CORYNEBACTÉRIES

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 332 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le pouvoir pathogène des bactéries »  : […] Les bactéries se comportent dans l'organisme de l'hôte infecté comme des éléments étrangers à ses constituants, dotés de propriétés de parasitisme, capables de se développer à ses dépens et produisant des effets pathologiques par leur prolifération ou par l'intermédiaire de substances qu'elles synthétisent. La pathogénicité des bactéries est un paramètre qualitatif concernant la formation de lésio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_93117

DIPHTÉRIE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 847 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diagnostic bactériologique »  : […] La découverte, sur les frottis effectués directement à partir d'un prélèvement au niveau de la fausse membrane, de bacilles ayant la morphologie et les propriétés tinctoriales (coloration de Gram négative) de C. diphteriae , n'a qu'une valeur relative. Le diagnostic nécessite absolument l'isolement du germe par culture. Celle-ci peut être obtenue en 16 à 18 heures sur sérum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diphterie/#i_93117

ÉRYTHRASMA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 101 mots

L' érythrasma est une infection superficielle de la peau se traduisant par des plaques squameuses de couleur brun rougeâtre. Elle est attribuée à la bactérie Corynebacterium minutissimum . Les lésions sont généralement localisées sur la face intérieure des cuisses, le scrotum, entre les orteils et dans le creux axillaire. L'érythrasma survient plus volontiers en climat chaud. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erythrasma/#i_93117

MYCOBACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO, 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 4 318 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La lèpre »  : […] La lèpre est une mycobactériose due à M. leprae . Elle affecte tous les tissus du corps (sauf le système nerveux central), mais les lésions les plus apparentes intéressent la peau et les nerfs. Les malades qui, à certains stades de la lèpre, éliminent des quantités considérables de bacilles par les muqueuses, sont la source principale de contagion. Toutefois, la découverte d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycobacteries/#i_93117