ALBIGEOIS (CROISADE CONTRE LES)

Médias de l’article

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Inquisition

Inquisition
Crédits : E. Lessing/ AKG

photographie


Les derniers soubresauts hérétiques. Montségur (1230-1244)

À partir de 1229, la lutte de l'Église contre les hérétiques prit la forme de l'Inquisition, organisée par le pape Grégoire IX en 1233 et confiée aux ordres mendiants – et surtout aux dominicains. Elle se heurta à une résistance clandestine. Il y eut pourtant des violences dans les villes, à Narbonne (1233-1235), à Cordes (1233), à Albi (1234), et surtout à Toulouse d'où les dominicains furent expulsés en novembre 1235. Les victoires de Saint Louis sur les Anglais à Taillebourg et à Saintes persuadèrent le comte, qui avait repris la lutte, de faire la paix avec le roi (1242). Désormais et jusqu'à sa mort, il lui resta soumis et persécuta à son tour les hérétiques.

Inquisition

Inquisition

photographie

L'ordre des Dominicains prit une part active au tribunal de l'Inquisition créé par la papauté au début du XIIIe siècle. Pedro Berruguete, Autodafé présidé par Domingo de Guzmán (saint Dominique), huile sur bois, vers 1495. Musée du Prado, Madrid. 

Crédits : E. Lessing/ AKG

Afficher

Un millier de cathares s'étaient réfugiés dans le château de Montségur, vaste forteresse sur un piton dans le comté de Foix. Montségur résista près d'un an, du 13 mai 1243 au 14 mars 1244. Les deux cents hommes et femmes qui y étaient restés et qui refusèrent d'abjurer le catharisme furent brûlés le 16 mars 1244. Cet épisode militaire local marque traditionnellement la fin de la résistance armée des cathares. Une auréole légendaire continue d'entourer cet épilogue héroïque et tragique de la croisade contre les albigeois.

La croisade contre les albigeois soulève interrogations et passions. Les origines de la croisade, les caractères de la lutte et la personnalité de certains protagonistes – Raimond VI surtout – les raisons de la défaite finale des Méridionaux, l'importance des conséquences du conflit pour l'Église, pour le Languedoc et l'unité française, restent sujets à contestations et même à affrontements scientifiques, idéologiques, sentimentaux.

Les origines de la croisade mettent en cause l'importance de l'hérésie d'une part, les motifs des croisés de l'autre. Il semble qu'il ne faille ni exagérer ni minimiser le nombre et l'influence des hérétiques en Languedoc. Par-delà la force de leurs convictions et le caractère radical de leur opposition à l'Église, les hérétiques furent dangereux pour leurs ennemis parce que l'hérésie avait cristallisé les mécontentements politiques et sociau[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALBIGEOIS CROISADE CONTRE LES  » est également traité dans :

CROISADE CONTRE LES ALBIGEOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurent ALBARET
  •  • 752 mots

1145 Le cistercien Bernard de Clairvaux organise une mission de prédication à Toulouse et dans l'Albigeois. Il découvre à Verfeil une dissidence religieuse qui revendique une filiation apostolique et rejette les sacrements de l' Église . Il la nomme l'hérésie des « albigeois ». 1179 Le concile de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albigeois-reperes-chronologiques/

CARCASSONNE

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE, 
  • Laurent VIALA
  •  • 949 mots
  •  • 3 médias

Mais l'hérésie cathare met un terme à ce rayonnement urbain. Lors du siège de 1209, les croisés menés par Simon de Montfort prennent la Cité, qui est alors rattachée à la couronne de France. À partir de 1248, après que le dernier des Trencavel eut définitivement renoncé à ses droits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carcassonne/#i_3204

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Décadence du catharisme »  : […] prononcées en Languedoc comme en Lombardie ; envois de commissions apostoliques ; efforts de dissuasion. Tout cela aboutit en Languedoc à l'entreprise de la croisade albigeoise, qui, victorieuse par les armes, recouvre en fait un échec religieux. Pour triompher des cathares, Rome crée l'Inquisition, avec l'aide des frères prêcheurs et mineurs (1233 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_3204

DOMINICAINS

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 3 393 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le fondateur : Dominique de Caleruega »  : […] s'appuie sur une expérience de prédication, inaugurée neuf ans plus tôt, en pays albigeois. Traversant le midi de la France, l'évêque castillan d'Osma et le sous-prieur de son chapitre, Dominique de Caleruega, s'étaient joints en effet en 1206 au groupe d'abbés cisterciens mandatés par Innocent III pour mener campagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominicains/#i_3204

DOMINIQUE saint (1170 env.-1221)

  • Écrit par 
  • Sebastian BULLOUGH
  •  • 822 mots

de Raimond VI, comte de Toulouse. Le pape lance aux princes chrétiens un appel à la croisade, sous le commandement de Simon de Montfort. Dominique, bientôt rejoint par six autres frères, poursuit néanmoins sa mission dans la région de Prouilhe tandis que la guerre contre les Albigeois se déchaîne, jusqu'à la victoire de Simon de Montfort à Muret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-saint-1170-env-1221/#i_3204

FOIX COMTÉ DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 479 mots
  •  • 1 média

Ancienne principauté française confinant au Languedoc à l'est, à la Gascogne à l'ouest et à la Catalogne au sud, le comté de Foix correspondait approximativement au bassin de l'Ariège et comprenait deux régions séparées par la barrière calcaire du Plantaurel. Au sud, le haut comté occupait l'endroit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comte-de-foix/#i_3204

FOLQUET DE MARSEILLE (1160 env.-1231)

  • Écrit par 
  • Charles CAMPROUX
  •  • 373 mots

Évêque de Toulouse et troubadour. Par son activité poétique, Folquet de Marseille appartient à la quatrième génération connue des troubadours (1175-1200). Fils d'un riche marchand génois établi à Marseille, il continue le métier de son père jusque pendant les dernières années de son activité poétique. Il est l'ami de plusieurs grands : le roi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folquet-de-marseille/#i_3204

INNOCENT III, GIOVANNI LOTARIO comte de SEGNI (1160-1216) pape (1198-1216)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 048 mots

Lothaire, de la famille des comtes de Segni, élu pape le 8 janvier 1198 sous le nom d'Innocent III, est considéré comme le plus grand pontife du Moyen Âge. Il étudia la théologie à Paris et le droit canonique à Bologne, puis fit carrière à la curie et fut nommé cardinal en 1190. Intellectuel et homme d'action, préoccupé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-lotario-innocent-iii/#i_3204

LANGUEDOC, histoire

  • Écrit par 
  • Jean SENTOU
  •  • 2 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La croisade contre les albigeois »  : […] L'Église, dirigée par Innocent III, ne pouvait tolérer le triomphe d'une telle hérésie. Voyant que les prédications de saint Dominique n'obtenaient pas de résultats tangibles, elle se décida à organiser, en 1209, une véritable croisade, qui devait permettre aux seigneurs de la France du Nord d'envahir le Languedoc, de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/languedoc-histoire/#i_3204

LOUIS VIII LE LION (1187-1226) roi de France (1223-1226)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Monté sur le trône de France en 1223, il consacre son court règne à étendre le pouvoir royal au Poitou, dont il s'empare en 1224, puis au Languedoc. Il lance ainsi avec succès une croisade contre les albigeois en 1226, capturant la plus grande forteresse d'Avignon. Malade, il décide de rentrer à Paris mais meurt en chemin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-viii-le-lion/#i_3204

MONTSÉGUR CHÂTEAU DE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 412 mots

Bâti sur un piton calcaire (1 060 m d'altitude) dans les Pyrénées ariégeoises, à trente kilomètres à l'est de Foix, le site du château de Montségur est grandiose et permet de dominer tout le pays d'Olmes (Lavelanet-Mirepoix). Trois châteaux s'y succèdent du xie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chateau-de-montsegur/#i_3204

PEIRE CARDENAL (1180-1278)

  • Écrit par 
  • Charles CAMPROUX
  •  • 639 mots

Né de parents nobles au Puy-en-Velay, une des capitales intellectuelles et religieuses du temps, Peire Cardenal appartient au siècle d'or occitan et compte parmi les plus intransigeants adversaires de la domination française et de la domination cléricale. Jusqu'à vingt ans, il étudie à l'université de Saint-Maiol, au moment où le fameux troubadour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peire-cardenal/#i_3204

RAYMOND VI (1156-1222) comte de Toulouse (1194-1222)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 290 mots

cathares du Languedoc. En 1209, le pape Innocent III réagit en lançant la croisade des albigeois. Le comte de Toulouse finit par s'y rallier, apparemment par pénitence. Les armées croisées, composées en majorité de Français du Nord à la recherche de terres dans le Sud, sont placées sous le commandement du seigneur Simon de Montfort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-vi/#i_3204

Pour citer l’article

Jacques LE GOFF, « ALBIGEOIS (CROISADE CONTRE LES) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisade-contre-les-albigeois/