CUMULUS

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La convection naturelle ou convection libre »  : […] Si la pellicule d'air qui recouvre le sol est plus froide que ce dernier, elle s'échauffe par conduction. Les molécules d'air gagnent alors de l'énergie et s'agitent plus rapidement. Lorsqu'elles entrent en collision avec d'autres molécules d'air, elles leur transmettent une partie de cette énergie et réchauffent ainsi les couches situées au-dessus. Mais l'air est un mauvais conducteur de chaleur, […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 720 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La convection naturelle ou libre »  : […] La convection libre se développe dans un fluide dont certaines parcelles sont potentiellement plus légères que celles situées au-dessus, ce qui se produit, entre autres, lorsqu’un fluide est suffisamment réchauffé par le bas ou refroidi par le haut. Les cellules dites de Bénard formant horizontalement des figures polygonales, observables lorsqu’on fait chauffer de l’eau dans une casserole ou sur […] Lire la suite

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions thermiques »  : […] Les dépressions thermiques se développent généralement dans les régions bénéficiant d’un meilleur ensoleillement ou d’une meilleure capacité à absorber le rayonnement solaire que les régions voisines. Moins dense que son environnement, l’air réchauffé au contact de la surface monte sous l’effet de la poussée d’Archimède, ce qui réduit la pression exercée à cet endroit. Un tel processus est renfo […] Lire la suite

GRÊLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 680 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Structure et formation des particules de grêle »  : […] Les précipitations de grêle sont composées d’une multitude de grêlons, des particules de glace, soit transparentes, soit partiellement ou complètement opaques, plus ou moins sphéroïdales, coniques ou irrégulières dont le diamètre est le plus souvent compris entre 0,5 et 5 centimètres. Mais des grêlons beaucoup plus gros peuvent aussi être observés. Lorsque le diamètre est inférieur à 0,5 centimèt […] Lire la suite

NUAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON, 
  • André VIAUT
  •  • 5 903 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cumulus »  : […] Les cumulus sont nettement séparés, généralement denses et à contours nets. Ils se développent en forme de mamelons, de dômes ou de tours, dont la partie supérieure bourgeonnante ressemble ordinairement à un chou-fleur. Les parties de ces nuages éclairées par le Soleil sont, le plus souvent, d'un blanc éclatant ; leur base, relativement sombre, est sensiblement horizontale. Parfois, les cumulus s […] Lire la suite


Affichage 

Champ de maïs

photographie : Champ de maïs

photographie

Champ de maïs en floraison, comme en témoignent les inflorescences mâles (panicules) apparaissant au sommet des plants C'est à ce stade que les pluies ont un effet décisif sur les rendements de cette plante très exigeante en eau 

Crédits : Michael Busselle/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Cumulus

photographie : Cumulus

photographie

Cumulus mediocris (les nuages plus petits) et cumulus congestus sont des nuages caractéristiques d'une atmosphère instable, qui va rapidement prendre un caractère orageux 

Crédits : J.-P. Chalon

Afficher

Champ de maïs

Champ de maïs
Crédits : Michael Busselle/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Cumulus

Cumulus
Crédits : J.-P. Chalon

photographie