COÛT

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 5 886 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Modération salariale et distribution des richesses »  : […] L'Allemagne reste, malgré des inflexions constatées depuis 2000, un pays où les coûts salariaux restent élevés. Le salarié allemand à temps plein gagne en 2010 en moyenne quelque 3 250 euros bruts par mois. Le coût horaire moyen total dans le secteur privé s'élevait au quatrième trimestre de 2009 à 30,90 euros, soit moins que celui de pays comme la Belgique, le Luxembourg, l'Autriche, la Finlande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-economie-allemande-depuis-la-reunification/#i_5327

CHARBON - Industrie charbonnière

  • Écrit par 
  • Michel BENECH, 
  • Pierre BERTE, 
  • Jacques BONNET, 
  • Robert PENTEL
  •  • 11 874 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Europe occidentale »  : […] En Europe occidentale, l'exploitation charbonnière est très ancienne. En 1865, le Royaume-Uni extrayait près de 100 millions de tonnes et était le plus gros producteur mondial (20 Mt alors en Allemagne) ; en 1900, il en produisait 229 Mt, sur un total mondial de 696 Mt, ayant été dépassé par les États-Unis dès 1897. En 1913, sa production (292 Mt) représentait encore un quart de celle du monde : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charbon-industrie-charbonniere/#i_5327

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les limites économiques de l'intégration »  : […] Elles sont liées aux coûts de conception et de fabrication des circuits. –  Le coût des unités de production des circuits intégrés croît de manière exponentielle : aux équipements de haute précision, il faut y ajouter le prix des bâtiments spécifiques (salles blanches présentant de très faibles quantités de poussières de plus d'un micromètre, planchers antivibrations, etc.). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/#i_5327

CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 3 412 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Économie du cloud »  : […] Le cloud computing permet de créer le service informatique adapté aux besoins des utilisateurs et de réduire les coûts associés. Son principe de fonctionnement peut être modifié à l'infini mais dépend des types de clients et des services qu'ils demandent. Si le client est une entreprise, d'évidentes questions de confidentialité se posent et la solution cloud doit être clairement réservée à son us […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloud-computing-informatique-dans-les-nuages/#i_5327

COASE RONALD HARRY (1910-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 306 mots

Dans le chapitre « La nature de la firme »  : […] Né le 29 décembre 1910 à Middlesex (Grande-Bretagne), Ronald Coase est diplômé de la London School of Economics où il enseigne de 1932 à 1951 en même temps qu'il rédige ses premiers articles, souvent à la frontière du droit et de l'économie. Dans les années 1930, il traverse une première fois l'Atlantique pour interroger les dirigeants de grandes entreprises (Ford, General Motors, Union Carbide) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-harry-coase/#i_5327

COMPTABILITÉ - Analyse financière

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 3 633 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Performance de l'entreprise et création de valeur »  : […] Cependant, un développement majeur de l'analyse financière a été apporté par l'introduction du concept de création de valeur actionnariale. Cette approche se traduit par la prise en compte systématique de la valorisation du capital de l'entreprise. Celle-ci se traduit soit par l'augmentation du cours boursier et de la capitalisation boursière (cours unitaire de l'action multiplié par le nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-analyse-financiere/#i_5327

COÛTS DE PRODUCTION

  • Écrit par 
  • Nicolas COUDERC
  •  • 1 496 mots

Pour produire, une entreprise utilise ce que les économistes appellent des facteurs de production : main-d'œuvre (facteur travail), équipements, machines, etc. (facteur capital). La relation existant entre la production et les quantités de facteurs de production utilisées peut être exprimée sous la forme d'une fonction mathématique appelée fonction de production. Celle-ci permet d'étudier, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-production/#i_5327

COÛTS DE TRANSACTION

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 5 298 mots

Dans le chapitre « Le problème de la coordination »  : […] C'est cette dernière question qui va marquer la rupture profonde introduite par l'économie des coûts de transaction par rapport aux raisonnements traditionnels. Les économistes classiques puis néo-classiques ont cru trouver la réponse au problème smithien de la coordination dans l'idée du marché comme « main invisible » organisant la diversité des échanges. En posant la question des coûts de fonc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couts-de-transaction/#i_5327

COÛT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Xavier GREFFE
  •  • 4 114 mots

Tout agent économique supporte normalement sur le marché les coûts liés à son comportement. Mais il peut se trouver que certains coûts échappent à la sanction du marché. On dit alors des premiers coûts qu'ils sont privés , des seconds qu'ils sont externes à l'agent considéré, et de l'ensemble de ces coûts, privés et externes, qu'il s'agit du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cout-social/#i_5327

DISTRIBUTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc FILSER
  •  • 6 975 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le choix de la longueur du canal »  : […] La longueur du canal est définie par le nombre d'institutions qui participent à la circulation du produit entre le producteur et l'acheteur final. On oppose classiquement le canal court, dans lequel une seule institution (le plus souvent un détaillant) sert d'intermédiaire entre le producteur et l'acheteur final, et le canal long, dans lequel le produit transite par des intermédiaires, tels que de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distribution-economie/#i_5327

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « La théorie »  : […] La pureté qui est ici en cause, c'est la rationalité, l'essence des choses étudiées. On a déjà évoqué Léon Walras, l'auteur des Éléments d'économie pure (1871) ; il eut, après Cournot (1838), l'intuition que le langage mathématique était, par sa rigueur, apte à exprimer le problème économique. Ce point de vue fut amélioré encore par le successeur de Walras à l'université de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie/#i_5327

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les économies d'échelle »  : […] Dans une première approche, la taille et le nombre d'entreprises dans un secteur d'activité reflètent l'ampleur des économies d'échelle , terme utilisé pour indiquer le lien entre le niveau global de la production d'une entreprise et son coût unitaire (coût total rapporté au volume de la production). On dit qu'il y a des économies d'échelle si le coût unitaire baisse lorsque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-industrielle/#i_5327

ÉCONOMIE SOUTERRAINE

  • Écrit par 
  • Philippe BARTHÉLÉMY
  •  • 7 256 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dans les pays occidentaux »  : […] Dans les pays occidentaux, l'économie souterraine se présente en premier lieu comme un moyen d'échapper à l'impôt, aux cotisations sociales ou aux divers règlements. C'est une illustration particulière de l'adage selon lequel « trop d'impôt, tue l'impôt ». Dans cette logique, plus l'écart entre le coût du travail dans les économies officielles et non officielles est grand, plus l'incitation à tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-souterraine/#i_5327

ÉDUCATION - Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 976 mots

Dans le chapitre « Analyse théorique de l'investissement en capital humain »  : […] La théorie économique de la demande d'éducation, due à Gary Becker, repose sur l'idée que les individus déterminent leur parcours scolaire et universitaire de façon rationnelle, en fonction du rendement de l'investissement en capital humain qu'il représente. Ce rendement est la différence entre les bénéfices de l'éducation, qui incluent notamment des revenus du travail plus élevés reflétant la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-economie-de-l-education/#i_5327

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Dans le chapitre « La théorie des coûts de transaction »  : […] La théorie des coûts de transaction voit dans la firme un mode de réduction des coûts de coordination et de lutte contre l'opportunisme. Elle trouve son origine dans les travaux de Ronald Coase (1937) qui pose la question suivante : pourquoi, dans le monde réel, contrairement au modèle néo-classique, les marchés n'assurent-ils pas la coordination de l'ensemble des activités économiques ? Autremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_5327

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers un dépassement du principe pollueur-payeur »  : […] En termes économiques, les ressources environnementales et naturelles, synthétisées sous le vocable de « capital naturel » (Daly, 1994), peuvent être considérées à la fois comme facteur de production et comme composante de l'utilité ou du bien-être. Les dégradations environnementales ont traditionnellement été traitées, par les économistes, comme des problèmes d'externalité négative. Dans cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-environnement-et-economie/#i_5327

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX
  •  • 6 152 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le concept d'effet externe »  : […] Arthur Cecil Pigou, en 1920, donne de l'effet externe la définition suivante : « L'essence du phénomène est qu'une personne A, en même temps qu'elle fournit à une autre personne B un service déterminé pour lequel elle reçoit un paiement, procure par là même des avantages ou des inconvénients d'une nature telle qu'un paiement ne puisse être imposé à ceux qui en bénéficient ni une compensation préle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-l-environnement/#i_5327

GESTION FINANCIÈRE - Comptabilité de gestion

  • Écrit par 
  • Henri BOUQUIN
  •  • 4 650 mots

Dans le chapitre « Comment modéliser la consommation des ressources d'une organisation ? »  : […] À quoi un manager s'intéresse-t-il et quelles informations la comptabilité de gestion doit-elle lui fournir ? La question est complexe car les besoins des managers sont multiples et ils changent. Certains sont récurrents, comme la connaissance du résultat mensuel d'un produit, d'autres sont ponctuels ou exceptionnels, comme le suivi des coûts d'un projet. Des questions multiples surgissent : d'où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-financiere-comptabilite-de-gestion/#i_5327

JEUX OLYMPIQUES - Le coût des Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 996 mots

Au moment de dresser le bilan financier des Jeux de Montréal, en 1976 , un douloureux constat s'impose : ceux-ci laissent un déficit abyssal : 990 millions de dollars. Les organisateurs furent certes confrontés à de lourds problèmes (grèves sur les chantiers, panique économique mondiale à la suite du premier choc pétrolier), mais il n'en reste pas moins que la Ville de Montréal a accumulé une dett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-le-cout-des-jeux/#i_5327

MARCHÉS DE DROITS À POLLUER

  • Écrit par 
  • Stéphanie MONJON
  •  • 836 mots

Un marché de droits à polluer, encore appelé marché de permis négociables, est un instrument économique de politique environnementale qui vise à limiter le niveau global de rejets polluants en répartissant les coûts à supporter pour respecter cette contrainte de manière efficace. L'idée de marché de permis négociables est née à la fin des années 1960, à la suite des travaux de Ronald Coase (Prix N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marches-de-droits-a-polluer/#i_5327

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'indemnisation des dommages  »  : […] La nature des dommages à indemniser est très variée. Les économistes distinguent, d'une part, le coût de la lutte, du nettoyage et de la restauration, d'autre part, des dommages économiques, marchands ou non. Ces derniers comprennent les pertes économiques, les pertes d'aménité (d'agrément) et, enfin, les dommages écologiques au sens strict. Pour des raisons de chronologie, et compte tenu de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_5327

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  • , Universalis
  •  • 9 748 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'épreuve de force au partenariat »  : […] La situation créée dans la plupart des pays industrialisés dès la fin des années 1980 a joué pleinement en faveur des représentants des malades, au point que le monde associatif est aujourd'hui partenaire des prises de décision des autorités sanitaires. Son dynamisme et ses revendications n'ont pas, dans un premier temps, été en confrontation avec les intérêts des firmes pharmaceutiques. Il n'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medicaments/#i_5327

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre «  L'essor de la microélectronique  »  : […] La microélectronique a progressé de plus de cent millions de fois depuis ses origines, vers la fin des années 1960, jusqu'au milieu des années 2000 (fig. 2 ) grâce à la conjonction de quatre facteurs. Le premier facteur, le plus connu, est l' intégration de plus en plus élevée, grâce à la miniaturisation, de circuits « actifs » sur un même support, la puce de silicium (un mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_5327

LA NATURE DE LA FIRME, Ronald Harry Coase - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 986 mots

Dans le chapitre « Expliquer l'existence des firmes »  : […] Coase part d'une question faussement naïve : pourquoi la coordination entre agents économiques quant à l'usage des ressources se fait-elle tantôt par le marché, tantôt par les firmes, et donc, pourquoi existe-t-il des organisations telles que les firmes dans une économie de marché (partie I) ? Cela tient, selon lui, aux coûts d'utilisation du mécanisme de prix (parties II et III) et d'accès au ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nature-de-la-firme/#i_5327

NORD MER DU

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 4 422 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Problèmes économiques et fiscaux »  : […] La mer du Nord est une mer difficile. La réalité quotidienne confirme souvent les prévisions les plus pessimistes en matière d'amortissements et de coûts d' exploitation, en particulier dans le secteur septentrional, plus éloigné des bases, dans une mer plus profonde et plus difficile. Les investissements sont élevés. Ainsi, au début des années 1990, un forage d'exploration à une profondeur de 3  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-du-nord/#i_5327

PÉRIURBANISATION

  • Écrit par 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'argument économique »  : […] La vulnérabilité du mode de développement périurbain au regard des questions énergétiques et économiques pose également question. L'élément sur lequel repose ce système de ville étalée est l'automobile. Or le coût de l'énergie et les niveaux de ressources ne sont pas stables. On peut donc s'interroger sur la viabilité à long terme du périurbain fondé sur une consommation sans limite de ressources […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/periurbanisation/#i_5327

POINT MORT, comptabilité

  • Écrit par 
  • Pierre LASSÈGUE
  •  • 420 mots

Toute activité économique de production entraîne deux sortes de coûts : des coûts fixes, indépendants (dans un certain intervalle) de la quantité produite, et des coûts variables, proportionnels à cette quantité. Pour simplifier, les praticiens se contentent d'une approximation linéaire du problème ; les coûts variables sont proportionnels à la quantité produite (fonction linéaire), donc le coût t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/point-mort-comptabilite/#i_5327

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Les analyses coût/efficacité et coût/bénéfice des stratégies médicales et sanitaires »  : […] Dans les secteurs d'activité dont la régulation échappe pour partie au marché, le calcul économique formalisé, dont l'outil de référence est l'analyse coût-bénéfice, permet de comparer des usages alternatifs des ressources et d'identifier les stratégies qui maximisent le « surplus social net », c'est-à-dire la différence entre les coûts et les avantages totaux pour la collectivité. Les revues sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_5327

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 789 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Étude d'impact et multiplicateur »  : […] Pour les jeux Olympiques, les villes candidates font réaliser une étude d'impact économique de l'événement sportif qui ignore souvent certains coûts ainsi que les effets d'éviction et qui surestime les gains pour satisfaire le commanditaire. Chaque ville candidate procédant de même, il s'ensuit une surenchère aux retombées positives affichées pour essayer d'obtenir l'attribution de l'événement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-economie/#i_5327

TUNNEL SOUS LA MANCHE

  • Écrit par 
  • Laurent BONNAUD
  •  • 9 370 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L’assainissement financier »  : […] La liaison transmanche a coûté deux tiers de plus que prévu. Le coût de la construction avait été initialement estimé à quelque 10 milliards d’euros. Les dépassements de coûts sur le chantier proprement dit ont été de l’ordre de 20 p.100. À ces sommes, il convient d’ajouter les intérêts et frais financiers, gonflés par le retard d’un an du chantier. Enfin, la mise au point de matériels roulants s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnel-sous-la-manche/#i_5327

WIESER FRIEDRICH VON (1851-1926)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 485 mots

Dans ses principaux ouvrages —  L'Origine et les lois principales de la valeur économique ( Ursprung und Hauptgesetze des wirtschaftlichen Wertes , 1894) et La Valeur naturelle ( Der natürliche Wert , 1889) — ,Wieser, disciple de Menger, prolonge dans trois directions essentielles la doctrine de celui-ci. Tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-von-wieser/#i_5327