COÛT SOCIAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Intervention de l'État ou jeu du marché ?

Faut-il ou non corriger l'existence des coûts sociaux ou/et compenser les dommages ressentis par certains agents à cette occasion ? Ce problème est fondamental pour l'analyse économique et se retrouve à la base des débats les plus célèbres sur la nécessité ou non de corriger le fonctionnement des marchés ainsi que sur l'intervention de l'État.

Pour les uns, l'existence de coûts sociaux met en cause la capacité du marché à réaliser des situations optimales pour l'ensemble des agents et conduit à faire intervenir l'État ; ce dernier réduira la taille des activités à l'origine de ce processus, ou bien les interdira, ou bien encore les laissera subsister au prix d'un système de compensation des dommages ainsi entraînés. La position la plus traditionnelle est ici celle d'Arthur C. Pigou, aux yeux de qui l'existence d'un coût social était une condition suffisante pour déclencher l'intervention de l'État, le principe étant de poursuivre cette action jusqu'au moment où le coût social disparaîtrait, plus précisément jusqu'au moment où il se confondrait avec le seul coût privé.

Pour les autres, il convient, au contraire, de laisser les agents corriger d'eux-mêmes, par le biais d'interventions sur le marché, le processus en question. Ce débat est aujourd'hui indissociable du théorème formulé par Ronald Coase, pour qui il convient de laisser le marché fonctionner, l'existence de coûts sociaux étant, en fait, non pas un obstacle à mais au contraire une garantie contre des interventions intempestives et finalement dommageables de l'État.

Le théorème de Coase

Partons d'un exemple classique : aux premiers temps des chemins de fer, l'activité des compagnies ferroviaires entraîne, pour les agriculteurs, des destructions sur les exploitations situées tout au long des voies. Le gain des unes a donc pour contrepartie immédiate des pertes pour les autres, pertes non prises en considération par les marchés. Le coût social de l'activité ferroviaire est supérieur à son coût privé, et les compagnies sont donc incitées à poursuivre leur activité plus loi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages





Écrit par :

  • : recteur de l'Académie de Poitiers, chancelier des Universités, économiste

Classification


Autres références

«  COÛT SOCIAL  » est également traité dans :

COASE RONALD HARRY (1910-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 306 mots

Dans le chapitre « Le problème du coût social »  : […] En 1960, Coase publie son deuxième article séminal, « The Problem of Social Cost » qui constitue un aspect de ses travaux beaucoup plus discuté. Il explore dans cet article la façon de dédommager les individus des effets négatifs des actions d'autres individus (les externalités). Prenant l'exemple du contrôle de la pollution, il explique que s'il y a des droits de propriété clairement affectés à […] Lire la suite

ÉCOTAXE

  • Écrit par 
  • Franck-Dominique VIVIEN
  •  • 2 342 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les objectifs de l'écotaxe »  : […] Si le but premier d'un système de taxation est de faire entrer de l'argent dans les caisses de l'État ou d'organismes qui financent des dépenses d'intérêt général, la théorie économique entend faire jouer aux écotaxes un rôle crucial dans la reconnaissance et le traitement des nuisances que les agents économiques infligent à l'environnement. En reprenant les propositions d'Arthur Cecil Pigou qui, […] Lire la suite

ÉNERGIE - Les ressources

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Daniel CLÉMENT, 
  • François MOISAN, 
  • Jean-Pierre TABET
  •  • 6 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Prospectives »  : […] Au vu des analyses qui précèdent, on peut esquisser quelques éléments d'action qui devraient être menés au niveau mondial au cours de ce siècle. Il faut parvenir à une meilleure prise en compte des « externalités » négatives. On a sans doute sous-estimé l'importance des coûts sociaux associés à nos consommations d'énergie. On découvre chaque jour davantage le coût réel des pollutions locales et g […] Lire la suite

ÉNERGIE POLITIQUES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Sophie MERITET
  •  • 8 039 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Une politique de l'offre »  : […] Toute politique nationale de l'énergie se préoccupe de la nature de l'offre. Une bonne illustration en est la position du président George W. Bush au début de son premier mandat (2001). Devant la dépendance croissante des États-Unis vis-à-vis des importations de pétrole, le président, proche s'il en est de l'industrie pétrolière, donnait priorité à l'offre additionnelle de pétrole pour nourrir un […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT - Environnement et économie

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX, 
  • Christelle HUE
  •  • 6 537 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers un dépassement du principe pollueur-payeur »  : […] En termes économiques, les ressources environnementales et naturelles, synthétisées sous le vocable de « capital naturel » (Daly, 1994), peuvent être considérées à la fois comme facteur de production et comme composante de l'utilité ou du bien-être. Les dégradations environnementales ont traditionnellement été traitées, par les économistes, comme des problèmes d'externalité négative. Dans cette […] Lire la suite

ENVIRONNEMENT ÉCONOMIE DE L'

  • Écrit par 
  • Sylvie FAUCHEUX
  •  • 6 152 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le concept d'effet externe »  : […] Arthur Cecil Pigou, en 1920, donne de l'effet externe la définition suivante : « L'essence du phénomène est qu'une personne A, en même temps qu'elle fournit à une autre personne B un service déterminé pour lequel elle reçoit un paiement, procure par là même des avantages ou des inconvénients d'une nature telle qu'un paiement ne puisse être imposé à ceux qui en bénéficient ni une compensation préle […] Lire la suite

EXTERNALITÉ, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET
  •  • 1 767 mots

Dans le chapitre « Comment « internaliser » les externalités ? »  : […] Les instruments à la disposition des pouvoirs publics pour diminuer les inefficacités dues aux externalités peuvent être classés en trois catégories : la réglementation, les incitations économiques et la création de marchés. Ces différents instruments ont pour objectif commun d'augmenter l'efficacité des décisions en conduisant l'émetteur à tenir compte de tous les effets dans son calcul économiq […] Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Allégements de cotisations ou RTT »  : […] Avec la persistance du chômage, les politiques publiques de l'emploi sont au cœur de la politique économique. Elles sont polarisées autour de deux orientations : l'action sur le coût du travail, et la réduction du temps de travail (RTT). Le passage aux 39 heures en 1982 avait fermé pendant un temps cette seconde voie, mais la récession de 1993, et le bond en avant du chômage qui l'accompagne, ouv […] Lire la suite

INTERVENTION DE L'ÉTAT, économie

  • Écrit par 
  • Dominique HENRIET, 
  • André PIETTRE
  •  • 10 782 mots

Dans le chapitre « Taxes et subventions »  : […] Avec le principe « pollueur payeur », on taxe le pollueur de manière à lui « indiquer » le coût social de la pollution. Les écotaxes ont ainsi pour objectif d'inciter le pollueur à réduire la pollution en lui en faisant supporter les conséquences collectives. Dans cet ordre d'idées, Vickrey fut l'un des premiers à analyser, à la fin des années 1960, les avantages d'une « tarification urbaine » po […] Lire la suite

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « Bilan et perspectives d'avenir »  : […] Vingt-cinq ans après la mise en place de la sectorisation, on peut considérer que la France s'est dotée d'un dispositif public de soins en santé mentale qui permet à tout citoyen de trouver au plus près de son lieu de vie une réponse possible à la souffrance psychique. En cela, il a rempli la mission que lui avaient assignée les « pères fondateurs » dans les années d'après guerre. C'est ainsi que […] Lire la suite

THE PROBLEM OF SOCIAL COST, Ronald H. Coase - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Élodie BERTRAND
  •  • 1 129 mots

Ronald Coase a obtenu, en 1991, le prix de sciences économiques, de la Banque de Suède, en mémoire d'Alfred Nobel, pour deux de ses articles : « The Nature of the Firm », publié en 1937 dans Economica , et « The Problem of Social Cost », publié en 1960 dans le Journal of Law and Economics . Paradoxalement, « Le Problème du coût social » est passé à la postérité pour être à l'origine du « théorèm […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

10 novembre 2019 • Allemagne • Accord sur la création d’une « retraite de base ».

Après des mois de tractations, l’Union chrétienne-démocrate - Union sociale-chrétienne (CDU-CSU) et le Parti social-démocrate (SPD) parviennent à un accord sur la création d’une « retraite de base », dont le SPD faisait une condition de son maintien dans la « grande coalition ». Cette réforme [...] Lire la suite

18-29 janvier 2012 • France • Annonce de réformes économiques et sociales par le chef de l'État.

Le 18, le président Nicolas Sarkozy réunit les partenaires sociaux à l'Élysée pour un sommet social consacré à l'emploi, qu'il avait annoncé lors d'un discours sur la crise financière prononcé à Toulon (Var) en décembre 2011. Le chef de l'État présente des mesures relatives à la formation [...] Lire la suite

18 février 2009 • France • Sommet social à l'Élysée.

.-C.G.C.), et de trois organisations patronales (Medef, C.G.P.M.E. et U.P.A.). À l'issue de la réunion, le président Sarkozy annonce une série de mesures sociales dont le coût s'élèverait à 2,6 milliards d'euros pour l'État: la création d'un fonds d'investissement social, la suppression des deux [...] Lire la suite

28 août 2008 • France • Annonce du mode de financement du futur revenu de solidarité active.

Le président Nicolas Sarkozy présente le mode de financement du futur revenu de solidarité active (R.S.A.), dont le coût annuel est de 1,5 milliard d'euros. Remplaçant le revenu minimal d'insertion (R.M.I.) et l'allocation de parent isolé (A.P.I.), le R.S.A. est destiné à favoriser la reprise d'un [...] Lire la suite

2-7 octobre 2003 • France • Offensive des libéraux de l'U.M.P. contre les trente-cinq heures.

Le 2, Alain Lambert, ministre du Budget, estime à « environ 15 milliards d'euros par an » le coût de la mise en place des « trente-cinq heures », considérant que la réduction du temps de travail constitue la cause de l'augmentation du déficit public de la France. Le 3, le porte-parole [...] Lire la suite

21-31 janvier 2003 • France • Dénonciation de la fermeture de l'usine Metaleurop.

Le 21, l'entreprise de retraitement des métaux Metaleurop, dont l'actionnaire principal est le groupe suisse Glencore, annonce la fermeture, dans les jours suivants, de son usine de Noyelles-Godault (Pas-de-Calais) qui emploie huit cent trente salariés. La direction invoque le coût excessif [...] Lire la suite

4-24 avril 2001 • France • Réactions du gouvernement aux plans sociaux.

par la direction de leur groupe. Le 9, le tribunal de grande instance de Paris, saisi par des syndicats, condamne Marks & Spencer pour délit d'entrave: la direction n'ayant pas consulté le comité d'entreprise avant d'annoncer son plan social, elle devra le représenter dans les formes. Le 12 [...] Lire la suite

5 mars - 5 avril 1995 • Estonie • Victoire de la coalition « sociale-libérale » aux élections législatives.

gouvernementale de l'été de 1994 qui s'était conclue, en septembre, par la démission du Premier ministre Mart Laar. Payant les conséquences du coût social de ses réformes radicales, la droite libérale, au pouvoir depuis les élections de septembre 1992, est la grande perdante du scrutin. Si le Parti des réformes [...] Lire la suite

18 décembre 1994 • Bulgarie • Victoire des ex-communistes aux élections législatives.

sièges et le Business Blok de l'homme d'affaires américano-bulgare George Gantchev 13 sièges. Les raisons de ce renversement de majorité tiennent en partie à l'inefficacité de la politique de réformes du gouvernement conservateur et à son coût social élevé. De plus, le P.S.B. incarne la stabilité face aux divisions de l'U.F.D.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Xavier GREFFE, « COÛT SOCIAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cout-social/