CYTOCHIMIE

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 331 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'innovation méthodologique »  : […] Mais des outils supplémentaires actuellement utilisés en histologie moléculaire permettent d'observer les molécules in situ. – L'histochimie et l'histoenzymologie regroupent de nombreuses techniques permettant de mettre en évidence différents constituants chimiques des tissus (lipides, glucides, protéines, acides nucléiques, métaux, enzymes, etc.). Depuis les années 1970, l'histochimie a égalemen […] […] Lire la suite

HOPKINS sir FREDERICK GOWLAND (1861-1947)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 789 mots
  •  • 1 média

Biochimiste anglais qui fut le seul parmi ses contemporains à formuler correctement les problèmes de la biochimie et à les présenter d'une manière accessible à la logique et à l'expérimentation. Sa vision d'ensemble des mécanismes biochimiques et de leurs relations avec la vie, de la reproduction, du fonctionnement de la cellule a permis à la biochimie d'émerger et d'exister en tant que discipline […] […] Lire la suite

MÉRISTÈMES

  • Écrit par 
  • Arlette NOUGARÈDE, 
  • Universalis
  •  • 3 236 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aspect cytologique et cytochimique »  : […] L'examen cytologique (Buvat, 1956 ; Catesson, 1964, 1974) révèle, d'autre part, que le cambium est susceptible de variations importantes suivant les saisons. En avril, après le repos hivernal, le cytoplasme dense des initiales fusiformes renferme une multitude de petites vacuoles. Le chondriome est très court. En mai et juin et au début de juillet, les vacuoles s'agrègent en une grande vacuole un […] […] Lire la suite

RASPAIL FRANÇOIS VINCENT (1794-1878)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 572 mots

Né à Carpentras, séminariste à Avignon, le jeune François Vincent Raspail prend parti pour Napoléon lors des Cent-Jours ; il ne lui reste plus, après Waterloo, qu'à quitter le pays pour venir étudier les sciences naturelles à Paris. Dès lors, toute sa vie sera consacrée à une double activité scientifique et politique, qu'il n'acceptera jamais de dissocier. Le principal titre de gloire du savant se […] […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 487 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Cas du développement des œufs holoblastiques »  : […] Les recherches ont surtout porté sur l'utilisation des réserves au cours du développement embryonnaire à partir d'œufs peu chargés en vitellus, c'est-à-dire du type oligolécithe des Échinodermes, de nombreux Mollusques et des Annélides Polychètes. La réserve nutritive est essentiellement protéique. Les plaquettes vitellines ou granules vitellins sont petits et distribués d'une manière sensiblement […] […] Lire la suite