DÉLIVRANCE, religion

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

L' advaita, dont le nom signifie « non-dualité », est une des doctrines majeures de la philosophie indienne, et la forme la plus répandue de la philosophie dite Vedānta , aboutissement du Savoir par excellence. Les advaitavạ̄din sont ceux qui professent la doctrine selon laquelle il n'existe en vérité absolue qu'un seul Être, infin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_13353

BOUDDHISME (Histoire) - Le Buddha

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 4 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Voie (Mārga) qui mène à la cessation de la douleur »  : […] La Voie de la Délivrance est la « Sainte Voie aux huit membres » : opinion correcte, intention correcte, parole correcte, activité corporelle correcte, moyens d'existence corrects, effort correct, attention correcte et concentration mentale correcte. Chacun de ces « membres » doit être visé au moyen de diverses méthodes, dont la première est une bonne conduite morale consistant dans l'abstention […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-le-buddha/#i_13353

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « Nouveautés et renaissances »  : […] Le bouddhisme restait cependant une religion monacale, aux dogmes abstrus, rédigés dans une langue à part, et aux pratiques longues et prenantes. Les trois principaux mouvements apparus à l' époque de Kamakura seront chacun à sa manière une simplification, une réponse plus aisée aux préoccupations religieuses non seulement du peuple et de la noblesse, mais aussi d'une grande partie des moines. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_13353

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réalisation spirituelle et délivrance »  : […] La libération que peut espérer atteindre l'initié évoque l'idée de «   salut » (pour parler le langage religieux). Il convient alors d'examiner la manière dont l'ésotérisme conçoit la possibilité d'atteindre le « salut » effectif et définitif. L'état humain n'apparaîtrait lui-même que comme l'une des formes innombrables de l'existence, que comme l'un des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_13353

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La bhakti »  : […] Suivant l'enseignement de la Bhagavad Gītā , on reconnaît au moins nominalement trois voies capables de mener à la Délivrance : discipline des actes ( karmayoga ), de la connaissance ( jñānayoga ) et de la dévotion ( bhaktiyoga ). Dans l'hindouisme, c'est cette dernière qui prend la prédominance. Amour confiant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_13353

JINISME ou JAÏNISME

  • Écrit par 
  • Colette CAILLAT, 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 5 722 mots

Dans le chapitre « Logique, physique et cosmologie »  : […] Le chemin de la Délivrance est constitué par trois joyaux : la droite « connaissance » ( jñāna ), la droite « vue » ou « foi » ( darśana ) et la droite « conduite » ( cāritra ). C'est dans le canon, divisé en quatre grandes sections constituées chacune par un certain nombre de traités, et dans les commentaires de ce canon que se tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jinisme-jainisme/#i_13353

JÑĀNA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 373 mots

La réflexion philosophique indienne (tant bouddhiste qu'hindoue) est déterminée par un certain nombre de présupposés, parmi lesquels l'idée que le sujet pensant est modifié, dans sa nature même, par le type de connaissance qu'il acquiert au cours de son existence. Ainsi le salut est-il fonction de ce que l'on sait plutôt que de ce que l'on fait. L'action, en effet, est inéluctable : respirer, mang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jnana/#i_13353

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Le terme sanscrit kāma couvre à peu près le même champ sémantique que le grec erôs  : s'y combinent, pour former des configurations variables suivant les textes et les contextes, les notions de «  désir » et de «  plaisir ». Le kāma sanscrit est avant tout le désir du plaisir des sens, et plus particulièrement du plaisir sexuel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_13353

KARMAN

  • Écrit par 
  • Madeleine BIARDEAU
  •  • 1 786 mots

Substantif dérivé du radical sanskrit kṛ qui signifie « faire » au sens le plus large du terme, karman désigne, dès la littérature la plus ancienne de l' Inde, n'importe quel acte, mais plus particulièrement l'acte rituel, tout rite accompli selon les prescriptions des textes révélés. Comme tel, il relève du vocabulaire technique du brahmanisme classiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karman/#i_13353

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 590 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes choses), Shankara ( viii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_13353

MOKṢA

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 222 mots

Dans l'hindouisme, le terme sanskrit mokṣa , ou moksha (« libération »), désigne la délivrance ultime par laquelle se trouve brisé tout lien avec le cycle des renaissances. En principe, le mokṣa n'est possible que par la mort, mais certains pensent qu'il peut s'obtenir au cours de la vie, quand on adopte l'état du « renonçant solitaire », devenant ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moksa/#i_13353

NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 3 548 mots

Le mot nirvāṇa désigne la cessation de la transmigration ou succession indéfinie des existences que les Indiens appellent saṃsāra . Il est surtout utilisé dans le bouddhisme où il possède un sens très particulier, la conception du salut étant différente dans cette religion de ce qu'elle est dans l'hindouisme et le jainisme. Le terme et la notion apparai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nirvana-et-samsara/#i_13353

NYĀYA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 721 mots

L'un des darshanas de la tradition brahmanique, celui qui correspond à la logique. Cette tradition, en effet, répartit la matière des spéculations philosophiques visant à l'interpréter en six approches possibles, qu'elle nomme darshanas ( darśana ), c'est-à-dire « points de vue », « façons de voir les problèmes ». Il ne s'agit pas, par là, de mettre en doute les fondements de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nyaya/#i_13353

SAINTETÉ

  • Écrit par 
  • André BAREAU, 
  • Yves CONGAR, 
  • Louis GARDET, 
  • Françoise MALLISON
  • , Universalis
  •  • 7 167 mots

Dans le chapitre « L'hindouisme »  : […] Il est peu de pays au monde où la sainteté soit aussi prisée et populaire qu'en Inde. Que ce soient les sādhu traditionnels de toute robe et de toute obédience qui parcourent le sous-continent, véritables colporteurs des nouvelles sous leur livrée d'ascète et de yogi, que ce soient de brillants intellectuels, réformateurs néo-hindous, philosophes et chefs d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saintete/#i_13353

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

La notion de salut en histoire des religions est une notion complexe. Elle comporte un aspect négatif, par où le salut s'entend comme délivrance et libération ; dans cette perspective, les maux dont le fidèle se trouve préservé sont souvent de nature matérielle, ou du moins temporelle : maladies, infortunes diverses, mort de soi-même ou d'autrui ; mais il s'agit aussi de maux spirituels : le salu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_13353

ŚAṄKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 041 mots

Dans le chapitre « La libération »  : […] La seule connaissance digne de ce nom consiste à se saisir comme à la fois connaissant, connaissable, synthèse primordiale et finale du connaissant et du connaissable. Telle est la seule voie possible ouvrant sur la libération. Cette libération, c'est-à-dire la fuite hors des liens du saṃsāra , présente elle-même, dans le système de Śaṅkara, un caractère original ; il avait r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_13353

SIKHS

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  • , Universalis
  •  • 5 456 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'époque des gurū »  : […] L'histoire des Sikhs les rattache aux disciples de Nānak, prédicateur mystique qui vécut dans le Panjāb de 1469 à 1539. Nānak, né dans la caste commerçante des khatrī, avait entrepris de longues pérégrinations à la suite d'une illumination mystique puis avait créé le village de Kartārpur au bord de la Rāvī. Là, il rassembla autour de lui un groupe de « disciples » ( sikh s), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikhs/#i_13353

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Les doctrines »  : […] Formant le noyau secret (ou la superstructure ésotérique) de l'hindouisme et informant une grande part du rituel généralement pratiqué, le tantrisme n'a pas un corps de doctrines qui lui soit entièrement propre. Ses textes sont peu philosophiques, même quand ils comportent une « section de la doctrine » comme c'est (très théoriquement) le cas pour les Āgama et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_13353

UPANIṢAD

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 566 mots

Dans le chapitre « Sens du terme et originalité du contenu »  : […] Le terme upaniṣad a donné lieu à de nombreux commentaires. Comme il est issu de la racine SAD , s'asseoir, précédée de deux préverbes, upa et ni , on a voulu lui faire désigner simplement le fait de s'asseoir auprès d'un maître pour recueillir de lui l'enseignement. Mais, faisant état de la synonymie des raci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/upanisad/#i_13353

ZEN

  • Écrit par 
  • Claude GRÉGORY
  •  • 18 847 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une « pensée » translogique ? »  : […] Rapporter du chan qu'il met le discours en suspens, qu'il se prive de la négation, c'est, par artifice, attribuer au chan une attitude. C'est le trahir. Nous ne nous y sommes hasardé que contraint par l'infrangible tautologie à laquelle la logique condamne le langage. Sans le leurrer sur les vertus d'une glose non moins reprochable désormais – et pour les mêmes raisons – qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zen/#i_13353