COURANT ÉLECTRIQUE CONTINU

CONDUCTIVITÉ ou CONDUCTIBILITÉ, physique

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 668 mots

Grandeur physique caractérisant la propagation, dans un milieu matériel, d'un flux d'électrons (conductivité électrique), d'un flux de chaleur (conductivité thermique) ou d'une perturbation mécanique (conductivité acoustique). Les milieux dans lesquels la propagation est aisée sont dits conducteurs ; ceux dans lesquels elle n'est pas possible (ou difficile, ou très lente) sont dits isolants. La co […] […] Lire la suite

DYNAMO

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 237 mots
  •  • 1 média

Le Belge Zénobe Gramme (1826-1901) met au point, en 1869, le premier générateur de courant électrique continu : la machine dynamo-électrique, appelée couramment dynamo. Son but est de convertir l'énergie mécanique en électricité. Les seuls moyens d'engendrer du courant continu à cette époque sont les piles ou accumulateurs, mais leur puissance est limitée. Gramme présente son invention à l'Académ […] […] Lire la suite

ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges ZISSIS
  •  • 8 154 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les diodes électroluminescentes »  : […] Contrairement aux technologies « classiques », les lampes à LED n'émettent de lumière ni à partir d'un filament chauffé comme les lampes à incandescence, ni à partir d’un plasma de décharges électriques comme les lampes fluocompactes, mais par un processus complexe ayant lieu dans un matériau semi-conducteur. Cependant, l’émission de lumière par le semi-conducteur reste un procédé qui relève de l […] […] Lire la suite

ÉOLIEN OFFSHORE

  • Écrit par 
  • Philippe BRUYERRE
  •  • 3 481 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Raccordement au réseau électrique »  : […] Les éoliennes offshore doivent être raccordées à un réseau électrique terrestre . Elles sont tout d’abord reliées entre elles et raccordées à un poste électrique localisé en mer, comprenant les équipements de transformation – qui élèvent la tension produite (quelques milliers de volts) à celle du réseau de transport de l’électricité (plusieurs centaines de milliers de volts) – et de comptage de l’ […] […] Lire la suite

POLARISATION, électrochimie

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 262 mots

On appelle tension de polarisation la différence entre la force électromotrice théorique d'une pile et la force électromotrice réelle. Une pile électrochimique fonctionnant dans des conditions irréversibles comme source d'électricité verra, par exemple, sa tension s'abaisser au-dessous de la valeur théorique ; inversement, s'il y a électrolyse, la tension aux bornes sera supérieure à la valeur thé […] […] Lire la suite