DEBUSSY, LA MUSIQUE ET LES ARTS (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nuit d'été, W. Homer

Nuit d'été, W. Homer
Crédits :  Josse/ Leemage/ Corbis/ Getty Images

photographie

Les Îles d'or, Henri-Edmond Cross

Les Îles d'or, Henri-Edmond Cross
Crédits : Josse/ Leemage/ Corbis/ Getty Images

photographie


L'influence des préraphaélites et des impressionnistes

En ce qui concerne la peinture de son époque, Debussy partage son intérêt entre deux tendances esthétiques, l'une correspondant aux préraphaélites, l'autre aux impressionnistes. Son goût pour les préraphaélites, qui influencèrent les symbolistes, apparaît notamment dans La Damoiselle élue (1887-1888) – Maurice Denis réalisa une lithographie qualifiée de « rare et précieuse » par le compositeur, pour la couverture de la partition. Debussy prit comme trame poétique un texte de Dante Gabriel Rossetti, figure fondamentale de ce mouvement, dont le propos était en particulier de retrouver la pureté et la clarté des maîtres anciens, par exemple Fra Angelico ou Raphaël.

L'association de Claude Debussy avec le mouvement impressionniste demeure une question délicate, si l'on veut aller au-delà des prétendues évidences. Il semble que le terme « impressionniste » ait été appliqué pour la première fois à la musique de Debussy dans le rapport du secrétaire de l'Académie des beaux-arts, à la fin de 1887, à propos de son deuxième Envoi romain, suite pour voix de femmes et orchestre ; et la comparaison n'était guère flatteuse : « M. Debussy ne pêche assurément pas par platitude ni par banalité. Il a, tout au contraire, une tendance prononcée, trop prononcée même, à la recherche de l'étrange. On reconnaît chez lui un sentiment de la couleur musicale dont l'exagération lui fait facilement oublier l'importance de la précision du dessin et de la forme. Il serait fort à désirer qu'il se mît en garde contre cet „impressionnisme“ vague, qui est un des plus dangereux ennemis de la vérité dans les œuvres d'art. »

Les Îles d'or, Henri-Edmond Cross

Les Îles d'or, Henri-Edmond Cross

Photographie

Henri-Edmond Cross, Les Îles d'or, 1891-1892. Huile sur toile, 59 cm × 54 cm. Musée d’Orsay, Paris. 

Crédits : Josse/ Leemage/ Corbis/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Yves BOSSEUR, « DEBUSSY, LA MUSIQUE ET LES ARTS (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/debussy-la-musique-et-les-arts/