DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON, Bernard-Marie KoltèsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un monde de solitude

Impossible de dissocier l'œuvre de Bernard-Marie Koltès de celle du metteur en scène Patrice Chéreau. Celui-ci créa la pièce en janvier 1987 au théâtre des Amandiers de Nanterre, avec Laurent Malet (le client) et Isaac de Bankolé (le dealer), qu'il remplaça lors de la reprise, quelques mois plus tard, contrevenant au vœu de l'auteur de faire interpréter le dealer par un acteur noir.

Mais la véritable réussite de Chéreau fut atteinte en 1995, lors d'une nouvelle mise en scène à la Manufacture des Œillets, où il partageait la scène avec Pascal Gregory. Cette fois, au milieu des spectateurs répartis bilatéralement, et parmi lesquels les deux lutteurs allaient parfois s'asseoir pour souffler, le texte se voyait dépouillé de tout effet spectaculaire. La pièce culminait lors d'une séquence dansée, sur un rythme de Massive Attack, piétinement opiniâtre du sol, destiné pour chacun à marquer son territoire, mais où la synchronisation des mouvements des deux êtres semblait renvoyer en négatif l'image d'un désert un instant partagé, avant que ne fasse retour la disjonction du monde.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : écrivain, metteur en scène, maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

David LESCOT, « DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON, Bernard-Marie Koltès - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dans-la-solitude-des-champs-de-coton/