DÉCOUVERTE DE L'AUSTRALIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1605, le Hollandais Willem Jansz pénètre dans le golfe de Carpentarie, sur la côte septentrionale de l'Australie, qu'il baptise Nouvelle-Hollande. À partir de cette date, sous l'égide de la Compagnie hollandaise des Indes orientales fondée en 1602, débute l'exploration plus systématique des côtes de ce nouveau continent, baptisé Terra australis incognita, dont l'existence avait déjà été pressentie à la Renaissance. Par ailleurs, des navires hollandais naviguant plein est en provenance du cap de Bonne-Espérance arrivent parfois en vue des rivages occidentaux de l'île, où ils échouent en raison des intempéries. Mais c'est seulement à partir des voyages du Hollandais Tasman (1642) et de l'Anglais Dampier (1688) qu'apparaissent sur les cartes les premières représentations approchant la réalité de ce continent qui sépare l'océan Indien du Pacifique. Au xviiie siècle seulement commencera l'exploration de l'intérieur des terres où Tasman affirme n'avoir vu que de « petits hommes nus et misérables ».

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « DÉCOUVERTE DE L'AUSTRALIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-australie/