COULÉE DE BOUE

ARGILES

  • Écrit par 
  • Daniel BEAUFORT, 
  • Maurice PAGEL
  •  • 2 644 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Argiles et risques naturels »  : […] Le rapport particulier entre les argiles et l'eau peut avoir des conséquences dramatiques lorsqu'on vit sur des formations argileuses. En condition de sécheresse, l'eau contenue dans les formations argileuses s'évapore (ou bien est puisée par les plantes), entraînant une forte diminution de volume qui se traduit par l'apparition de fissures. En France, le coût des sinistres imputés au retrait-gon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argiles/#i_49515

GLISSEMENTS DE TERRAIN

  • Écrit par 
  • Pierre DUFFAUT
  •  • 2 405 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le risque de glissement de terrain »  : […] On classe souvent les catastrophes naturelles en météoriques (cyclones, crues, sécheresses, etc.) et telluriques (séismes, volcans, mouvements de terrains, etc.), mais comme la plupart des glissements de terrains accompagnent des précipitations exceptionnelles, l'Organisation météorologique mondiale les associe à la première catégorie. Quoique l'impact des mouvements de terrain (en nombre de vict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glissements-de-terrain/#i_49515

PÉRIGLACIAIRE DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Processus morphogéniques »  : […] Les processus morphogéniques s'exercent sur les éléments des roches meubles comme sur les débris fournis par la gélifraction. Les plus efficaces d'entre eux dépendent étroitement du gel. La cryoturbation représente la gamme de phénomènes les plus remarquables et les plus spécifiques du domaine périglaciaire. À son origine, il y a la pénétration du gel dans le sol, à une vit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-periglaciaire/#i_49515

SOLS - Dégradation des sols

  • Écrit par 
  • Mireille DOSSO
  •  • 4 892 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La dégradation physique »  : […] La dégradation physique des sols correspond principalement à une désorganisation de leur structure. Cette dernière, définie par l'organisation spatiale des agrégats du sol (assemblages de constituants minéraux et organiques), délimite les volumes des vides ou porosité du sol. La taille, la forme et les relations entre ces pores conditionnent le stockage et la circulation de l'eau, de l'air et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-erosion/#i_49515