DANS LA JUNGLE DES VILLES, Bertolt BrechtFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La tragédie impossible

L'obscurité sur les motifs du combat n'autorise pas à faire de la pièce une manifestation précoce du théâtre de l'absurde. Ce manque de motivation obéit, selon Brecht, à la loi de la grande ville, où les actes des hommes ne trouvent pas toujours d'explication. La famille de Garga « est venue de la région des savanes dans la jungle de la grande ville ». Là, elle est soumise aux règles de la consommation, sombre dans la misère et se désagrège. Dans un monde où l'argent est maître, les idéaux les plus généreux ne tiennent pas : tout devient jeu de domination et de pouvoir. Sur cet arrière-plan, Brecht polémique avec une idée du théâtre classique allemand – exprimée notamment dans le Don Carlos de Schiller – selon laquelle la liberté de pensée se situant au-dessus des contingences matérielles, elle ne s'achète pas. Cette conception idéaliste, à laquelle adhère Garga au début de la pièce, est dénoncée comme une mystification. À l'opposé, Shlink apparaît comme un pragmatique : connaissant les codes du nouveau monde, il sait les tourner à son avantage. Mais il succombe lui aussi à une illusion lorsqu'il s'imagine trouver confirmation de lui-même dans le combat : dans la jungle des villes, l'isolement est si grand que même le combat ne parvient pas à rassembler les hommes.

Pour donner forme à ce combat, Brecht rompt avec la linéarité de la fable et l'identité clairement dessinée des personnages, tout en privilégiant la notion de conflit. Privée de son substrat traditionnel, l'opposition entre les deux protagonistes, malgré son acuité et son issue fatale, ne peut plus s'inscrire dans un schéma de tragédie, comme si Brecht avait voulu avec cette pièce montrer l'impossibilité du tragique dans l'univers des grandes métropoles.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur au département des arts du spectacle à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-la Défense, traducteur, dramaturge

Classification

Autres références

«  DANS LA JUNGLE DES VILLES, Bertolt Brecht  » est également traité dans :

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une dramaturgie anti-hégélienne »  : […] La critique brechtienne de la forme dramatique du théâtre s'opère d'abord par l'écriture. Dans ce cadre, Homme pour homme (1927), où Brecht soumet la notion de caractère à une expérience dramaturgique, et Dans la jungle des villes (1924), qui questionne l'idée même de conflit, posent les bases d'une dramaturgie anti-hégélienne. Le spectateur d' Homme pour homme est invité à observer le personna […] Lire la suite

Les derniers événements

Sri Lanka. Reprise des combats entre séparatistes tamouls et armée. 11 juin 1990

reprendre les principales villes du nord-est de l'île occupées par les rebelles après l'évacuation du corps expéditionnaire indien, en mars ; mais ceux-ci se réfugient dans la jungle. Principale victime des combats, la population tamoule fuit en masse la région. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Louis BESSON, « DANS LA JUNGLE DES VILLES, Bertolt Brecht - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dans-la-jungle-des-villes/