DÉCOMPOSEURS, écologie

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Hubert A. LECHEVALIER
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Rôle écologique des Actinomycètes »  : […] Nous avons vu précédemment qu'on trouve des Actinomycètes presque partout dans la nature. Ils sont présents dans des sols polaires gelés en permanence tout comme dans des sols désertiques chauds et secs, dans le pétrole brut, les sols hautement contaminés avec des métaux lourds, les lacs extrêmement alcalins et les lacs salés. Par contre, ils semblent être absents des eaux minières très acides (pH […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinomycetes/#i_58077

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Structure trophique »  : […] Les échanges trophiques représentent au niveau de la biocénose ce que sont les processus de nutrition chez l'individu. Cette structure est définie en premier lieu par les relations trophiques qui existent entre les diverses espèces de la biocénose : ce sont les chaînes alimentaires , qu'il vaut mieux d'ailleurs appeler réseaux trophiques , car les interr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_58077

BIOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • François RAMADE
  •  • 3 426 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La structure fonctionnelle de la biosphère »  : […] Grâce à l'énergie lumineuse venue du Soleil, le dioxyde de carbone CO 2 , en se combinant avec l'eau (H 2 O), donne naissance à des précurseurs organiques à partir desquels s'élaborent, avec l'apport de divers sels minéraux (et notamment de nitrates et de phosphates), toutes les molécules complexes qui constituent la matière vivante. On a donné le nom de producteurs à l'ense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biosphere/#i_58077

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le cycle global du phosphore »  : […] Les sédiments contiennent environ 4 × 109 millions de tonnes de phosphore (Mt P) ; ils n'échangent que très lentement avec les autres réservoirs. Ils reçoivent les particules qui n'ont pas été attaquées et perdent lentement leur phosphore, au rythme où les continents sont attaqués par l'érosion (fig. 3) . Le réservoir continental, susceptible d'interagir rapidement avec la biosphère, les eaux cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_58077

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Organisation trophique »  : […] Un des problèmes majeurs de l'écologie est la description et la compréhension de la structure trophique des principaux écosystèmes. Cette structure trophique est constituée par les relations qui lient les organismes consommés à ceux qui les consomment, relations dont l'ensemble forme le réseau trophique du système. Ce terme traduit bien mieux que celui de chaînes alimentaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie/#i_58077

ÉCOSYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Luc ABBADIE
  •  • 5 448 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le devenir de la matière morte dans les écosystèmes »  : […] Dans les écosystèmes terrestres, la part de la production primaire utilisée par les herbivores est souvent assez faible, de l'ordre de quelques pour cent, à l'exception des écosystèmes herbacés fortement pâturés (savanes, prairies d'élevage) où elle peut atteindre 50 p. 100. Dans les systèmes aquatiques, elle est de l'ordre de 40 p. 100. La matière végétale qui n'est pas consommée par les herbivo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosystemes/#i_58077

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le sol, écosystème »  : […] La plupart des animaux du sol (environ 80 p. 100) sont des saprophages qui se nourrissent de substances organiques mortes, et les prédateurs sont rares. Il n'existe dans le sol que peu d'organismes producteurs capables de synthétiser la matière organique. Les animaux du sol dépendent donc de la litière organique, produite par les plantes vertes, qui leur arrive sous la forme de débris végétaux. M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tellurique/#i_58077