COUCHES MINCES, physique

FERT ALBERT (1938- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 820 mots

Le physicien français Albert Fert, né le 7 mars 1938 à Carcassonne, a reçu le prix Nobel de physique en 2007 pour ses découvertes dans le domaine des propriétés électromagnétiques de certaines structures solides et pour sa contribution importante à l'émergence de la spintronique. Né d'un professeur de physique (au lycée puis à l'université de Toulouse) et d'une enseignante en économie, Albert Fer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-fert/#i_90958

GRÜNBERG PETER (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 327 mots

Le physicien allemand Peter Grünberg a reçu le prix Nobel de physique en 2007 pour ses travaux sur les propriétés particulières des matériaux constitués de couches minces. Grünberg naît le 18 mai 1939 à Pilsen (auj. en République tchèque). Son père, un ingénieur de l'usine Škoda de Pilsen, spécialisée dans la construction des locomotives, meurt en novembre 1945 lors de son internement par les all […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-grunberg/#i_90958

INTERFÉRENCES LUMINEUSES

  • Écrit par 
  • Maurice FRANÇON, 
  • Michel HENRY
  •  • 8 000 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Couches minces »  : […] Lorsqu'un faisceau de lumière traverse un instrument d'optique, une partie se réfléchit sur les surfaces des lentilles et retourne dans la direction de la source ; on peut la considérer comme perdue pour la formation de l'image. Une fraction de cette lumière peut se réfléchir à nouveau et revenir vers l'image en formant un halo parasite. On a donc intérêt à réduire le plus possible la lumière réfl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interferences-lumineuses/#i_90958

PHOTOVOLTAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MULLER
  •  • 13 219 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Silicium en couche mince »  : […] Pour cette filière en couche mince également favorisée par une matière première chère, un film mince de silicium polycristallin de quelques dizaines de micromètres d'épaisseur est déposé par épitaxie, en phase solide ou liquide, sur divers substrats de silicium pyrométallurgique peu purifié, quartz, céramique ou métal. En plus d'une réduction du coût, qui peut être plus ou moins pénalisé par le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photovoltaique/#i_90958


Affichage 

Franges produites par une couche mince

dessin

Franges par réflexion produites par une couche mince 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Verre : traitement par une couche mince

tableau

Traitement du verre par dépôt d'une couche mince 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Franges produites par une couche mince
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Verre : traitement par une couche mince
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau