COURANTS DE MARÉE

BARRE, océanographie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 1 385 mots

Dans le chapitre « Barres sous-marines du large »  : […] Elles se forment, sur la partie interne du précontinent, dans des profondeurs médiocres et parmi des reliefs contrastés, sous l'influence des courants, et surtout des courants de marée : lorsqu'un tel courant, après avoir été resserré, puis accéléré, entre deux reliefs, parvient dans une large dépression où il s'étale et ralentit, il y dépose une partie importante de sa charge. Ces accumulations o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barre-oceanographie/#i_24347

ÉROSION DU LITTORAL

  • Écrit par 
  • Ywenn DE LA TORRE, 
  • Éric PALVADEAU
  •  • 3 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les côtes basses sableuses »  : […] Dans la zone littorale, la houle, par les courants qu’elle génère, est le principal agent responsable des mouvements ou transports de sédiments. Son déferlement à la côte induit : des courants du large vers la côte ou courants d’entraînement ; des courants de la côte vers le large, ou courants de retour et courants sagittaux ; un courant parallèle à la côte, ou dérive littorale. Ces courants entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erosion-du-littoral/#i_24347

MANCHE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 489 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] Les marées de la Manche sont fortes et originales. L'onde lunaire principale semi-diurne aborde de front l'entrée de la Manche, et y pénètre lentement, tout en renforçant très sensiblement son marnage du fait des faibles profondeurs. Un grand nombre de phénomènes de résonance, dus à la forme et à la topographie du bassin, compliquent la marée. D'une part, à l'onde progressive venue de l'Océan se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manche/#i_24347

MARÉES

  • Écrit par 
  • Françoise COMBES, 
  • André GOUGENHEIM, 
  • Christian LE PROVOST, 
  • Jean-Paul ZAHN
  •  • 9 694 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La propagation de l'énergie des marées océaniques »  : […] Comment l'énergie des marées se propage-t-elle et se dissipe-t-elle à la surface des océans ? C'est un problème encore mal résolu. Cette dissipation contribue au ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre, de 16 secondes par million d'années, et à l'éloignement de la Lune de la Terre, de 3,8 centimètres par an. L'analyse des solutions obtenues depuis le milieu des années 1990 permet d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees/#i_24347

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Masses d'eau et courants »  : […] Les échanges hydrologiques externes et les influences climatiques refroidissant les côtes nord et élevant la température et la salinité dans le bassin oriental différencient les masses d'eau. En Méditerranée occidentale on distingue : – l' eau atlantique , légère et mobile, entrant à Gibraltar et se tenant longtemps en surface (salinité 36,25 p. 1 000 ; température 13,5  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_24347

NORD MER DU

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON, 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 4 422 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Marées »  : […] Les marées de la mer du Nord sont dues, pour l'essentiel, à l'onde lunaire principale semi-diurne, qui pénètre par le nord-ouest et longe les côtes britanniques avant de se scinder en deux branches, dont l'une tourne en baie Flamande autour d'un point amphidromique situé entre Yarmouth et le Helder, alors que l'autre tourne autour d'un point amphidromique situé au large du Jutland. Les marnages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-du-nord/#i_24347

RANCE USINE MARÉMOTRICE DE LA

  • Écrit par 
  • Denis VARASCHIN
  •  • 950 mots
  •  • 1 média

Située en Bretagne, entre Saint-Malo et Dinard (Ille-et-Vilaine), l’usine marémotrice de la Rance produit de l’électricité en utilisant la force des marées. Inaugurée le 26 novembre 1966 par le général de Gaulle, cette installation, longtemps la plus puissante au monde, est dépassée seulement depuis 2011 par des équipements coréens qui attestent le renouveau de l’intérêt pour cette technologie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usine-maremotrice-de-la-rance/#i_24347