CRYOGÉNIE ou PRODUCTION DU FROID

CHARLES TELLIER ET LA CHAÎNE DU FROID

  • Écrit par 
  • Paul FOURNIER
  •  • 237 mots
  •  • 1 média

Le Français Charles Tellier (Amiens, 1828-Auteuil, 1913 ), spécialiste des applications du froid artificiel et des premiers matériels frigorifiques, installe trois machines à compression d'éther méthylique sur un vieux voilier transformé en bateau à vapeur. Il isole ensuite la cale de ce bateau (qu'il appellera le Frigorifique ) pour y maintenir artificiellement, en tout temps et sous toutes les l […] Lire la suite

FROID, physique

  • Écrit par 
  • Jean MATRICON, 
  • Georges WAYSAND
  •  • 4 032 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les techniques cryogéniques  »  : […] Les générateurs de froid les plus universellement répandus, dans les foyers comme dans les grands centres de conditionnement agroalimentaire, utilisent les échanges thermiques d'un fluide circulant en circuit fermé, alternativement comprimé et détendu. Durant la compression, sa température s'élève (comme dans une pompe à air), mais la pression est suffisamment forte pour qu'il se liquéfie ; on le […] Lire la suite

GIAUQUE WILLIAM FRANCIS (1895-1982)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 359 mots

Physico-chimiste américain né à Niagara Falls (Canada), mort à Berkeley (Californie). William Francis Giauque soutient en 1922 sa thèse de doctorat à l'université de Berkeley, où il effectuera toute sa carrière scientifique : il y est nommé assistant en 1922, professeur la même année, et y prend sa retraite en 1962. Théoricien de talent et excellent expérimentateur, Giauque va appliquer avec succè […] Lire la suite

SOUFFLERIES

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ
  •  • 6 230 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La soufflerie ETW (European Transonic Wind Tunnel) de Cologne (Allemagne) »  : […] Afin d’obtenir un nombre de Reynolds élevé, proche de celui qui caractérise les gros porteurs civils actuels, on choisit de jouer aussi sur la viscosité dynamique μ de l’air, qui est proportionnelle à la racine carrée de la température. En refroidissant le circuit, on obtient une soufflerie cryogénique. Non seulement le nombre de Reynolds augmente, en raison de la viscosité qui diminue (car si […] Lire la suite

TELLIER CHARLES (1828-1913)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 394 mots
  •  • 1 média

Surnommé le « père du froid », l'ingénieur français autodidacte Charles Tellier a marqué l'histoire des techniques par ses travaux sur la conservation des aliments, ainsi que sur les divers usages de l'ammoniac dans les transports et l'énergie. Charles Tellier est né le 29 juin 1828 à Amiens dans la Somme. Un premier brevet lui est délivré en 1859 pour l'obtention de froid à partir de l'éther mét […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Le Frigorifique

Le Frigorifique

photographie

Gravure représentant le Frigorifique, vieux voilier transformé en bateau à vapeur et aménagé par Charles Tellier (1828-1913) pour pouvoir conserver, lors d'un voyage transatlantique, trente tonnes de viande Avec cette traversée (Rouen, 20 septembre-Buenos Aires, 25 décembre 1876), Tellier... 

Crédits : AFF/ D.R.

Afficher

Réservoir de stockage cryogénique

Réservoir de stockage cryogénique

dessin

Coupe d'un réservoir de stockage cryogénique à double intégrité 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le Frigorifique

Le Frigorifique
Crédits : AFF/ D.R.

photographie

Réservoir de stockage cryogénique

Réservoir de stockage cryogénique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin