SMITH DAVID (1906-1965)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Voltri, Zig et Cubi

Cependant, c'est incontestablement dans les dix années qui précédèrent sa mort et qui virent une intense production que l'œuvre de David Smith atteint son plein épanouissement. Trois grandes séries dominent cette dernière période. La série des Voltri, du nom de la ville italienne dans laquelle les sculptures ont été produites au cours d'un même été, présente d'immenses figures anthropomorphiques où sont accentués silhouettes et plans. Inspiré par les vestiges romains environnants, Smith n'a pas peint ses sculptures comme à son habitude, mais a conservé la couleur naturelle de la rouille, ce qui leur confère une impression d'ancienneté. Nées d'une commande du gouvernement italien, les sculptures furent exposées au festival de Spolète en 1962. De retour dans son atelier, et après avoir récupéré des restes de matériaux utilisé en Italie, Smith réalise les Voltri Bolton, Volton ou VB (1962-1963), qui reprennent les mêmes thèmes formels.

Les Zig (Zig IV, 1961, Lincoln Center, New York), abréviation de ziggurat, sont rigoureusement géométriques. En référence directe au cubisme de ses débuts, ces œuvres présentent une plate-forme inclinée, suggérant autant le cadre d'une image que le socle de la sculpture.

De 1961 à 1965, enfin, la série des Cubi (Cubi X, 1963, MoMA, New York ; Cubi XXVIII, 1965, The Solomon R. Guggenheim Museum, New York), dont le terme est un simple dérivé de cubisme, représente d'immenses compositions sculpturales échappant à tout anecdotisme, qui dressent dans le ciel leurs gigantesques masses d'acier inoxydable faites de parallélépipèdes et de cubes, qui s'équilibrent par le seul jeu du rapport des volumes. Par l'emboîtement de volumes complexes en acier inoxydable, Smith explore en verticalité les préoccupations de la peinture cubiste. Dépouillées, impressionnantes, monumentales et modernes, elles ouvraient la voie à toute une génération d'artistes, parmi lesquels il faut compter ceux de l'art minimal comme Robert Morris et Donald Judd.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SMITH DAVID (1906-1965)  » est également traité dans :

DAVID SMITH, SCULPTURES 1933-1964 (exposition)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 1 078 mots

On attendait depuis longtemps en France une exposition consacrée au sculpteur américain David Smith (1906-1965) : le Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou l'a finalement présentée du 14 juin au 21 août 2006, après qu'un jalon décisif a été posé avec l'installation de la sculpture monumentale de […] Lire la suite

CARO ANTHONY (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 850 mots
  •  • 1 média

L'œuvre du sculpteur britannique Anthony Caro (né en 1924 à New Malden, Surrey) s'inscrit parmi les recherches formelles suscitées par la pratique de la soudure du métal. Cette technique, qui doit tant à Gonzalez et à Picasso, lui permet d'assembler, sans esquisse ou maquette préalable, des éléments industriels (poutres, solives, tuyaux, plaques et treillages découpés). Selon le critique américain […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 484 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Vers le triomphe de l'art américain : l'expressionnisme abstrait »  : […] Pour tous les artistes, ceux qui déclarent leur intérêt exclusif pour ce qui se passe aux États-Unis comme ceux qui suivent avec attention les derniers développements de l'art européen, le déclenchement de la guerre sur le Vieux Continent, et plus encore l'entrée en guerre du pays en 1941 vont fondamentalement changer la situation. Le résultat le plus immédiat en est certes la fourniture d'images […] Lire la suite

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'art minimal et ses suites »  : […] Toujours aux États-Unis, quelques figures singulières inventent, avec une poignée d’œuvres marquantes, des formes radicalement nouvelles. Ainsi Barnett Newman (1905-1970), qui réalise uniquement six sculptures, affirme avec la pure verticalité de Here  II (1965) la sculpture comme une expérience et un art du lieu. David Smith (1906-1965), de son côté, incarne le pendant sculptural de l’abstracti […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

24-28 juin 2007 Royaume-Uni. Nomination de Gordon Brown au poste de Premier ministre

Alistair Darling est nommé chancelier de l'Échiquier, David Miliband ministre des Affaires étrangères et Jack Straw ministre de la Justice; Jacqui Smith est la première femme dans l'histoire du pays à exercer les fonctions de ministre de l'Intérieur.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « SMITH DAVID - (1906-1965) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/david-smith/