CORTISONE

DÉCOUVERTE DE LA CORTISONE

  • Écrit par 
  • Christiane SINDING
  •  • 212 mots

La recherche sur les glandes surrénales fut stimulée par des observations cliniques faites sur des malades atteints d'insuffisance surrénalienne. De 1933 à 1936, trois groupes de chercheurs, dont celui d'Edward C. Kendall, qui avait déjà isolé la thyroxine, et celui de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-la-cortisone/#i_17953

DIURÈSE

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 3 238 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Corticoïdes »  : […] La cortisone et ses dérivés provoquent chez l'individu normal une rétention de sodium et une excrétion de potassium par action sur le tubule distal, effet similaire à celui de l'aldostérone. Par contre, chez le cirrhotique, ces corticoïdes ont une action paradoxale, provoquant la diurèse et l'excrétion du sodium. Toutefois, le mécanisme d'action est encore mal compris. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diurese/#i_17953

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 725 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Méthodes immunodépressives chimiques »  : […] Les corticoïdes surrénaux, tels que la cortisone, permettent la réussite d'allogreffes et même de xénogreffes de tissu tumoral chez la souris. En pratique, ces substances ne font que retarder la réponse immunitaire normale et ne prolongent que de quelques jours la survie des greffes normales. Elles sont cependant toujours considérées comme utiles par leur effet anti-inflammatoire en association a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes/#i_17953

HENCH PHILIP SHOWALTER (1896-1965)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 164 mots

Rhumatologue américain né en 1896 à Pittsburgh (Pennsylvanie). Médecin militaire (1920), Hench est successivement directeur du département de rhumatologie (1926) à la clinique Mayo, à Rochester puis professeur de médecine à la fondation Mayo de l'université du Minnesota (1947). Hench remarque que la jaunisse et/ou la grossesse soulagent les douleurs des patients souffrant d'arthrite rhumatoïde chr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-showalter-hench/#i_17953

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones corticosurrénales »  : […] La partie corticale des glandes surrénales est d'origine mésodermique (cf.  surrénales ). On a pu en extraire un grand nombre de substances de nature stéroïde qui présentent des parentés chimiques avec les hormones génitales. Mais, seuls le cortisol, la corticostérone et l'aldostérone doivent être considérés comme de véritables hormones, les autres ne représentant que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_17953

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle neuro-hormonal des échanges hydro-électrolytiques »  : […] Les hormones de la glande cortico-surrénale, en particulier l' aldostérone , le cortisol et la cortisone ont la propriété de favoriser la rétention de Na + par l'organisme et l'élimination de K + . Elles agissent sur le néphron (unité fonctionnelle du rein, ), mais aussi sur l'abs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_17953

KENDALL EDWARD CALVIN (1886-1972)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 193 mots

Chimiste américain, né en 1886 à South Norwalk (Connecticut), Kendall est directeur du département de biochimie de la fondation Mayo à Rochester, puis professeur de chimie physiologique (1915-1951) ; il enseignera ensuite à l'université Princeton. Depuis la découverte, à la fin du xix e  siècle, du rôle vital joué par le cortex des glandes surréna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-calvin-kendall/#i_17953

REICHSTEIN TADEUS (1897-1996)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 251 mots

Chimiste suisse d'origine polonaise, né en 1897 à Wloclawek. Directeur de l'institut pharmaceutique de l'université de Bâle et professeur de chimie pharmacologique (1931-1946), il dirigera ensuite le nouvel institut de chimie organique dont il aura supervisé la construction. Les travaux les plus connus de Reichstein portent sur les hormones corticosurrénales, en particulier la cortisone, et lui on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeus-reichstein/#i_17953

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 595 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Effets biologiques »  : […] Les principaux effets biologiques de chaque catégorie d'hormones naturelles sont les suivants : – les glucocorticoïdes ( cortisone ⇆ cortisol, chez l'homme, et corticostérone chez le rat) sont biosynthétisés dans la zone fasciculée des glandes corticosurrénales. Ils exercent des effets cataboliques importants sur les protéines et les lipides d'où résulte la libération d'aci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_17953

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Catabolisme du cortisol »  : […] L 'inactivation du cortisol est surtout réalisée dans le foie . Les réductions intervenant dans la molécule du cortisol se font successivement et sont essentielles : la saturation de la double liaison conduit aux dihydrodérivés, celle de la fonction cétonique en C-3 aux tétrahydrodérivés, celle de la fonction cétonique en C-20 aux hexahydrodérivés. Ces réactions sont catalysées par des réductases […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrenales/#i_17953