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Médias de l’article

Liberté de la presse

Liberté de la presse
Crédits : AKG

photographie

Soutien populaire au président Allende

Soutien populaire au président Allende
Crédits : Library of Condress, Washington, D.C.

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I, Centre de recherches politiques de la Sorbonne

Classification

Autres références

«  DÉMOCRATIE  » est également traité dans :

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La charge symbolique des cérémonies électorales »  : […] Le droit de vote est généralement – bien qu'inégalement – perçu comme une conquête. Des hommes et des femmes ont sacrifié leur vie pour l'obtenir et le transmettre. Il symbolise l'appartenance et l'adhésion à la communauté nationale (Sophie Duchesne) et distingue traditionnellement le citoyen de l'étranger. Voter, c'est donc aussi manifester son intérêt pour son pays. Les élections sont par aille […] Lire la suite

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La transition démocratique »  : […] L' arrivée au pouvoir de Frederik W. de Klerk en 1989 permet une rupture politique. Celui-ci annonce, en février 1990, la libération des prisonniers politiques dont Nelson Mandela, la fin de l'interdiction des organisations anti-apartheid et le démantèlement de la législation d'apartheid. Les principaux acteurs politiques du conflit sud-africain (et plus particulièrement le gouvernement du N.P. e […] Lire la suite

ALLEMAGNE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHOTT
  •  • 4 225 mots

Les institutions de la république fédérale d’Allemagne sont définies par la Loi fondamentale (L.F.), ou Grundgesetz , du 23 mai 1949. Pensé à l’origine comme une Constitution provisoire pour l’Allemagne de l’Ouest, le Grundgesetz s’applique à toute l’Allemagne depuis le 3 octobre 1990. Cette date, définie par le traité d’union du 31 août 1990 comme le Jour de l’unité allemande, marque l’adhésion […] Lire la suite

ALTERMONDIALISME

  • Écrit par 
  • Christophe AGUITON, 
  • Isabelle SOMMIER
  •  • 5 467 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Contre la mondialisation libérale »  : […] La notion de « mondialisation » telle qu'elle est ici entendue renvoie aux formes actuelles du capitalisme, en y incluant ses aspects politiques, tant sont liées les mutations du capitalisme, l'ouverture des marchés, la position hégémonique acquise par la puissance américaine et le rôle des institutions internationales, – O.M.C., F.M.I. ou Banque mondiale –, qui en sont les vecteurs. Les mouvemen […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Désillusions et réalisme politiques »  : […] Durant toute la décennie de 1980, démocratisation et appauvrissement sont allés de pair. Les écarts sociaux se sont creusés, dans une région qui était déjà la plus inégalitaire au monde. Le changement extrêmement rapide de modèle de développement a eu pour effet de faire disparaître les systèmes de protections (souvent clientélistes), sans que les États, hyperendettés, aient eu le temps ou les mo […] Lire la suite

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La politique »  : […] Au livre I er de l' Éthique à Nicomaque , Aristote désignait la politique comme « la première des sciences, celle qui est plus que toute autre architectonique ». Cette affirmation, étrange pour nous, était justifiée par le fait que la politique est la science des fins les plus hautes de l'homme, par rapport auxquelles, les autres ne sont que moyens. De fait, s'il est vrai, comme nous l'apprend le […] Lire la suite

ASSOCIATION

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GARRIGOU-LAGRANGE, 
  • Pierre Patrick KALTENBACH
  •  • 7 053 mots

Le terme « association » comporte deux acceptions d'ampleur différente. En un sens générique, il sert à désigner tout groupement volontaire et permanent formé entre plusieurs personnes, quels qu'en soient la forme, l'objet ou le but. En un sens spécifique, proprement juridique, il désigne « la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon permanente, leurs con […] Lire la suite

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

Dans le chapitre « Contrainte et persuasion »  : […] Bobbio a mis en évidence une autre transformation importante du droit, celle qui concerne ses fonctions. Les fonctions répressives, basées sur les sanctions, laissent de plus en plus de place aux fonctions promotionnelles, fondées sur des normes de nature technique. Le contrôle contraignant est remplacé peu à peu par le contrôle persuasif. L'efficacité de ce dernier dérive du conditionnement psyc […] Lire la suite

LE CALCUL DU CONSENTEMENT, FONDATIONS LOGIQUES DE LA DÉMOCRATIE CONSTITUTIONNELLE, James Buchanan et Gordon Tullock - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 022 mots

Dans le chapitre « Intérêts individuels, calcul et politique »  : […] Buchanan et Tullock cherchent à « analyser le calcul d'individus rationnels confrontés à un choix constitutionnel ». La première partie de l'ouvrage expose les deux piliers méthodologiques de l'analyse : l'individualisme méthodologique, d'une part, l'extension de la théorie économique de l'action au comportement politique, d'autre part. Qu'il agisse dans la sphère économique (comportement de marc […] Lire la suite

CENSURE (art)

  • Écrit par 
  • Julie VERLAINE
  •  • 2 630 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Images du pouvoir, pouvoir des images »  : […] Progressivement abolie dans ses formes historiques dans la plupart des États libéraux modernes, la censure n'a pour autant pas disparu. Elle réapparaît avec force lors de crises politiques graves : de 1914 à 1919, de 1939 à 1945, puis lors des guerres de décolonisation. Les belligérants décrètent l'état d'urgence et instaurent sur toute forme d'expression jugée antipatriotique un contrôle sévère, […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Thaïlande. Mouvement de contestation des étudiants. 18 juillet 2020

Des milliers d’étudiants manifestent pacifiquement à Bangkok et dans d’autres villes du pays contre le régime et en faveur de la démocratie. Ils exigent la démission du gouvernement, la dissolution de l’Assemblée nationale et la rédaction d’une nouvelle Constitution, et s’en prennent à la monarchie. Les jours suivants, les manifestations prennent de l’ampleur. […] Lire la suite

Chine. Reprise en main de Pékin à Hong Kong. 1er-31 juillet 2020

Kong exigent le retrait des livres scolaires dont les contenus pourraient contrevenir à cette loi qui punit « tout acte de sécession, subversion, terrorisme et collusion avec une puissance étrangère » à l’encontre du pouvoir central. Le 12, le camp pro-démocratie de Hong Kong organise des primaires […] Lire la suite

Chine. Condamnation de l’avocat Yu Wensheng. 17 juin 2020

Le tribunal de Xuzhou (Jiangsu) condamne l’avocat Yu Wensheng, défenseur de la démocratie et des droits humains, arrêté en janvier 2018, à quatre ans de prison pour « incitation à la subversion du pouvoir d’État ». En 2019, il avait été lauréat du prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’État de droit décerné par les ministères des Affaires étrangères français et allemand. […] Lire la suite

Chine. Promulgation de la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. 4-30 juin 2020

nationale populaire chinoise adopte la loi sur la sécurité nationale qui punit « tout acte de sécession, subversion, terrorisme et collusion avec une puissance étrangère » à l’encontre du pouvoir central. Aussitôt intégrée dans la Loi fondamentale de Hong Kong, celle-ci doit entrer en vigueur le lendemain. Le parti pro-démocratie Demosistō, dont la charte risque de tomber sous le coup de la nouvelle loi, annonce sa dissolution. […] Lire la suite

Burundi. Élection d’Évariste Ndayishimiye à la présidence. 20 mai - 12 juin 2020

Les élections générales se déroulent en l’absence d’observateurs internationaux en raison de la pandémie de Covid-19. Le général Évariste Ndayishimiye, candidat du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) et dauphin du président sortant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel GAXIE, « DÉMOCRATIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/