COUR DES LIONS, Alhambra de Grenade (Espagne)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cour des Lions forme le centre du palais du même nom, qui fut édifié par le sultan Muhammad V entre 1354 et 1359, puis achevé entre 1362 et 1391 dans la ville royale de l'Alhambra. Elle possédait à l'origine deux allées perpendiculaires dallées de marbre, qui s'élevaient au-dessus des quatre parterres en contrebas, plantés de fleurs et d'arbres. La fontaine des Douze Lions, au milieu de la cour, provient d'un palais du xie siècle. Deux pavillons à colonnes, qui abritent une fontaine, se font face au centre des petits côtés de la cour ; des canaux relient la fontaine centrale aux pavillons et aux bassins installés dans les salles d'apparat situées sur les longs côtés de la cour. Ces salles d'apparat forment le cœur des deux appartements indépendants.

Alhambra de Grenade : la cour des Lions

Alhambra de Grenade : la cour des Lions

photographie

La cour des Lions, architecture nasride du XIVe siècle, Alhambra de Grenade, Espagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La beauté raffinée de la cour, où nature, architecture et eau s'interpénètrent pour former une unité vivante, est l'image parfaite de la période la plus brillante du sultanat nasride. Elle a inspiré l'architecture palatiale du Maghreb, et a attiré et attire encore aujourd'hui les voyageurs et les poètes occidentaux.

—  Marianne BARRUCAND

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art et d'archéologie islamiques à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Marianne BARRUCAND, « COUR DES LIONS, Alhambra de Grenade (Espagne) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cour-des-lions/