CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Crises financières et économiques (1980-2012)

Crises financières et économiques (1980-2012)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980
Crédits : Greg Smith/ Corbis/ Getty Images

photographie

Crise économique en Argentine en 2001

Crise économique en Argentine en 2001
Crédits : Paulo Fridman/ Corbis/ Getty Images

photographie


À l'origine des crises : un petit nombre de mécanismes

Les crises financières récentes ont pris des formes variées : crises boursières, crises immobilières, crises bancaires, crises de change, crises des dettes souveraines. L'analyse économique a cependant permis de montrer que, au-delà de leur diversité, ces crises ont obéi à un petit nombre de mécanismes fondamentaux.

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980

Photographie

Au milieu des années 1980, confronté à un important déficit fiscal, le gouvernement péruvien décide la nationalisation du système bancaire, ce qui renforce son isolement face aux marchés financiers internationaux. Les taux d'inflation deviennent astronomiques (1 772 p. 100 en 1988 ; 7 649... 

Crédits : Greg Smith/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Tout d'abord, les crises financières contemporaines ont une cause commune :la mise en œuvre des politiques néolibérales depuis les années 1970. L'existence d'une relation directe entre les politiques de libéralisation financière et l'accélération des crises est reconnue par la plupart des économistes. Ainsi, Graciela Kaminsky et Carmen Reinhart, deux économistes du F.M.I., ont montré dans un article de 1999 que la plupart des crises bancaires des pays dits « émergents » ont été précédées par des politiques de libéralisation financière. Joseph Stiglitz, ancien vice-président et économiste en chef de la Banque mondiale, a montré dans La Grande Désillusion (2002) que les politiques de libéralisation radicale imposées par le F.M.I. sont une des grandes causes des crises financières des pays asiatiques et de Russie en 1997-1998.

Les politiques de libéralisation financière se caractérisent par quatre dispositions principales :

– libéralisation des opérations bancaires (par exemple, fin du contrôle du crédit) ;

– ouverture du marché boursier (liberté totale donnée aux investisseurs étrangers) ;

– ouverture du compte de capital (absence de contrôle des mouvements de capitaux avec l'étranger) ;

– libéralisation du marché des changes (absence de contrôle des achats et des ventes des devises étrangères).

Plusieurs mécanismes sont à l'origine de ces effets déstabilisants de la finance libéralisée. En premier lieu, les politiques de libéralisation autorisent les prises de risque excessives des acteurs bancaires et financiers, qui ont tendance à prendre d'autant plus de risques que la co [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur d'économie à l'université de Paris-XIII-Villetaneuse

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique PLIHON, « CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-economiques-1980-2012/