D'EUGÈNE DELACROIX AU NÉO-IMPRESSIONNISME, Paul SignacFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une pensée marquée par Delacroix

Seurat était mort en 1891, et quelques années plus tard il était tombé dans un certain oubli. Signac regrettait que l'influence de celui qui avait été un maître et un ami ne fût pas davantage reconnue. C'est la publication du Journal de Delacroix, en 1893, qui le poussa à écrire D'Eugène Delacroix au néo-impressionnisme, qui avait pour lui valeur de manifeste. Seurat et Signac avaient en commun une admiration pour Delacroix. La publication du Journal, et en particulier des longs passages où Delacroix théorise son utilisation de la couleur, arrivait donc à son heure : pour Signac, la meilleure défense du néo-impressionnisme consistait à retracer la filiation qui reliait ce mouvement à Delacroix. Aussi fait-il de nombreuses citations du Journal, pour présenter Delacroix comme le prédécesseur direct du néo-impressionnisme, forçant quelque peu l'application de ces citations à la peinture même de Delacroix ainsi que le rapport de Delacroix à l'impressionnisme. Il n'hésite pas à écrire, dans la « note liminaire » qui est aussi le programme de son livre : « Nous tenterons ici, non de défendre le mérite [des peintres divisionnistes, c'est-à-dire néo-impressionnistes], mais de démontrer que leur méthode si décriée est traditionnelle et normale ; qu'elle est entièrement pressentie et presque formulée par Eugène Delacroix, et qu'elle devait fatalement succéder à celle des impressionnistes ».

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « D'EUGÈNE DELACROIX AU NÉO-IMPRESSIONNISME, Paul Signac - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/d-eugene-delacroix-au-neo-impressionnisme/