UNGARETTI GIUSEPPE (1888-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ingénieur de recherche en littérature générale et comparée à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, traductrice

Classification


Autres références

«  UNGARETTI GIUSEPPE (1888-1970)  » est également traité dans :

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Une intériorité inquiète : Saba, Ungaretti, Montale »  : […] Un panorama de la poésie du xx e  siècle, fût-il succinct, ne peut se priver de la mention des futuristes. On peut les assimiler aux poètes de la première génération : Marinetti (1876-1944), P.  Buzzi (1874-1956), A.  Soffici (1879-1965), L.  Folgore (1888-1966), A.  Palazzeschi, surtout (1885-1974), tentent de faire sauter l'édifice de la poésie traditionnelle. Ils s'en prennent à la constitution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_43630

NÉO-CLASSICISME (littérature)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 010 mots

Il semble aller de soi que le néo-classicisme se définit par rapport au classicisme. Or, au moins en littérature, ce dernier est une notion étroite, d'ailleurs problématique : elle ne vaudrait que pour la France, et durant une courte période (les années 1660-1680). Faut-il en déduire qu'il n'y aurait de néo-classicisme que français, ou en rapport avec le modèle français ? Au contraire, l'expressi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-litterature/#i_43630

SENTIMENT DU TEMPS, Giuseppe Ungaretti - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SIMEONE
  •  • 700 mots
  •  • 1 média

Publié en 1936, Sentiment du temps est le troisième recueil de Giuseppe Ungaretti (1888-1970) . Mais dans Vie d'un homme , où se trouve réorganisée son œuvre poétique intégrale, il constitue le livre second. Situé entre L'Allégresse (1931, qui prend source dans Allégresse des naufrages paru en 1919) et La Douleur (1947), il est le livre central, né de la quintessence de la poésie ungarettienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment-du-temps/#i_43630

Pour citer l’article

Angélique LEVI, « UNGARETTI GIUSEPPE - (1888-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-ungaretti/