JUSANT COURANT DE

CELTIQUE MER

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 2 156 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] La mer Celtique est si largement ouverte sur l'Atlantique que les caractères de ses eaux sont étroitement contrôlés par l'hydrologie de l'Océan. Au large de la mer Celtique, les eaux superficielles (jusque vers 300 à 500 m de profondeur) de l'océan Atlantique sont tièdes (9 ou 10  0 C) et moyennement salées (environ 35,5 p. 1 000) : c'est l' eau centrale nord-atlantique , issue des régions tropi […] […] Lire la suite

EMBOUCHURES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 334 mots

Dans le chapitre « À l'intérieur de l'embouchure »  : […] Il est rare que les eaux des fleuves aient une densité voisine de celle de l'eau de mer ; généralement, la différence est suffisante pour que les deux masses d'eau ne se mêlent que très progressivement. Lorsque les courants sont faibles, l'eau salée, plus dense, se glisse sous l'eau douce, formant un « coin salé » qui tapisse le fond de l'embouchure et l'isole des eaux fluviales. C'est un cas fréq […] […] Lire la suite