CROSSING-OVER, génétique

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La fécondation normale (ou euzygotie) »  : […] Un être sexué, mâle ou femelle, ne peut pas donner à son futur descendant tout ce qu'il a reçu lui-même de son père et de sa mère. S'il en allait ainsi un zygote serait équipé du programme de ses quatre grands-parents. Il en est autrement à cause d'un des phénomènes les plus curieux de la biologie, la réduction chromatique ou méiose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_514

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Familles multigéniques, recombinaisons génétiques et évolution »  : […] Les familles multigéniques sont composées d'un nombre pouvant varier de quelques unités à quelques centaines de gènes et pseudogènes partiellement homologues, localisés en une même région chromosomique ou dispersés sur tous les chromosomes. Dans le cas d'une famille multigénique « géographiquement » localisée, des appariements entre des séquences partiellement homologues non alléliques (c'est-à-d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_514

HÉMOGLOBINOPATHIES

  • Écrit par 
  • Michel COHEN-SOLAL, 
  • Jean-Claude DREYFUS
  •  • 3 864 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mécanisme des mutations »  : […] Une mutation est un événement qui se produit dans le gène de structure au niveau du génome et vient en modifier de manière définitive et plus ou moins importante la structure et de là retentit sur la protéine dont il commande la synthèse. Une mutation ponctuelle consiste dans le changement d'une seule des bases d'un gène. Ce sont des mutations de ce type qui sont responsables le plus généralement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobinopathies/#i_514

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Redistribution à la gamétogenèse »  : […] La formation des gamètes ou cellules germinales est obtenue par une forme particulière de division cellulaire. C'est une division réductrice du nombre chromosomique (passage de la diploïdie, [2  n  chromosomes], à l'haploïdie [ n  chromosomes]). Cette division (cf.  chromosomes - La méïose) qui s'effectue en deux temps est extrê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_514

MULLER HERMANN JOSEPH (1890-1967)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 577 mots

Biologiste et généticien américain né à New York. Élève de E. B. Wilson dont le laboratoire était voisin de celui de T. H. Morgan, Muller entra dans le laboratoire de celui-ci, la fameuse « fly-room » ; ensuite, avec les autres collaborateurs de Morgan, il fut engagé dans le « fly-work », c'est-à-dire les recherches centrées sur l'hérédité chez la drosophile. Il a été successivement professeur à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-joseph-muller/#i_514

MÉIOSE

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD, 
  • Denise ZICKLER
  •  • 4 668 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Liaisons géniques »  : […] Lorsqu'on réalise un croisement impliquant deux couples d'allèles occupant des loci voisins sur un même chromosome, on n'observe pas une ségrégation indépendante de ces gènes : les génotypes parentaux sont le plus souvent conservés à la méiose. Le tableau 3 donne un exemple de liaison absolue entre deux gènes chez la drosophile. À l'issue de backcross entre des individus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meiose/#i_514


Affichage 

Croisement impliquant deux gènes liés

dessin

Croisement impliquant deux gènes liés chez la levure 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lysogénisation

diaporama

Lysogénisation 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tétrade

dessin

Schématisation d'un crossing-over À la méiose, les chromosomes homologues, formés chacun (un bleu, un blanc) de 2 chromatides s'apparient Cela permet l'entrecroisement de chromatides jointives et l'échange de portions entre les chromatides entrecroisées 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Croisement impliquant deux gènes liés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lysogénisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tétrade
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin