DATATION, archéologie

ÂGE ET PÉRIODE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 958 mots

Dans le chapitre « Mesure et construction du temps »  : […] Le xx e  siècle verra à la fois la mise au point d'outils de plus en plus précis pour la mesure du temps, et la poursuite des débats sur l'interprétation historique et sociale des unités temporelles définies. Les techniques de datation absolue (mises en œuvre quand on ne dispose pas de textes anciens permettant de dater directement les découvertes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-et-periode/#i_2104

A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 325 mots

A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire), accélérateur électrostatique tandem de 2 millions de volts construit par National Electrostatics Corporation (États-Unis), a été installé en décembre 1987 au Laboratoire de recherche des Musées de France. L'accélération de certaines particules comme les protons et les deutons permet, en effet, d'exciter faiblement les électrons des atom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accelerateur-grand-louvre-d-analyse-elementaire/#i_2104

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Deux sites majeurs : Meadowcroft et Monte Verde »  : […] En Pennsylvanie, l'abri de Meadowcroft, fouillé par James Adovasio, au sud du lac Érié, a livré la plus longue séquence d'occupation du nord-ouest des États-Unis. Aucun site nord-américain n'a fait l'objet d'autant de datations par le carbone 14, dont les plus anciennes situent la première occupation des lieux il y a près de 17 000 ans. Longtemps mises en doute par certains spécialistes, qui pens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_2104

AMPHORES (commerce)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves EMPEREUR
  •  • 1 449 mots

Les amphores sont des vases de transport en terre cuite munis de deux anses, utilisés depuis le milieu du II e  millénaire jusqu'à la fin de l'Antiquité (leur usage subsiste encore dans certaines régions, comme l'Égypte moderne). D'une capacité qui variait de 3 ou 4 litres à une trentaine de litres (la moyenne se situant autour de 25 litres), leurs contenus étaient variés  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphores/#i_2104

ARCHÉOLOGIE SOUS-MARINE

  • Écrit par 
  • Patrice POMEY, 
  • André TCHERNIA
  •  • 8 373 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les fouilles par plongeurs autonomes »  : […] Entre-temps, l'ère des fouilles sous-marines à la suceuse manœuvrée par des plongeurs autonomes s'était ouverte en 1952 avec la fouille organisée au Grand-Congloué dans la rade de Marseille par F. Benoît et J. Y. Cousteau. En cinq ans, deux mille amphores et plus de six mille pièces de céramique « campanienne » à vernis noir, ainsi que d'importants fragments de coque furent récupérés au pied du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-sous-marine/#i_2104

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

  • Écrit par 
  • Loïc LANGOUET
  •  • 3 102 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La datation »  : […] Dans toute étude archéologique, la nécessité de situer une civilisation, une production mobilière, des monuments sur l'échelle continue du temps passé s'impose fondamentalement. Le classement chronologique établi à partir de comparaisons typologiques ou d'observations stratigraphiques répondait déjà à cette préoccupation. Les nouvelles méthodes de datation en laboratoire permettent de vérifier ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-traitement-et-interpretation-l-archeometrie/#i_2104

ARCHÉOLOGIE (Archéologie et société) - Histoire de l'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 382 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Progrès des méthodes et des techniques »  : […] Après la constitution de ce socle de connaissances et de méthodes, le xx e  siècle sera marqué, singulièrement durant son deuxième tiers, par de nombreuses avancées qui déboucheront sur une nouvelle définition de l'archéologie. Jusque-là simple « auxiliaire de l'histoire », elle devient peu à peu une science autonome qui étudie les sociétés humain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-archeologie-et-societe-histoire-de-l-archeologie/#i_2104

ARCHÉOLOGIE MÉDIÉVALE

  • Écrit par 
  • Luc BOURGEOIS
  •  • 4 879 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De nouveaux champs d’action »  : […] D’abord cantonnée aux vestiges conservés dans le sous-sol, l’archéologie médiévale a progressivement adapté à d’autres espaces les méthodes expérimentées par la fouille. À partir de la fin des années 1980, on commença à appliquer aux monuments demeurés en élévation les méthodes de l’analyse stratigraphique. Cette archéologie du bâti, qui considère chaque élément constituant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-medievale/#i_2104

ART (L'art et son objet) - Le faux en art

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 6 714 mots

Dans le chapitre « Procédés scientifiques »  : […] Devenu l'auxiliaire indispensable du conservateur depuis un tiers de siècle, le laboratoire donne à l'expert des moyens d'analyser la substance physique et chimique de l'œuvre d'art. À partir d'étalons de base, ces moyens servent à détecter à la fois les fabrications et les attributions erronées. On citera, pour l'analyse des peintures, les procédés optiques utilisant la lumière rasante, à degrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-l-art-et-son-objet-le-faux-en-art/#i_2104

ART & SCIENCES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 6 154 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les hautes technologies de la science et la reconnaissance du patrimoine »  : […] Les méthodes scientifiques d'examen et d'analyse des œuvres d'art, d'archéologie et d'ethnologie ont joué un rôle décisif dans la découverte des œuvres du passé et dans la création de la notion de patrimoine. Les laboratoires des musées sont créés au début du xx e  siècle pour mieux explorer les œuvres patrimoniales dans leur réalité physique et t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-sciences/#i_2104

ART PARIÉTAL EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers — 30000, jusqu'à l'épanouissement de l'art des grottes magdaléniennes (— 15000-— 10000). Toutefois les peintures de la grotte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-parietal-europeen/#i_2104

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âge des horticulteurs-agriculteurs (ou Néolithique) »  : […] Quand Madeleine Colani découvrit, en 1927, des gisements préhistoriques près de Hoà-Binh, alors au Tonkin, elle pensait avoir trouvé, pour la première fois en Asie du Sud-Est, des sites montrant la transition entre le Paléolithique et le Néolithique, parce que dans les couches inférieures il y avait des outils en pierre taillée, tandis que les couches supérieures contenaient des haches partielleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-du-sud-est-art-et-archeologie-prehistoire-et-protohistoire/#i_2104

ATTIRAMPAKKAM SITE ARCHÉOLOGIQUE D', Inde

  • Écrit par 
  • Nicolas THOUVENY
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Le site paléolithique d'Attirampakkam a été découvert en 1863 par le géologue britannique R. B. Foote sur la rive du fleuve Kortallayar, près de Chennai, Inde du Sud-Est. Il témoigne de la pénétration la plus méridionale de l'industrie acheuléenne en Asie du Sud. Les fouilles, réalisées depuis 1999 sous la direction de Shanti Pappu et de Kumar Akhilesh (Sharma Centre for Heritage Education, Tamil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-attirampakkam-inde/#i_2104

CODEX MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 2 841 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le codex de Dresde »  : […] Le codex de Dresde (ou Codex Dresdensis ) se trouve à la Sächsische Landesbibliothek de Dresde depuis son acquisition en 1739 par le directeur de la Dresdener Bibliothek, Johann Christian Götze. Il se compose de 39 feuilles de 20,4 × 9 centimètres chacune, soit 78 pages dont 4 vierges. Sa longueur totale atteint 3,56 mètres. Son histoire antérieure res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/codex-mayas/#i_2104

DENDROCHRONOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RODRIGUEZ-LOUBET
  •  • 111 mots

La chronologie fondée sur le radiocarbone ne permet pas d'établir des dates « réelles », le taux de l’isotope 14 du carbone dans l'atmosphère ayant varié au cours des temps. Pour obtenir des dates plus proches de la réalité, il faut les « calibrer », c'est-à-dire convertir les dates obtenues par radiocarbone en dates « réelles ». La dendrochronologie, c'est-à-dire l'étude des cernes de croissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dendrochronologie/#i_2104

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Datation des fossiles du Djebel Irhoud »  : […] L’âge proposé par Ennouchi dans les années 1960 s’appuyait sur une datation au carbone 14, la seule méthode disponible à cette époque. Celle-ci avait seulement montré que l’on était au-delà des limites de cette technique, soit plus de 40 000 ans. Par la suite, une tentative a été entreprise pour dater directement les ossements humains à partir d’une dent et en utilisant alors deux autres méthodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-djebel-irhoud/#i_2104

EYZIES-DE-TAYAC LES, archéologie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRY-GAMBIER
  •  • 488 mots
  •  • 1 média

En 1868, des ouvriers découvrent une sépulture dans un abri-sous-roche aux Eyzies-de-Tayac, en Dordogne. Les squelettes très incomplets d’au moins quatre adultes et un enfant gisaient là, associés à plus de 300 coquillages ( Littorina littorea ) percés et à des pendeloques d'ivoire. Leur ancienneté est immédiatement acceptée à la suite des travaux de Lou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-eyzies-de-tayac-archeologie/#i_2104

FÉVRIER PAUL-ALBERT (1931-1991)

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 1 248 mots

Professeur d'histoire romaine à l'université de Provence, mais aussi vice-président de l'Inventaire général des richesses artistiques au ministère de la Culture (véritable président en l'absence du ministre), animateur de multiples entreprises dans le domaine de l'Antiquité tardive, président obligé des séances de congrès, Paul-Albert était depuis longtemps une « star », capable de déclarations i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-albert-fevrier/#i_2104

GLOZEL, site archéologique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 990 mots

Dans le chapitre « Glozel redécouvert »  : […] Après un oubli de plus de quarante années, deux faits contribuèrent à relancer la polémique à partir des années 1970. Une nouvelle méthode permettant de dater l'âge de cuisson des poteries, la thermoluminescence, venait d'être inventée et des laboratoires eurent l'idée, pour la promouvoir, de l'essayer sur des objets glozeliens. Si quelques-uns se révélèrent d'époque moderne, une bonne partie d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glozel-site-archeologique/#i_2104

GROTTES ORNÉES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 1 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Au temps de la dernière glaciation en Europe »  : […] Dans ces habitats naturels, des abris-sous-roche au pied de falaises calcaires, des restes osseux de rennes, de bisons et de chevaux chassés et mangés étaient mêlés à des outils en pierre, os, bois de cervidés ou ivoire, près de grands foyers empierrés. Une grande quantité de ces outils et armes ainsi que des pierres, des os et des fragments d'ivoire étaient gravés de silhouettes humaines mais su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grottes-ornees-prehistoire/#i_2104

GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 2 994 mots
  •  • 6 médias

La méthode de datation absolue par le radiocarbone (carbone 14), mise au point par Willard Frank Libby vers 1946, a permis de donner un cadre chronologique de plus en plus précis à la préhistoire de Homo sapiens sapiens dont elle couvre l'essentiel de la durée, jusqu'à une quarantaine de milliers d'années avant le présent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-des-grottes-prehistoriques/#i_2104

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La divergence Homme-grands singes africains »  : […] Dans les années 1980, certains molécularistes ont estimé que les changements biologiques au cours du temps se faisaient à vitesse constante (la fameuse notion d'« horloge moléculaire ») : la date de divergence entre les grands singes africains et l'Homme avait donc été estimée à 2 millions d'années (Ma) environ pour certains et jusqu'à 4 Ma pour d'autres. Cette horloge ne pouvait pas fonctionner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hominides/#i_2104

LES IMAGES RUPESTRES DU SAHARA (A. Muzzolini)

  • Écrit par 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC
  •  • 1 506 mots

Des images rupestres sahariennes, le public ne connaît généralement que les peintures du Tassili, popularisées par Henri Lhote grâce à l'exposition qui présenta pour la première fois ces œuvres au musée des Arts décoratifs en 1957. Mais peintures et gravures se comptent désormais par dizaines de milliers sur l'ensemble du Sahara, depuis le Nil jusqu'à l'Atlantique. Pourtant, cette masse documenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-images-rupestres-du-sahara/#i_2104

INDO-PAKISTANAISE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-François JARRIGE
  •  • 16 886 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le « Mésolithique » indien »  : […] Le terme « mésolithique », comme on l'a vu, sert à désigner tantôt un stade intermédiaire entre l'économie de chasse et de cueillette et la production des aliments, tantôt une phase d'évolution des industries lithiques. Dans le deuxième cas, où l'on devrait plutôt utiliser le terme «  épipaléolithique », l'évolution constatée concerne la diminution progressive de la taille des pièces lithiques par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-indo-pakistanaise/#i_2104

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Attribution chrono-culturelle »  : […] L' analyse des 403 pièces lithiques comprenant 112 outils en silex, des 28 pièces osseuses dont des sagaies et des aiguilles, recueillies par l'abbé Glory dans une seule couche d'occupation en plusieurs endroits de la grotte, permet de les attribuer à la phase ancienne du Magdalénien, au Magdalénien II selon la subdivision typologique classique de cette ultime civilisation du Paléolithique supéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lascaux/#i_2104

LINGJING SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Isabelle CREVECOEUR
  •  • 1 402 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le contexte archéologique »  : […] Découvert à la suite du ramassage en surface d’ossements de mammifères fossiles et d’outils taillés, le site de Lingjing n’a fait l’objet d’un programme de fouilles qu’à partir de 2005, programme mené par le Henan Provincial Institute of Cultural Relics and Archaeology. La zone fouillée s’étend sur 551 mètres carrés dans différentes tranchées (T1 à T14). Onze niveaux stratigraphiques ont été défi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-lingjing/#i_2104

LOMEKWI, sites préhistoriques

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES
  •  • 1 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des outils de 3,3 millions d’années  »  : […] L'âge estimé des outils en pierre découverts à Lomekwi 3, autour de 3,3 millions d'années, s'appuie sur un faisceau de données complémentaires faisant appel en particulier aux datations radiométriques des tufs qui encadrent la séquence sédimentaire de Lomekwi . Des données préliminaires sur l'environnement végétal du site indiquent un paysage de prairie arbustive. Les outils ont été découverts à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lomekwi-sites-prehistoriques/#i_2104

LUMINESCENCE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 3 907 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Autres luminescences »  : […] Il existe de nombreuses autres façons de provoquer la luminescence d’un matériau. Par exemple, dans un feu d’artifice, c’est la chaleur atteinte dans la flamme qui provoque l’excitation de sels métalliques qui se désexcitent en émettant des lumières caractéristiques (sodium : jaune ; baryum : vert ; cuivre : bleu ; strontium : rouge, etc.). Lorsque la luminescence est provoquée par l’absorption de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminescence/#i_2104

MISLIYA HOMME DE

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 1 638 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Misliya-1, un fossile éclairant  »  : […] En 2018, l’anthropologue Israel Hershkovitz de l’université de Tel-Aviv et une équipe internationale d’une trentaine de chercheurs (israéliens, français, américains, allemands, espagnols, chinois…) ont décrit, dans la revue scientifique américaine Science , ce nouveau fossile humain, Misliya-1 (nom officiel du fossile), qui s’avère très important puisqu’il s’agit du plus vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-de-misliya/#i_2104

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Nord et Arctique

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 8 869 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le Clovisien, ou Paléoaméricain inférieur »  : […] À la toute fin du xx e  siècle, les progrès dans la précision et la fiabilité de la radiochronologie ont permis de resserrer la chronologie de ces formations en ne conservant que les datations dont le contexte archéologique est bien établi. Le Clovisien, considéré par les partisans d'une chronologie courte comme la plus ancienne formation archéol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-nord-et-arctique/#i_2104

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'évolution des recherches »  : […] Pour évoquer le début des recherches, il faut revenir sur les travaux pionniers de Richard S. MacNeish et de son équipe dans l'État de Tamaulipas, à partir des années 1950, et sur ceux, à peu près contemporains, menés par José Luis Lorenzo dans le cadre du département de Préhistoire, alors nouvellement créé au sein de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (I.N.A.H.). Soutenu par la Nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_2104

PRÉHISTOIRE - Méthodologie

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe RIGAUD, 
  • Jacques TIXIER
  •  • 3 936 mots

Dans le chapitre « Chronologie absolue »  : […] Si, sur les indications de la stratigraphie, il a été possible d'établir un cadre chronologique (chronostratigraphie), il s'agit dans tous les cas d'une chronologie relative. Afin de préciser cette chronologie relative ou de la vérifier, il est nécessaire de recourir aux méthodes de datation absolue. Ces méthodes sont nombreuses mais d'utilisation délicate. Chacune convient mieux à un type de mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-methodologie/#i_2104

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Japon »  : […] Depuis vingt-cinq ans, les progrès des fouilles archéologiques au Japon et l'étude comparative de leurs résultats avec ceux qu'ont obtenus sur le continent asiatique les savants russes et chinois ont considérablement modifié les données établies avant la Seconde Guerre mondiale. Cet article qui a été rédigé en 1972 ne rend évidemment pas compte des développements de l'archéologie japonaise. L'exis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_2104

RADIOCHRONOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 131 mots

La radiochronométrie est une technique de datation fondée sur la propriété des isotopes radioactifs de se désintégrer avec le temps. Les isotopes utilisés en archéologie ont une demi-vie (temps nécessaire pour que la quantité de l'isotope considéré soit diminuée de moitié) allant de quelques milliers d'années à plus d'un million. Le plus connu, le carbone 14 ( 14 C) a une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiochronometrie/#i_2104

SPECTROMÉTRIE, archéologie

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 284 mots

Le terme spectrométrie , étymologiquement mesure des spectres, recouvre en analyse physico-chimique un grand nombre de techniques de caractérisation des matériaux, qui comptent le nombre d'événements en fonction d'une grandeur observable. Ces méthodes analytiques visent à déterminer la composition élémentaire, isotopique, ou à identifier les structures moléculaire et cristall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrometrie-archeologie/#i_2104

STEPPES ART DES

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 4 289 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Révision chronologique »  : […] L'avance chronologique qui revenait à la Chine fut quelque peu contestée lorsqu'on s'aperçut que de nombreux éléments de comparaison pouvaient être attachés à une date plus basse ; certains auteurs rajeunirent aussi le Karasouk. Des dates plus serrées situèrent les impulsions orientales de l'art animalier vers le ix e  siècle avant J.-C., ce qui p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-des-steppes/#i_2104

STERKFONTEIN SITE PRÉHISTORIQUE DE, Afrique du Sud

  • Écrit par 
  • José BRAGA
  •  • 1 831 mots

Dans le chapitre « Les dépôts sédimentaires et leur âge »  : […] Les différents niveaux sédimentaires des sites paléoanthropologiques d'Afrique australe sont datés à partir de l'analyse des très nombreuses espèces animales qu'ils livrent, de leur apparition à leur extinction. En effet, certaines espèces présentent des modifications anatomiques évoluant régulièrement et rapidement. Ces espèces sont comparées à celles qui ont été découvertes dans les sites d'Afri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-prehistorique-de-sterkfontein-afrique-du-sud/#i_2104

TÊTES D'IFÉ (Nigeria)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 318 mots
  •  • 1 média

C'est l'élégant naturalisme des « têtes » qui est l'élément le plus marquant de l'art d'Ifè (Nigeria). Mais cela ne devrait pas faire oublier l'extraordinaire diversité d'un art où se côtoient œuvres naturalistes, expressionnistes ou d'une grande stylisation. Les têtes – en terre cuite ou en « bronze » (en réalité du laiton) – sont en fait l'une des formes d'expression les plus achevées du dévelop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetes-d-ife/#i_2104

THERMOLUMINESCENCE, datation

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE
  •  • 148 mots

La thermoluminescence est un phénomène physique qui permet la datation d'un certain nombre de matériaux archéologiques (céramique, silex, verre...) à condition qu'ils aient été chauffés. Sous l'effet de la radioactivité ambiante, ces matériaux subissent une modification de la répartition de leurs électrons à l'intérieur du réseau cristallin de certains de leurs composants (quartz, zircon). Au labo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoluminescence-datation/#i_2104


Affichage 

Archaïque en Amérique du Nord

dessin

L'Archaïque en Amérique du Nord 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc

photographie

Découverte en 1994, la grotte Chauvet-Pont d'Arc se caractérise par la grande richesse de son bestiaire : si les chevaux et les bisons y figurent, ce sont les animaux tels que les ours, les mammouths, les rhinocéros et les félins (ceux-ci parfois sous forme de frise) qui retiennent d'abord... 

Crédits : Patrick Aventurier/ Getty Images

Afficher

Archaïque en Amérique du Nord
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Félins et rhinocéros, Caverne du Pont d’Arc
Crédits : Patrick Aventurier/ Getty Images

photographie