CYANURATION

ARGENT, métal

  • Écrit par 
  • Robert COLLONGUES
  •  • 5 165 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Métallurgie »  : […] Historiquement, le premier procédé d'élaboration de l'argent est la coupellation, connue en Chine plusieurs siècles avant notre ère et introduite en Europe par les Phéniciens. Jusqu'au xvi e  siècle, la métallurgie fut fondée essentiellement sur ce procédé. L'amalgamation, apparue avec la découverte des mines du Mexique, fut très utilisée jusqu'aux environs de 1925. Le procédé de cyanuration fut […] […] Lire la suite

HALOGÈNES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Robert de PAPE
  •  • 6 600 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Pseudohalogènes »  : […] Les pseudohalogènes n'ont pas tous été préparés à l'état libre, mais leurs formes réduites, qui sont les homologues des ions halogénures, sont mieux connues. Les ions pseudohalogénures les plus importants sont l'ion cyanure CN – , l'ion thiocyanate SCN – , l'ion cyanate OCN – et l'ion azoture N – 3  ; l'association des atomes qui les constituent est de nature covalente, avec participation de liai […] […] Lire la suite

OR

  • Écrit par 
  • Paul HAGENMULLER
  •  • 2 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Exploitation des gisements aurifères »  : […] Dérivé des méthodes artisanales des orpailleurs, le procédé du lavage fut longtemps le seul utilisé pour séparer les pépites d'or des sables aurifères. Après projection de jets d'eau plus ou moins puissants, l'or était séparé par lévigation grâce à sa densité généralement très supérieure à celle des boues formées. Ce procédé est pratiquement abandonné aujourd'hui. Les roches aurifères sont soumis […] […] Lire la suite