CARBONE 14 DATATION PAR LE

ANALYTIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Alain BERTHOD, 
  • Jérôme RANDON
  •  • 8 878 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Méthodes radiochimiques »  : […] Tout radionucléide émet des rayonnements γ en se décomposant. Il est caractérisé par sa période (demi-vie), qui est le temps nécessaire à la décomposition de la moitié des atomes constituant la population initiale. L'application la plus connue de cette technique est la datation au carbone 14. Lorsqu'un organisme est vivant, l'échange continu de carbone avec le milieu extérieur se traduit par un p […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

  • Écrit par 
  • Loïc BERTRAND, 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Loïc LANGOUET, 
  • Martine REGERT
  •  • 4 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La datation »  : […] Dans toute étude archéologique, la nécessité de situer une civilisation, une production mobilière, des monuments sur l'échelle continue du temps passé s'impose fondamentalement. Le classement chronologique établi à partir de comparaisons typologiques ou d'observations stratigraphiques répondait déjà à cette préoccupation. Les méthodes de datation en laboratoire permettent de vérifier ces classemen […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Histoire de l'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 382 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Progrès des méthodes et des techniques »  : […] Après la constitution de ce socle de connaissances et de méthodes, le xx e  siècle sera marqué, singulièrement durant son deuxième tiers, par de nombreuses avancées qui déboucheront sur une nouvelle définition de l'archéologie. Jusque-là simple « auxiliaire de l'histoire », elle devient peu à peu une science autonome qui étudie les sociétés humaines à travers leurs traces matérielles – tout comme […] Lire la suite

ART (L'art et son objet) - Le faux en art

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 6 714 mots

Dans le chapitre « Procédés scientifiques »  : […] Devenu l'auxiliaire indispensable du conservateur depuis un tiers de siècle, le laboratoire donne à l'expert des moyens d'analyser la substance physique et chimique de l'œuvre d'art. À partir d'étalons de base, ces moyens servent à détecter à la fois les fabrications et les attributions erronées. On citera, pour l'analyse des peintures, les procédés optiques utilisant la lumière rasante, à degrés […] Lire la suite

CARBONE

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Henry BRUSSET
  •  • 8 318 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'atome »  : […] Il résulte de son numéro atomique que le cortège électronique de l'atome de carbone correspond, dans son minimum d'énergie, au symbolisme : 1 s 2 , 2 s 2 , 2 p 2 , c'est-à-dire que la couche la plus profonde des électrons (couche K) est complète avec deux électrons et que quatre électrons sont sur la couche externe L. Deux de ces électrons occupent l'orbitale 2 s , les deux autres occupant chacun […] Lire la suite

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Datation des fossiles du Djebel Irhoud »  : […] L’âge proposé par Ennouchi dans les années 1960 s’appuyait sur une datation au carbone 14, la seule méthode disponible à cette époque. Celle-ci avait seulement montré que l’on était au-delà des limites de cette technique, soit plus de 40 000 ans. Par la suite, une tentative a été entreprise pour dater directement les ossements humains à partir d’une dent et en utilisant alors deux autres méthodes […] Lire la suite

GÉOCHRONOLOGIE ou DATATION, géologie

  • Écrit par 
  • René LÉTOLLE
  •  • 1 909 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Méthodes du groupe c »  : […] La plus classique est celle dite du carbone 14 . Cet isotope, de période 5630 ans, est constamment régénéré dans l'atmosphère par l'action du rayonnement cosmique sur les noyaux d'azote. Le carbone radioactif ainsi formé est intégré au cycle biologique normal : tous les êtres vivants ont ainsi un rapport 14 C/ 12 C sensiblement constant. Après leur mort, la fossilisation interrompt les échanges av […] Lire la suite

GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 2 994 mots
  •  • 6 médias

La méthode de datation absolue par le radiocarbone (carbone 14), mise au point par Willard Frank Libby vers 1946, a permis de donner un cadre chronologique de plus en plus précis à la préhistoire de Homo sapiens sapiens dont elle couvre l'essentiel de la durée, jusqu'à une quarantaine de milliers d'années avant le présent. […] Lire la suite

LIBBY WILLARD FRANK (1908-1980)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 473 mots
  •  • 1 média

Chimiste de formation, l’Américain Willard Frank Libby est connu pour avoir développé une méthode de datation fondée sur le carbone 14 ( 14 C, isotope radioactif du carbone). Ces travaux de physique nucléaire lui ont permis de recevoir en 1960 le prix Nobel de chimie. Né à Grand Valley (Colorado) le 17 décembre 1908, Willard Frank Libby effectue ses études à l'université de Californie à Berkeley, […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Outil de datation »  : […] L' utilisation de la radioactivité comme moyen de datation fut suggérée dès 1912 par Rutherford. La datation au carbone 14, par exemple, repose sur un principe simple : cet isotope est présent dans la biosphère grâce au bombardement des particules cosmiques sur les noyaux d'azote, et le taux de formation compense sa disparition radioactive. Tant qu'un organisme est vivant, il fixe cet isotope aus […] Lire la suite

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les méthodes objectives de datation »  : […] Par la patine . Comme des estimations chronologiques très différentes coexistent dans les publications spécialisées, le prodigieux imagier rupestre saharien semble avoir perdu beaucoup de son intérêt pour les préhistoriens. Plusieurs tentatives ont donc vu le jour, qui visaient à ancrer l'art rupestre dans un cadre chronologique acceptable. À cet effet, pour dater les gravures, on a d'abord cru po […] Lire la suite

RADIOACTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 5 422 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La radioactivité, horloge du monde »  : […] La nature, dans sa grande générosité, a mis à notre disposition des éléments actifs de périodes très variées, depuis la seconde et moins jusqu'au milliard d'années et plus. On peut mettre cela à profit pour dater des échantillons. La méthode de datation est, dans son principe, simple. Supposons un élément composé, au moment de sa création, à 100 p. 100 d'un isotope radioactif X. Si on connaît les […] Lire la suite

RADIOCHRONOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 131 mots

La radiochronométrie est une technique de datation fondée sur la propriété des isotopes radioactifs de se désintégrer avec le temps. Les isotopes utilisés en archéologie ont une demi-vie (temps nécessaire pour que la quantité de l'isotope considéré soit diminuée de moitié) allant de quelques milliers d'années à plus d'un million. Le plus connu, le carbone 14 ( 14 C) a une demi-vie de 5 730 années, […] Lire la suite

SANTA ELINA SITE PRÉHISTORIQUE DE, Brésil

  • Écrit par 
  • Águeda VILHENA VIALOU
  •  • 373 mots

L'abri rupestre calcaire de Santa Elina (environ un millier de peintures), situé au centre de l'Amérique du Sud (Mato Grosso, Brésil), a conservé une importante succession d ' occupations préhistoriques allant de 10 000 ans et plus à l'époque subactuelle (fin du xvii e  siècle). C'est dans l'ensemble stratigraphique inférieur, vers 3 mètres de profondeur, qu’une parure faite sur un os de Glossoth […] Lire la suite


Affichage 

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc

photographie

Découverte en 1994, la grotte Chauvet-Pont d'Arc se caractérise par la grande richesse de son bestiaire : si les chevaux et les bisons y figurent, ce sont les animaux tels que les ours, les mammouths, les rhinocéros et les félins (ceux-ci parfois sous forme de frise) qui retiennent d'abord... 

Crédits : Patrick Aventurier/ Getty Images

Afficher

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc
Crédits : Patrick Aventurier/ Getty Images

photographie